La Collection RLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESYOUNG ADULT

Imposteur de Suzanne Winnacker

Imposteur Tome 1 : Imposteur de Suzanne Winnacker

Broché : 341 pages
Editeur : R-JEUNES ADULTE (15 mai 2014)
Collection : R
Langue : Français
ISBN-10: 2221140362
ISBN-13: 978-2221140369
Prix : 17€90
Disponible sur Liseuse ? OUI

Résumé : Sa mission : appâter un serial killer. Son don : voler votre apparence. Rejetée par sa famille à cause de son don, Tessa est accueillie à bras ouverts par la Cellule des aptitudes extraordinaires, branche ultrasecrète du FBI qui recrute des jeunes doués de pouvoirs surnaturels. Après deux ans d’entraînement intense, elle maîtrise enfin le sien : la métamorphose. Mais les choses sérieuses commencent vraiment pour Tessa lorsqu’un tueur en série sème la terreur dans une paisible ville de l’Oregon. Pour confondre le meurtrier, elle va devoir prendre les traits de Madison, l’une des victimes, laissée pour morte. Dans le rôle de la brebis sans défense, Tessa attend que le loup vienne parachever son oeuvre macabre… Si elle déteste cette imposture au quotidien, incarner Madison offre aussi des compensations, celles d’une vie normale que Tessa n’a jamais connue. Au-delà des faux-semblants, des multiples suspects et du danger omniprésent, elle va découvrir l’amitié et une famille soudée. Mais comment se faire aimer pour soi quand on est dans la peau d’une autre ?

Mon avis

Après quelques semaines de travail intensif où je n’avais même pas le temps d’ouvrir un bouquin, j’avais grandement besoin de me replonger dans la littérature, de n’importe quelle manière et dans n’importe quel genre. Imposteur tombait merveilleusement bien pour moi : à l’heure où tout le monde me parle d’Hunger Games, ou encore Divergente (que je n’ai pas encore lu puisque j’ai déjà été spoilée), j’avais besoin, moi aussi, de me trouver un trilogie avec une histoire d’amour et surtout de l’action.

J’ai d’abord flashé sur la couverture de ce livre (que je trouve juste magnifique et qui correspond, finalement, au livre en tout point) puis son résumé m’a fait flanchée : je me suis plongée corps et âme dedans et finalement, je sors complément ravie de ma lecture mais surtout impatiente de me plonger dans le tome 2. Vivement !

Les Variants, des dons exceptionnels

Nous voici plongés au cœur d’une cellule ultra-secrète du FBI, presque indépendante : la CAE, la Cellule des Aptitudes Extraordinaires. Chaque agent de cette cellule est recruté dès son plus jeune âge pour suivre une formation capable de développer son aptitude presque surnaturelle : une forme herculéenne, la don d’invisibilité, la possibilité de lire dans les pensées … Chaque recrue possède un don qui pourrait permettre de résoudre des affaires difficiles, de mettre à mal les terroristes : en somme, sécuriser le monde. Ce sont les Variants.

C’est ainsi que nous faisons la connaissance de Tessa, jeune adolescente qui suit la formation depuis deux ans. Cette dernière est capable de prendre l’apparence de n’importe quel individu à partir du moment où il y a un contact physique et quand elle le souhaite. Abandonnée par son père à cause de ce don, elle a longtemps vécu avec sa mère qui la déteste. Son intégration au CAE lui a donné l’occasion de connaître enfin la loyauté d’une « famille ».

Malgré sa formation qui pourrait nous paraître étrange, Tessa a les mêmes préoccupations qu’une jeune adolescente lambda : les garçons, notamment Alec, avoir l’avis de sa meilleure amie et compagne de chambre, Holly ou encore fuir au plus loin de le Commandant de la cellule (comme on peut fuir le proviseur d’un lycée). Mais voilà, Tessa va bien partir en mission, sa première, et pas des moindres : elle va devoir aidé la cellule à enquêter sur un tueur en série, qui sévit dans la région de l’Oregon, à Livingston plus précisément.

Madison, Tessa. Tessa, Madinson.

Pour appréhender le tueur en série, Tessa va devoir prendre l’apparence de Madison, la dernière victime du tueur en série. Jeune fille populaire dans son lycée, elle a également un faux jumeau Devon, des parents aimants Linda et Ronald, une meilleure amie Ana. Ce qui dérange Tessa, c’est de devoir faire croire à cette famille que leur fille est toujours vivante et de leur mentir impunément. Ce qui lui propose un problème de conscience au départ va finir par devenir une arme : pour cette famille aimante et pour qu’ils aient droit à la vérité, Tessa va tout faire pour appréhender l’assassin de Madison et de trois autres personnes.

Mais la mission peut se révéler plus compliquée qu’elle ne l’imaginait : elle va finir par apprécier cette petite vie de famille, cette stabilité, elle qui n’a connu qu’une enfance brisée. Mais Alec, qui veille sur elle et la supervise, et le Commandant ne cessent de la rappeler à l’ordre et de ne jamais lui faire oublier sa mission. C’est ainsi que Tessa va s’immiscer dans la vue de Madison, partir à la rencontre de son entourage et ne jamais oublier sa priorité : desmaquer la crapule qui a fait ça. Mais dans la charmante ville de Livingston, chaque homme fait figure de coupable idéal. Tessa/Madison va devoir rester sur ses gardes si elle ne veut pas mourir une seconde fois. Surtout que les apparences sont souvent trompeuses et que l’assassin n’est jamais celui que l’on croit.

Un premier tome haletant qui nous promet une trilogie géniale

Que j’ai apprécié ce premier tome en compagnie de Tessa/Madison et de son chevalier Alec. L’action est mené d’une main de maître : Suzanne Winnacker sait habillement manié les intrigues du livre, semant des indices un peu partout mais nous déroutant par des révélations plus croustillantes les unes que les autres, que ce soit au sujet de Madison ou des Variants. L’auteure m’a aussi fait perdre la tête avec ce mélange Madison/Tessa : par certains moments, j’avais l’impression que Maddie prenait le pas sur Tessa alors que, physiquement et psychologiquement parlant, c’était impossible. Le fil rouge de ce livre, finalement, n’est pas l’histoire d’amour qu’on imagine en lisant les premiers chapitres mais bien l’enquête de Tessa et de la CAE. Et cette enquête est des plus palpitantes (bon, je dois reconnaître que j’avais presque deviné le coupable mais ses intentions m’ont laissée bouche-bée : je ne m’y attendais absolument pas).

Si l’enquête est rondement menée, l’histoire Tessa/Alec ne m’a pas spécialement émue plus que ça, parce qu’on s’attend finalement à ce qui arrive. D’ailleurs, j’ai eu envie de gifler Tessa à plusieurs reprises et de lui dire : réveille toi bordel et fait quelque chose. Et c’est ce qu’elle fait, pour mon plus grand plaisir car un obstacle se dresse entre nos deux compères : Kate, la copine d’Alec. Ce n’est jamais bon de s’intéresser au copain des collègues ! ^^ Cette romance reste superflue finalement, puisque l’action et l’enquête sont bien plus prenants que ces histoires d’hormones.

Bon, passons aux personnages : Tessa est extrêmement intéressante et sa sympathie pour Madison et sa famille m’a vraiment touchée. Son pouvoir est plutôt impressionnant, et j’avoue que j’en suis presque jalouse. Alec est également très sympathique, même si je reconnais qu’il m’a vraiment agacée certains moments, par son indécision ou son côté moralisateur. Quant à Holly et Ana, ce sont deux filles charmantes, bien qu’il m’a manqué un peu plus d’informations sur les deux. Ryan et Phil sont étranges, sans parlé de Monsieur Yates (sincèrement, ils m’ont fait peur). Mais mon coup de cœur va à Devon, la frère de Madison. Ce garçon ne m’a pas laissée de marbre et je l’ai quitté à regrets. Le petit bémol, la petite chose que je regrette, c’est donc de ne pas en avoir su plus au sujet des personnages secondaires. Mais bon, peut-être que l’auteure nous livrera plus de secrets dans la tome 2.

En tout cas, j’ai aussi apprécié le fait que les Variants ne sont pas forcément des héros tout beau, tout lisse. Eh oui, pour certains, un don représente une malédiction et le mal leur paraît plus attrayant que le bien. Je ne lirai pas le résumé du tome 2 pour me garder la surprise de l’histoire mais j’espère vraiment que Suzanne Winnacker va développer ce pan de l’histoire qu’elle a survolé dans ce tome 1.

Vous l’avez compris : Imposteur est ma nouvelle saga. Un vrai coup de cœur pour ce tome qui m’a tellement conquise. Des personnages attachants, une dose de surnaturelle presque naturelle, une enquête bien ficelée, un dénouement qui nous laisse présager une suite aussi bonne. Vivement la version française du tome 2 !

ACHETER CE LIVRE SUR AMAZON

Pour lire un extrait, cliquez juste en dessus :

extrait imposteur

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils