BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Dead Mount Death Play T02 de Ryohgo Narita (Auteur) & Shinta Fujimoto (Dessins)


Tankobon broché :
Editeur : Ki-oon
Date de sortie : 9 mai 2019
Collection : Seinen/Dead Mount
Langue : Français
ISBN-13: 979-1032704424
ASIN: B07MT1XLG9
Prix éditeur : 8,65€
Disponible sur liseuse : Non

Chronique du Tome 1

De quoi ça parle ?

Les magiciens démoniaques aussi ont le droit de se réincarner !

Grâce au sort de réincarnation qu’il a lancé pour échapper à son ancienne vie, le Maître des corps est à présent en possession d’une nouvelle enveloppe charnelle, celle d’un certain Polka Shinoyama. Il ne rêve désormais plus que d’une chose : vivre en paix !

Seulement, il ne peut s’empêcher de venir en aide aux esprits en détresse… ce qui lui vaut rapidement d’attirer l’attention de la police. Alors que les enquêteurs débarquent dans le bar de Clarissa, la patronne de Misaki, un étrange individu fait irruption à son tour… et enlève la jeune tueuse sous les yeux du nécromancien !

Mon avis 

J’avais apprécié le tome 1, même s’il était complexe avec une trame qui partait dans tous les sens. Ce second volume se concentre cette fois sur le personnage possédé par le Maître des corps : Polka. On découvre que le jeune homme vient d’une riche famille et on sent qu’il se trame des choses pas très nettes au sein de cette dernière. Le Maître des corps, qui de base, était quand même méchant et maléfique se retrouve surpris lui-même de la tournure que prend ses actions. Il se découvre un goût pour la protection de la veuve et l’orphelin. Ainsi, il fera la connaissance des jumeaux, neveux et nièces de Polka qui sont hantés par leur défunte tante. Cette dernière est au bord de la folie, car elle se sent incapable de protéger les deux enfants. Le Maître des corps se rend donc là-bas pour découvrir ce qu’il se trame.

Une nouvelle fois, j’ai été bluffée par le graphisme et la mise en pages qui se marient très bien avec l’histoire présentée. Le récit qui se recentre plus sur un protagoniste permet également de mieux s’immerger dans l’histoire, enfin à mon sens. Cela ne part pas dans tous les sens, ce qui est appréciable. Si cette suite nous offre quelques révélations intéressantes qui nous donnent envie d’en savoir davantage, de nouvelles questions se posent. Notamment sur la famille de Polka, son père ou encore son neveu (bien plus âgé que le jeune homme). On retrouve également la joyeuse équipe de Clarissa, mais qui est moins mise en avant cette fois.

Le Maître des corps sous l’apparence de Polka forme une belle équipe avec la tueuse Misaki et on prend plaisir à les voir ensemble.

Dans l’ensemble, c’est un très bon second tome que j’ai lu d’une traite sans voir le temps passer alors que le tome est quand même conséquent. J’aime énormément la tournure que prennent les événements et je suis curieuse quant à la suite.

En bonus, nous avons à la fin de ce tome, la suite sous forme de nouvelle avec ce qu’il se trame dans l’autre univers. C’est passionnant et ça raccroche avec ce que l’on a lu au début dans le tome 1. Je me demande d’ailleurs si nous en avons fini avec cet autre univers et ses protagonistes. Affaire à suivre !

Dead Mount Death Play T02

8.95€
8.8

Dessins et Mise en pages

9.2/10

L'histoire

8.5/10

Les personnages

8.5/10

L'intérêt des lecteurs

8.8/10

On aime :

  • Le développement de l'intrigue autour de Polka et sa famille
  • Les dessins magnifiques
  • La petite nouvelle de fin qui raccroche avec l'univers d'origine du Maître des corps
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils