Harlequin &H (NA)LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESNEW ADULT

Méfie-toi de nous de Juliette Bonte

Nombre de pages : 648 pages
Editeur : Harlequin
Collection : &H New Adult
Date de sortie : 05 Juin 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2280419394
ISBN-13: 978-2280419390
Prix éditeur : 17.90€
Disponible sur liseuse : Oui à 9.99€


De quoi ça parle ?

Il est prêt à tout lui donner. Elle n’a plus rien à offrir.
Wade n’a peur de rien.  Il a toujours avancé seul, sans l’aide de personne. Et il doit rester discret s’il veut continuer à travailler pour l’un des plus gros dealers de la ville. Alors, pas question de se laisser approcher par qui que ce soit.
Mackenzie a peur de tout.  Peur des autres, d’aller au lycée, de ses crises d’angoisse. En lui prenant sa meilleure amie, la vie lui a aussi volé son insouciance. Alors, pour se protéger, elle évite désormais tout contact.

Lorsqu’ils se rencontrent, chacun entrevoit sa propre solitude dans le regard de l’autre. Dès lors, les promesses comme les barrières tombent. Car c’est plus fort qu’eux  : ils ont besoin l’un de l’autre.

Mon avis : 

Il aime le silence, elle le lui donne…

Honte à moi, Méfie-toi de nous est depuis déjà plusieurs mois dans ma liste d’envie, mais je repoussais toujours l’échéance quand d’autre livre me passaient devant les yeux et je le regrette d’un côté, car j’aurais pu découvrir plus tôt Mackenzie et Wade, même si l’avantage est que je n’ai pas eu à attendre la sortie du second tome pour connaître la suite après la claque que je me suis prise en tournant la dernière page du premier tome. (Je ne parlerais que du premier tome de la série pour ne pas spoiler la suite pour celles qui désireraient lire ce roman intégral)

Mackenzie, que dire d’elle, si ce n’est que c’est une fille qui ne manque pas de répartie, respire la vie, mais a peur de tout ou presque. En effet, la jeune femme souffre d’ochlophobie (une peur panique de la foule), en plus de souffrir de trouble de l’anxiété, son mot d’ordre est donc de ne pas avoir d’attache et d’éviter les gens, elle se sent bien dans sa solitude, du moins c’est ce qu’elle pense, jusqu’à ce que son chemin croise celui d’un inconnu dont les yeux vont aussi bien la troubler que la marquer d’une façon indélébile.

Wade est un bad boy sans en être un, il vit dans un milieu dangereux et exerce un boulot qui pourrait lui causer autant d’ennui que d’ennemi et le conduire droit en prison si cela venait à s’apprendre. Il représente le mot mystère à lui tout seul, il ne parle pas ou peu, ne sourit pas, ne porte d’attention à personne et ne cherche pas à créer de contact avec les lycéens. Son seul ami, Jax connaît aussi bien ses démons que son passé et est d’un soutien infaillible pour lui et même si j’ai aussi bien-aimé son personnage que son humour, j’ai complètement craqué pour le ténébreux Wade.

Leur première rencontre est assez particulière, elle se trouve en possession d’un objet qui lui appartient et si elle est tétanisée devant Wade et surtout devant ses yeux, lui garde son calme et n’exprime pas la moindre émotion. Ils sont aussi différents que le jour et la nuit, il n’a peur de rien, n’a aucune attache, mais à un certain charisme qui attire les regards et fait que les gens veulent se rapprocher de lui, Mackenzie, quant à elle a de nombreuses peurs, passe inaperçue (si on oublie Tate) et aime autant sa solitude que Wade aimera ses silences. Mais malgré leurs différences, ils ont pourtant un point commun, leur silence dans lequel ils se sentent bien et c’est du moins ce qu’ils pensent avant de s’apercevoir que le silence de l’un est le silence de l’autre. Wade observe souvent Mackenzie, il est intrigué par elle et cela en devient une obsession, son obsession, là où elle est, il va. Il sait que Mackenzie est aussi bien troublée par lui que par ses secrets et cette part de mystère qu’il garde pour lui. Un mystère qui attire Mackenzie et cache des secrets qui pourraient bien lui brûler les ailes et briser leur couple si elle venait à les apprendre.

La plume de Juliette Bonte est addictive, aérienne et m’a complètement retourné, c’est écrit avec soin et l’intrigue est intense, bien menée. Je ne m’attendais pas à tomber dans une telle romance et à m’attacher aux personnages qu’elle a créé. La relation entre Wade et Kenzie est intense, addictive, ils sont complémentaires et fusionnels. Avec elle, Wade se surprend à faire tomber le masque et sourire. Avec lui, Mackenzie se dévoile et se donne une chance d’avancer. Leurs barrières respectives vont s’effondrer, Wade va apprendre à connaître les peurs de Mackenzie et les apprivoiser. Il va surtout lui donner les armes capables de le briser, à elle de voir si elle souhaite ou non connaître ce qui se cache derrière son masque d’indifférence. Et comme je m’y suis attendue rien n’est facile et Mackenzie va apprendre à ses dépens qu’elle a bâti sa reconstruction sur des mensonges, puis les pages défilent et la dernière page du premier tome arrive, j’ai crié, trépigné, ne m’attendant absolument pas à cette fin.

Vous l’aurez compris, le mot silence à une place importante dans ce roman et à forte raison, le silence cache les secrets, les faux-semblants, les sentiments. Le silence a quelque chose de laid, mais aussi quelque chose de beau, car c’est à cause du silence de Wade que Mackenzie apprendra certaines vérités, mais c’est aussi dans le silence que leurs sentiments respectifs vont se dévoiler.

En bref, c’est un coup de cœur et j’ai autant aimé que détesté la fin du premier tome et tout ce que je peux dire concernant la suite, c’est qu’il faut s’accrocher, car Juliette Bonte n’en a pas fini de jouer avec nos sentiments, elle brise nos cœurs pour mieux les reconstruire à coup de moment tendre, touchant et poignant. Donc mesdames ne préparez pas les mouchoirs, mais plutôt vos petits cœurs a supporté la succession de rebondissements et de vérités qui vont se succéder devant vos yeux, car dans la deuxième partie, les cartes sont redistribuées et Mackenzie n’est pas au bout de ses surprises et de ses peines. Le chemin à parcourir est encore long et qui sait, peut-être, parviendra-t-elle à trouver le bonheur et enfin voir le bout du tunnel.

Elle essaye de l’oublier, il s’efforce de la garder en lui…

Méfie-toi de nous de Juliette Bonte

La plume de Juliette Bonte - 100%
L'intrigue - 100%
Les personnages - 100%
La romance - 100%
L'intérêt du lecteur - 100%

100%

Un coup de cœur

On aime : La plume de l'auteure, la couverture, la relation entre Wade et Mackenzie, l'ensemble des personnages, le développement de l'intrigue.

User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils