CINÉ & SÉRIE TVLes Chroniques de Séries TVLes Séries Télé

La Chronique des Bridgerton de Chris Van Dusen & Shonda Rhimes – Mon avis

Une très belle adaptation de la romance historique de Julia Quinn 💖

Lorsque j’ai appris qu’une série allait être conçue par Netflix sur l’une de mes séries en romance historique préférée, j’ai eu du mal à le croire. Puis, au fur et à mesure des mois qui ont passé et des différentes annonces de Julia Quinn elle-même, je ne pouvais plus que croiser les doigts pour que la série soit aussi bien que le roman.

Cependant, je dois admettre que lorsque j’ai découvert le casting, j’ai eu très peur. Du coup, je me suis promis d’attendre d’avoir visionné la série pour juger quoi que ce soit.


Titre original : Bridgerton
De : Chris Van Dusen, Shonda Rhimes
Première diffusion : 25/12/2020
Durée : 60 min environ
Nombre d’épisodes : 8
Genre : Drame, Historique, Romance
Avec : Phoebe Dynevor, Rege-Jean Page, Julie Andrews, Jonathan Bailey, Luke Newton, Golda Rosheuvel, Polly Walker, Ruth Gemmell
Nationalité : U.S.A.
Chaîne d’origine : Netflix

Synopsis :

Les huit enfants de la fratrie unie des Bridgerton cherchent l’amour et le bonheur dans la haute société londonienne. D’après les best-sellers de Julia Quinn.

Mon avis :

Comme vous le savez maintenant, j’ai lu et aimé les romans bien avant de découvrir la série. Comme beaucoup, je n’ai guère attendu pour la voir. Netflix nous a fait un vrai cadeau de Noël en la diffusant le 25 décembre dernier. Voir et entendre les copines en parler… j’ai fait ma petite fille, j’ai trépigné et… je l’ai regardé en trois jours (parce que j’ai un mari à la maison qui n’a pas vraiment les mêmes goûts que moi à ce niveau et que bon… c’est un peu le genre de gourmandise que je préfère voir seule dans mon coin).

Alors ? Je vous sens impatient. e. s de savoir si j’ai aimé ou non.

La réponse est, oui ! Oui, j’ai adoré la série malgré quelques bémols. Dans l’ensemble, l’intrigue principale, l’ambiance du roman, et ses grandes lignes ont été conservées. C’est ce qui donne son charme.

Toutefois, Shonda Rhimes et Chris Van Dusen ont pris d’énormes libertés par rapport au roman. Déjà, si nous sommes bien dans un récit en costumes d’époque, une romance historique, les codes sont ceux d’aujourd’hui. Ainsi la reine de Grande-Bretagne est noire, ainsi que Simon et bien d’autres protagonistes. Nous aurons à ce sujet une explication que j’ai trouvé un peu légère. Si la reine Charlotte fait partie des personnages ajoutés, j’aurais aimé en savoir plus sur elle. À mon sens, elle aurait mérité d’être plus développée.

En plus de la romance entre Simon et Daphné qui est, il est vrai, le sujet principal de l’histoire, nous avons droit à de sous intrigues qui n’existent pas dans le roman. Je pense notamment à cette cousine des Featherington venue d’un peu de nulle part, Marina Thompson, qui ajoutera un peu de sel en ayant des vues sur ce pauvre Colin Bridgerton dont Penelope est amoureuse en secret. Ou encore les amours contrariés d’Anthony le chef de la famille Bridgerton ou les découvertes de la vie par Benedict Bridgerton (l’un de mes frères préférés). Sans parler des enquêtes d’Eloise qui veut démasquer l’énigmatique Lady Whistledown.

Je dois dire que pour le moment, Anthony n’est pas un personnage que j’aime beaucoup. Il a un caractère que je trouve plus trouble, plus colérique que dans le roman.

Dans un sens, il était inévitable, à mon avis, que les réalisateurs de la série brodent autour de Daphné et Simon, car il faut avouer que sinon, l’histoire aurait été très légère. Déjà que certains la trouvent cousue de fil blanc…

Ne nous le cachons pas, dans la romance historique de Julia Quinn, cette dernière reste concentrée uniquement sur Daphné et Simon. De fait, je trouve que les réalisateurs s’en sortent plutôt bien avec de nouvelles intrigues qui viennent porter et ajouter un plus à l’histoire d’amour entre Simon et Daphné.

Et parlons de nos tourtereaux justement. Si j’ai aimé les débuts de leur relation, je dois dire qu’ils m’ont un peu déçue. Après leur mariage, il y avait quelques scènes de discussions épiques (et drôles aussi) entre les deux que je rêvais de voir à l’écran et… j’ai été frustrée ! C’est fade et bien moins intense que dans le roman.

Je sais que la scène dans laquelle Daphné « abuse » de Simon n’est pas passée pour beaucoup de fans. Mais, si vous aviez eu la moitié des scènes du livre, vous auriez compris en partie pourquoi Daphné agit ainsi. Quant à la suite… Là encore, ça fait partie des moments forts du livre et là j’ai trouvé que ça retombait comme un soufflé qui aurait mal pris. Et puis, pour combler les blancs et au lieu de conversations aussi truculentes que spirituelles (et drôles, toujours) entre les héros, nous avons droit à une profusion de scène de sexe que j’ai passé sur avance rapide. Une ça va, deux, ça commence à faire et plus… bah, c’était trop pour moi et puis, avouons que ça ne servait à rien hormis se rincer l’œil, et encore.

Concernant leur caractère, Daphné est moins dégourdie, moins entreprenante et spirituelle que dans le livre. Dans la série, en plus d’être naïve, elle se laisse pas mal portée par les évènements. Pour pimenter sa romance avec Simon on lui a même ajouté un prétendant qui à mon sens ne sert pas à grand-chose, je parle bien sûr du neveu de la reine. Pour ce qui est de Simon, si physiquement il est très différent du personnage de Julia Quinn, son caractère reste le même, ce qui est très appréciable et on ne va pas se mentir, Regé-Jean Page est le genre d’acteur plus qu’agréable à regarder à l’écran. Surtout qu’on le voit régulièrement de fesse et torse nu. Du vrai fan-service !

Si j’ai commencé la série avec quelques appréhensions, je me suis vite laissé prendre à cette réécriture de Daphné et le duc, certes différente du roman de base, mais qui finalement lui apporte un jour nouveau bien agréable. J’ai aimé les prises de risques et le culot de Shonda Rhimes à nous offrir un récit d’époque en y apposant des codes très 21e siècle jusqu’aux musiques contemporaines reprises lors des bals. Ça, c’était excellentissime à entendre.

À ce propos, j’aurais aimé qu’elle aille plus loin en offrant aux spectateurs des explications plus détaillées. Néanmoins, ne nous voilons pas la face, La chronique des Bridgerton reste une romance télévisuelle en costume d’époque aussi sucrée que de la guimauve (ce n’est pas les tenues des sœurs Featherington qui nous diront le contraire) et très sexy.

J’ai passé un excellent moment avec cette série et j’espère bien que nous aurons la suite avec les autres membres de la famille. Je suis très curieuse de découvrir Anthony sous un autre jour.

Galerie d’images

La Chronique des Bridgerton de Chris Van Dusen & Shonda Rhimes

8.3

L'adaptation de Chris Van Dusen & Shonda Rhimes

8.9/10

L'histoire

7.5/10

L'univers

8.5/10

Les personnages

7.0/10

Mon intérêt

9.5/10

Les plus :

  • Les prises de risques avec les codes du 21e
  • La romance entre Simon et Daphné
  • Benedict Bridgerton (mon crush de la série XD)
  • Eloise, un de mes coups de cœur de la série

Les moins :

  • Il manque certains dialogues épiques (et importants) entre Simon et Daphné
  • Trop de scènes de sexe qui gâchent la romance

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

6 Commentaires

  1. Tu vends vraiment bien la série et j’ai de plus en plus envie de la regarder avec ma femme.

    Ta remarque concernant la profusion de scènes se sexe ne m’étonne pas trop, parce que Shonda Rhimes a tendance à en faire trop sur ce point dans Grey’s anatomy et Scandal déjà…

    Mais le côté série à la Shonda m’intéresse car je dois avouer beaucoup apprécier Grey’s anatomy justement même si j’ai cru comprendre que Karev mon petit chouchou avait quitté la serie.

  2. Etrangement, tu me donnes plus envie de lire les romans que de voir la série ! XD Mais au moins je suis prévenue 🙂 Je me dis d’ailleurs que commencer par la série et ensuite les romans est un bon ordre, je n’aurais pas les regrets, je pense, de ne pas voir certaines choses apparaître à l’écran. C’est marrant aussi ce côté « sucrerie » qui ressort dans les chroniques de la série ! XD

  3. On a un début d’explication c’est mieux que rien mais clairement on n’en sait pas assez sur la reine, et elle ne fait pas super bonne impression … genre la pauvre elle s’ennuie …
    Effectivement j’aurai bien voulu avoir son personnage plus développé
    Merci pour les précisions par rapport au roman 😉
    C’est sympa toutes ces images / gif pour se replonger dedans 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :