CINÉ & SÉRIE TVLes Chroniques de Séries TVLes Séries Télé

Les Nouvelles Aventures de Sabrina – Saison 1 Partie 2

Série Originale Netflix de Roberto Aguirre-Sacasa avec Warner Bros Television

Année de sortie : 5 avril 2019
Créée par : Roberto Aguirre-Sacasa
Avec : Kiernan Shipka,  Miranda Otto, Lucy Davis, Chance Perdomo…
Nationalité : Américain
Genre : Fantastique, Horreur
Format : 50 minutes environ
Nombre de saisons : 1 saison pour l’instant
Nombre d’épisodes : 9

De quoi ça parle ?

Sabrina Spellman est une adolescente presque comme les autres : Elle est née suite à la relation entre un sorcier et une mortelle, ce qui fait d’elle un hybride des deux.Elle vit dans la petite ville de Greendale, élevée par ses deux tantes paternelles, Hilda et Zelda, et fréquente le lycée de la ville avec des adolescents mortels. Un nouveau chapitre glaçant commence alors que Sabrina s’aventure un peu plus dans l’univers obscur et impitoyable de la sorcellerie.Elle va également devoir faire face à des forces maléfiques qui menacent sa famille et le monde des mortels car dans l’ombre, l’horrible Madam Satan est prête à tout pour aider Satan à recruter la jeune fille.

Notre avis

Après avoir visionné cette seconde partie de la première saison, nous avions hâte de vous donner nos impressions.

Orme : Je redoutais cette deuxième partie. En octobre, c’était bien avec l’ambiance qu’on a pendant ce mois-là. Alors voir une nouvelle partie en avril, ne m’a pas emballé. Mais les événements suivants commencent en début d’année et se finissent… on ne sait pas trop quand, en fait. Bon mes craintes ont été vite balayés, cette deuxième partie est aussi bien que la première.

Coleen : De mon côté, aucune peur, mais beaucoup d’attente de cette seconde partie ! Je voulais tellement connaître les tenants et aboutissants de Lilith, le Seigneur Obscur, le mariage de Zelda… Il y avait beaucoup à faire !

Artemissia : Pour ma part, j’attendais avec impatience et je n’avais aucune appréhension. J’avais adoré le final de la première partie et je savais que le début de la seconde allait commencer fort. Je ne suis pas déçue du tout ! quant au fait que le 31 octobre soit loin derrière moi pour visionner la série, cela m’est passé au-dessus de la tête !

Orme : La série revient avec la même idée de bousculer le patriarcat ! L’univers du coven est riche et je ne pouvais m’empêcher de sourire à chaque fois que des termes de culte chrétien étaient tournés en culte satanique. L’église de la nuit et ses pratiques se dévoilent encore.

Coleen : C’est vrai que c’est assez comique cette façon de faire ! Après j’ai du mal avec le concept de vénérer un dieu qui t’effraie autant ! Toutes les sorcières prient le Dark Lord, mais en même temps le craignent… C’est assez spécial ! Par contre j’ai beaucoup aimé la dimension apportée avec les chasseurs de sorcières… Même si à mon sens, elle a été trop peu exploitée… Dommage…

Artemissia : Mais l’Homme ne craint-il pas Dieu ? N’est-ce pas aussi pour cela que la religion sert autant de catalyseur au bas peuple tandis que ses serviteurs éclairés complotent et profitent ? C’est ce qu’il se passe dans Sabrina. J’ai aimé le fait que l’on pointe du doigt les failles de la religion.C’est grossièrement amené, certes, mais cela fait son effet. Tout comme le patriarcat qui, présenté ici, a des allures de caricature avec un Prêtre de la Nuit qui en devient risible. Tout comme tante Zelda (en passant, j’adore ce personnage joué magnifiquement par Miranda Otto) qui pensait pouvoir avoir le dessus sur son mari et qui va se retrouver sous sa coupe. La pauvre. Elle m’a fait de la peine. Sabrina également, car elle est confrontée à des choix et ces derniers sont loin d’être évident pour elle même si le spectateur ne le comprend pas au départ.

Orme : J’ai bien aimé le chapitre quatorze, notamment, j’y ai reconnu de belles lignes de violon. C’était The Phoenix de Lindsey Stirling.Cette partie dénonce plus profondément la misogynie. C’est notamment les personnages de Zelda Spellman et Miss Wardwell qui monte en puissance. Toutes deux sont prêtes à beaucoup de choses pour évoluer au sein de leur société, avoir le pouvoir et surtout ne pas le perdre !

Coleen : Cette saison, c’est le conflit de la position de la femme contre l’homme dans la société des sorcières ! La lutte des sexes dans toute sa splendeur ! J’ai beaucoup aimé les différentes figures féminines présentées ! Et j’aime particulièrement les tantines de Sabrina ! J’ai également beaucoup aimé la nouvelle Sabrina ! Plus sure d’elle (peut-être un peu trop), qui accepte les pratiques de sorcières qui ne sont pas contre sa moralité ! (on va pas aller jusqu’à manger de la chair humaine dans cette saison !)

Artemissia : Indéniablement, nous sommes dans une partie plus « féministe » avec une héroïne qui est poussée par sa féminité, mais pas que. Sabrina est le mélange de deux forces, deux cultures différentes, une sorte de Yin et de Yang assemblés en une seule âme. Elle possède les deux faces d’une même médaille. En plus de mettre les femmes en avant, elle souhaite plus que tout la tolérance et l’acceptation, que ce soit chez les sorciers, mais aussi chez les humains. Et autant dire que la partie n’est pas gagnée, car au final on se rend compte que les plus intolérants ne sont pas forcément ceux auxquelles nous pensions !

Orme :  Sabrina a changé -en outre sa nouvelle couleur de cheveux que je trouve atroce…- elle exploite davantage son potentiel de sorcière. Mais je ne la trouve pas attachante, je n’ai pas d’empathie pour elle…

Coleen : De mon côté j’ai beaucoup d’empathie pour Sabrina dans cette saison, mais également avec Miss Wardwell et mon petit cœur bas pour Nick ! Par contre, à l’inverse, je n’ai pas du tout apprécié les amis humains de Sabrina ! Je les ai trouvés trop facilement influençables, à douter constamment, non reconnaissants, voire inutiles… La couleur de cheveux de Sabrina ?! Mouais… un peu moins sympas que la première, mais j’aime beaucoup quand même 😛

Artemissia : Le problème des amis « humains  » de Sabrina c’est qu’ils ont peur et c’est bien connu, la peur rend méfiant et agressif. Étrangement, quand on se rappelle ce que Sabrina a fait à Harvey au début de la première partie, on comprend qu’elle avait raison de craindre de les perdre. Pourtant, ils étonneront et m’ont agréablement surprise à la fin de la saison. Quant à Nick, je l’aime beaucoup aussi ! C’est un personnage qui a plusieurs facettes. Tout comme Miss Wardwell/Lilith. Je l’ai adoré ici, tout comme Sabrina qui m’a fichu plus d’un frisson. Elle ose et n’a pas peur de l’ultime sacrifice pour sauver ceux qu’elle aime. Tout comme Nick.

Orme : Toutefois c’est une nouvelle vision de la sorcellerie et de la magie en général que nous proposent les réalisateurs. Il est clair que Netflix et Warner ont misé gros pour ce reboot. Le scénario est de qualité et le maquillage ainsi que les effets spéciaux sont très bien réalisés ! J’aime beaucoup la fin de la saison. S’il n’y avait pas plusieurs nouvelles intrigues, ça aurait pu être une bonne fin ouverte, mais il y a encore deux saisons avenir.

Coleen : J’aime beaucoup l’identité graphique de cette série ! Par contre, les effets spéciaux, je n’ai pas du tout adhéré ! Mais cela venait peut-être de ma télé… La fin est grandiose ! J’ai beaucoup aimé ! Même si je suis encore dans l’attente du rôle de Salem ! Alors oui, j’attends la suite avec impatience ! Même si j’ai trouvé l’annonce de la suite un peu trop facile !

Artemissia : Nous avons déjà eu ce genre de série par le passé. Pas forcément sur de la sorcellerie, mais si on compare, on pourrait dire que ce reboot de Sabrina entre dans la lignée de ce qui se faite aujourd’hui avec des comics adaptés en série à la trame sombre et ténébreuse. Elle entre dans une nouvelle ère. J’ai aimé les effets spéciaux, sauf sans doute cette impression floutée dès que l’on se retrouve devant la maison des Spellman. Dans l’ensemble, j’ai bien aimé cette deuxième partie même si certains épisodes m’ont semblé superflus (je pense notamment à celui se déroulant avec Miss Wardwell déguisée en voyante). Harvey m’a agacé durant tout le long sauf à la fin ou, enfin, je le trouve intéressant. Il était temps !

Je dois dire que j’ai eu un gros coup de cœur pour cette série et cette première saison. J’ai adoré le personnage de Sabrina et même si par moment elle était un peu « too much », j’étais à fond derrière elle. Les nouvelles aventures de Sabrina est une série cool et sexy ! À voir si vous aimez les histoires qui font peur avec une héroïne badass et qui n’a pas sa langue dans sa poche, des personnages attachants et tout plein de rituels démoniaques !


Les Nouvelles Aventures de Sabrina - Saison 1 Partie 2

8.9

Scénario

8.5/10

Personnages

8.0/10

Originalité

9.0/10

Ambiance

10.0/10

Casting

9.0/10

On aime :

  • Sabrina et tous les Spellman
  • Nick
  • La conclusion de la saison 1 Part 2
  • La Magie Noire

On aime moins :

  • Les amis mortels de Sabrina
  • Quelques longueurs
Publicités
Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils