Dark Protectors T8 – Ronan de Rebecca Zanetti

Ronan s’est sacrifié pour détruire le mal ultime. Il aurait dû mourir… et non réapparaître des siècles plus tard dans un monde moderne où les vampires taisent leur existence, où la menace posée par l’ennemi est plus réelle que jamais, et surtout, où la femme qui hante ses rêves depuis toujours détient un pouvoir dont elle ignore tout. Faith est une femme de science, pourtant sa rencontre avec un vampire en chair et en os met toutes ses théories à l’épreuve. Car Ronan est dévoré par une faim qu’elle seule peut assouvir – à condition qu’ils survivent au mal qui les traque…

Mon avis :

Moi qui ai adoré le premier arc de cette série, qui s’est d’ailleurs terminée en beauté, j’avais vraiment très peur d’une redite pas très intéressante avec cette suite !

Eh bien, non ! Bien que l’autrice reprenne les éléments fondamentaux de son premier arc même si certaines lignes sont quasiment des copiés/collés, j’ai trouvé que ça matchait bien et je ne me suis pas ennuyée.

Dans ce tome de ce nouvel arc, nous faisons la connaissance de Ronan, qui n’est autre que l’oncle des frères Kayrs que nous connaissons déjà. Ces derniers n’ont jamais eu vent de son existence, car la vie de Ronan était tenue secrète pour des raisons qu’il vous faudra découvrir en lisant son histoire.

Donc, Ronan est libéré de sa mission ce qui n’est pas bon signe du tout. Et il se retrouve dans un monde qu’il ne comprend pas, après avoir disparu durant des siècles. J’ai aimé la manière dont il se réveille dans cet hôpital et celle dont il va faire la connaissance de Faith, un médecin qui n’est autre que son âme sœur. Entre eux, c’est explosif.

Alors certes, l’histoire se répète avec les mêmes enjeux (et mêmes ennemis, les kurjans), sauf que cette fois les personnages sont différents puisqu’on retrouve une nouvelle génération avec le fils de l’héroïne du premier tome, Garrett. Les frères Kayrs n’apparaissent pas, ils sont juste mentionnés.

Je dois bien admettre que j’ai passé un bon moment malgré cette redite, qui passe très bien à mes yeux (que voulez-vous, je suis faible, sans doute). Parce que je trouve que Rebecca Zanetti arrive à la tourner de manière à ce que ce ne soit pas trop redondant avec des héros au caractère intéressant.

Bref, si vous avez aimé le premier arc, il n’y a pas de raison que vous n’aimiez pas le suivant. Tous les ingrédients sont réunis pour vous plaire. En tout cas, ça l’a fait pour moi.

La plume de l'auteur/l'autrice
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
L'intérêt des lecteurs

Un très bon début malgré une trame parallèle à celle du premier arc 🥰

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :