Il Etait Une Fois… Once Upon A Time

Dans mes pérégrinations pour découvrir de nouvelles séries TV sympa, j’avais entendu parlé via les webcopines, d’une série au succès grandissant outre-manche : Once Upon A Time.

Once Upon A Time, mélange habilement la réalité aux contes de fées, ou plutôt ses personnages légendaires à la réalité. Avant d’aller, plus loin, faisons un petit tour d’horizon sur cette série méconnue en France pour le moment.

 

♦ Il était une fois

Once Upon A Time,  est une série télévisée de 22 épisodes mélangeant habilement les contes de fées à la réalité.

La série a été tournée à Vancouver et je pense qu’arbres et forêts vous rappelleront divers films et séries.

Elle a été créée par Edward Kitsis et Adam Horotwitz.

Sa première diffusion date du 23 Octobre 2011 sur la chaine ABC aux États-Unis. autant dire qu’elle est assez récente.

Pour le moment, je ne crois pas qu’il y ait eu de diffusion en France, mais elle serait programmée pour être diffusée prochainement sur M6.

Son Synopsis :

Le jour du mariage de Blanche-Neige et du Prince Charmant, la « méchante » Reine fait irruption et lance une malédiction. Tout le monde est inquiet, et les jeunes mariés craignent pour leurs enfants à venir. Ils décident de consulter Rumpelstiltskin, un étrange et dangereux personnage. Ce dernier les informe que l’enfant qu’ils attendent, viendra les sauver lors de son 28e anniversaire. La petite Emma nait et la malédiction se rapproche. Le prince réussit à envoyer sa fille dans un endroit sûr. Cependant, la Reine arrive et tous sont envoyés dans le monde réel.

Pendant ce temps, Emma Swan vit une existence solitaire, le jour de son 28e anniversaire, Henry, le petit garçon qu’elle a abandonné 10 ans auparavant, lui rend visite. Elle ne souhaite pas reprendre contact avec son fils, mais accepte de le ramener chez lui. Sur le chemin, Henry lui montre un livre de contes de fées et explique à Emma que toutes les histoires sont réelles et que les personnages qui y figurent habitent en réalité à Storybrooke dans le Maine, la ville où il vit. Il ajoute aussi qu’elle est la seule à pouvoir rétablir la situation, car elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant. Emma découvre qu’Henry a été adopté par Regina qui est maire de la ville et qui d’après Henry est la méchante Reine. Emma est sceptique, mais décide finalement de rester quelque temps pour s’assurer que son fils va bien. L’horloge de la ville se remet alors en marche ainsi que le temps jusqu’ici stoppé.

Mon avis:

Certains acteurs de cette série ne vous serons pas inconnus.

Surtout la pétillante Jennifer Morrison qui a incarné pendant un temps le docteur Cameron dans Dr House, ainsi qu’une des petites amies de Ted Mosby dans « How I Meet Your Mother« . Ici elle incarne l’héroïne : Emma Swan. On retrouve aussi David Anders dans le rôle ici du docteur Whale. Il est au service du maire de la ville: Régina (vous le connaissez sans doute puisqu’il a incarné un des méchants dans Heroes et Alias).

Voila pour les acteurs qui m’ont interpellés dans la série.

Pour le moment, je n’ai vu que 8 épisodes sur 22. Malgré un aspect très cucul la praline, on se laisse vite embarquer dans cette histoire à dormir debout ^^. Il n’empêche que l’histoire de base est assez intéressante mais pourtant pas inédite. Ce n’est pas la première fois que des héros de conte de fée se retrouvent propulsés dans le 21eme siècle de notre réalité. Il y a eu le film de Walt Disney : Enchanted ( traduit par : il était une fois) où la méchante Reine envoie sa belle fille Giselle à New York.

Ici, Emma se retrouve à Storybrook (Conteville) une petite ville qui semble plutôt monotone et aseptisée au premier abord, mais qui, selon son fils biologique, Henry, cacherait en fait un très lourd secret : Les habitants sont en fait tous des personnages de conte de fée, mais ils ne s’en rappellent pas. C’est une malédiction lancée par la méchante reine et belle-mère de Blanche-Neige, et, qui s’avère être la mère adoptive d’Henry , ainsi que le maire de cette ville sans histoire… jusqu’à ce qu’Emma débarque. Henry lui avoue sans détour qu’elle est celle qui réveillera les habitants de la malédiction. Bien-sur, elle ne le croit pas.

Pourtant, depuis son arrivée, il se passe pleins de choses étranges. En parallèle de ce que nous suivons à Storybrook, nous faisons,aussi, plus ample connaissance avec chaque personnages, et, avec son propre conte de fée . Cela permet, je pense, de mieux cerner les comment du pourquoi ils sont comme ça dans notre réalité. Bien sur ils ne se rappellent de rien.

Il y a aussi le personnage de Rumpelstiltskin qui se trouve être le second méchant (enfin je pense) de la série. Il est un personnage maléfique qui exauce certains vœux mais en échange vous avez une dette envers lui. Dans les contes, chaque personnages semble avoir eu affaire avec lui au moins une fois ! Il semble être le seul de la ville, avec Régina, à se souvenir. Dans la réalité il est Mr Gold... non ce n’est pas mon père X) et la ville lui appartient.

 

Bref, pour le moment, cette série est tout à fait sympathique et cible, je pense, un public assez jeune, bien que même, un adulte ayant gardé ses rêves d’enfants, y trouvera aussi son compte. J’ai hâte de visionner la suite pour savoir si chaque habitants finira par se rappeler. Et je me demande aussi pourquoi le petit Henry, est au courant de tout… Bizarre ^^.

Parfois, je trouve que ça tourne un peu en rond mais c’est tout de même agréable de retrouver certains conte revisités pour la série. Et apparemment la sauce passe très très bien !

Pour preuve que sa marche bien c’est qu’une seconde saison a commencé a être tournée depuis le 11 Mais dernier. En attendant, il me reste pas mal de choses à découvrir, et j’avoue, qu’une fois plongée dedans, il est difficile d’en ressortir !Je le conseille vraiment à tous les fans de contes de fée et de jolie histoires qui font rêver !

Si vous avez l’occasion de découvrir la série, ne vous privez pas !

Et, si, avant vous voulez en savoir un peu plus, voici deux liens : et . ^^.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 
A propos Artemissia 4102 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d’autres univers grâce aux livres.

12 Commentaires

  1. J’en avais entendu parler mais ne m’y étais pas trop intéréssé. Ton petit compte-rendu me donne bien envie de suivre cette série, est-ce qu’on connait la date à laquelle elle débutera sur M6? J’adore les deux actrices et j’ai hâte de voir à quoi ça ressemble.

    • Franchement, c’est pas mal du tout et assez addictif. Ca devrait te plaire. Par contre, il n’y a, apparemment, pas de date de diffusion annoncé pour le moment. Juste que c’est M6 qui a acheté la licence de diffusion en France.

  2. J’ai presque terminé de regarder la saison que je suis depuis le début et j’aime beaucoup cette série pour les mêmes raisons que toi. Tu verras qu’elle réserve pas mal de surprises et de frustrations. J’ai une petite préférence pour Rumpel qui est un personnage très intéressant et que l’on apprend à connaitre. J’espère qu’ils ne tarderont pas trop à la diffuser en France et qu’elle aura un bon accueil parce qu’elle le mérite 😉

    • J’ai une petite préférence pour Rumpel qui est un personnage très intéressant et que l’on apprend à connaitre.

      Tout comme toi ! c’est l’un de mes personnages coup de cœur ! J’ai l’impression que c’est l’un des personnages les plus travaillé de l’histoire. Sans doute aussi parce que, à la base, il n’y figure pas comme tel.

      J’en suis à l’épisode 15. Je me demande bien qui est le motard/écrivain. Il cache des choses. Et le coup du « Petit Chaperon Rouge », j’ai trouvé ça excellent. Sans oublié celui de la Belle et la Bête… L’actrice qui joue Belle, me rappelait quelqu’un et je me suis souvenue : Emilie de Ravin ^^.

      Bref, je pense être totalement addict ! Je suis fichue :p

  3. Comme Sweet je regarde cette série depuis le début, et j’adore, il ne me reste que l’épisode 22 à voir.
    Je ne saurais que vous la conseiller si vous ne ma connaissait pas encore, mais à mon sens elle se destine plus à un publique entre 20 et 30/35 ans, ces gens qui on la nostalgie de leurs enfance, mais dont toute la culture est basée sur les disney. Je me rappel d’après midi entières quand j’étais petite devant Cendrillon, Blanche neige, La belle et la bête…., mais qui on un certains recul par rapport à ça du fait que les contes soient autant revisités.

    • Il est vrai qu’on sent l’inspiration très « Disneyien » Entre les nains qui chantent le fameux « Eh Ho » et certains détails avec le conte de la Belle et la Bête… qui pour moi est le plus flagrant puisque c ‘est un des derniers Disney que j’ai revue récemment.

  4. Ma chère Arty,
    Je t’écris car je vois que cette série a l’air très intéressante et j’aimerai bien la regarder.
    Sur quelle chaîne et/ou site la trouve-t-on?
    Amicalement,
    Morgane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*