Chobits T4 de Clamp

Depuis que j’ai repris la relecture de mon manuscrit, j’ai du mal à concilier avec le blog parce que l’air de rien, écrire un billet me prend beaucoup de temps (et d’énergie). Pourtant, je lis énormément ! Du coup, vous pouvez imaginer le nombre de livres et de mangas dont j’aimerais vous parler.

Pour le coup, ce matin, je m’attelle sur Chobits T04. Parce que sa lecture m’a beaucoup plu et que j’en parlai justement au petit déjeuner avec mon mari.

  • Éditeur : Pika
  • Date de sortie : 18 novembre 2020
  • Prix éditeur : 8,20 €
  • Nombre de pages : 182 pages
  • ISBN-10 : 2 811 649 557
  • ISBN-13 : 978-2811649555

Son résumé :

Tandis que Hideki se débat avec les sentiments troublants que lui inspire Chii, une deuxième photo d’un « Chobits » vient soudain resserrer l’étau autour d’elle. Plus étrange encore, une scientifique ressemblant trait pour trait à Mlle Hibiya apparaît sur le cliché ! Pour Minoru, c’est clair, quelqu’un cherche à contacter Hideki. Mais la prudence est de mise à l’égard de ce mystérieux expéditeur, d’autant plus que Mlle Hibiya est tout à coup introuvable. Pourtant, Hideki est loin d’être au bout de ses peines : voilà que sur le chemin du travail, Chii disparaît sans laisser de traces.

Mon avis :

Dans ce tome, Hideki est fou d’angoisse depuis la disparition de Chii. S’il n’avance pas tellement dans son enquête, cette suite se focalise essentiellement sur les sentiments contradictoires qu’éprouve Hideki à l’égard de Chii.

Dans un sens plus large revient la question sur l’intelligence artificielle et ses mystères. Une machine est-elle capable d’aimer ? Ainsi Hideki remet en cause les émotions de Chii tentant de se convaincre qu’il s’agit d’un programme que rien ne peut-être spontané. Mais peut-on véritablement programmer les émotions du cœur ?

Le jeune homme se sent confus à l’égard de ce que lui-même ressent pour son « PC ». Lui-même tombe sur l’un des albums que Chii adore et il remarque alors les similitudes troublantes entre leur vie et l’histoire racontée à l’intérieur de cet album. Tout autant d’indices étranges qui le perdent un peu plus.

Hideki n’est pas insensible à Chii, il tient à elle de façon trop « personnelle » à son goût et dans un sens, cela lui fait peur. Une discussion qu’il va avoir avec le patron de Chii, lui donnera alors l’intime conviction de ce qu’il doit faire.

Comme je l’avais dit dans ma précédente chronique, j’ai découvert Chobits à sa sortie en français au début des années 2000. Je l’avais lu, toutefois je n’avais pas ressenti la profondeur de cette histoire et été sensible aux thématiques qu’elle véhicule. Encore moins des questions qui sont pourtant des plus pertinentes et qui donnent à réfléchir aux lecteurs en même temps que les héros.

À l’époque, je n’avais vu que l’aspect « echhi » de l’œuvre et n’avait pas été plus loin. C’est un tort. Chobbits, ce n’est pas qu’une banale histoire d’amour pour ado prépubère. C’est tellement plus. Avec ce récit, on retrouve l’un des thèmes si chers à Asimov lui-même et il semblerait que l’intrigue en prend la direction.

Chii a un passé. Pour le moment il nous apparait compliqué et entouré de mystère. Les pièces du puzzle se dessinent sans toutefois s’emboiter.

Vous l’avez compris, je me suis régalée avec ce quatrième volume qui creuse un peu plus l’intrigue, autour de Chii, c’est vrai, et qui remet également en question la place du robot dans la balance de l’humanité. Un nouveau tome qui prête à réflexion.

Je trouve que Pika édition a eu une belle idée de rééditer ce manga, car les thématiques restent toujours d’actualité.

Je ne vous parle pas des dessins du studio Clamp. Pour ma part, c’est toujours un régal. Bref. Le tome 5 m’attend dans ma bibliothèque. J’espère avoir le temps de le lire la semaine qui vient.

Chobits T04 de Clamp

8,20€
9

Dessins et mise en pages

9.2/10

L'histoire

8.9/10

L'univers

8.9/10

Les personnages

8.9/10

Mon intérêt

9.2/10

Les plus :

  • Les thématiques sur la place du robot parmi les hommes
  • Les dessins de Clamp

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

3 Commentaires

  1. Je viens justement de recevoir le cinquième tome de la part de Pika ! Il faut que j’aille acheter les 3 et 4 que je n’ai pas, et ensuite je me lirai tout ça car j’aime vraiment beaucoup, et puis CLAMP est vraiment un collectif qui arrive à me parler avec leurs oeuvres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :