FANTASY & IMAGINAIRELES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRES

Un Palais de Colère et de Brume de Sarah J. Maas

Un Palais de Colère et de Brume de Sarah J. Maas

Nombre de page : 720 pages
Tranche d’âges : 9 – 12 années
Editeur : De la Martinière jeunesse
Date de sortie : 8 février 2018
Collection : FICTION
Langue : Français
ISBN-10: 2732485217
ISBN-13: 978-2732485218
Prix éditeur : 21,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 15,99€

 

Chronique du : Tome 1

De quoi ça parle ?

Feyre a survécu aux défis d’Amarantha. Elle est devenue une Fae, créature immortelle, et a hérité de pouvoirs qu’elle ne maîtrise pas.

Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…

Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais. Et si elle est d’abord réticente, elle va découvrir qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle pensait connaître. Et, à ses côtés, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs d’immortelle. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…

Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile à l’horizon. Car les desseins du roi d’Hybern pourrait bien ébranler tout le royaume des immortels.

Mon avis

Si vous n’avez pas lu le tome 1, il y a des risques de Spoilers. Passez votre chemin, si vous ne voulez rien savoir !

Je suis tombée en amour avec Un Palais d’épines et de roses de Sarah J. Maas et j’ai dû ronger mon frein en attendant la suite. Dès que j’ai reçu Un Palais de Colère et de Brume, j’ai dû prendre sur moi pour ne pas me jeter dessus et le dévorer.

Peine perdue, je l’ai lu comme une affamée en manque de nourriture.

J’ai été plus que ravie de retrouver Feyre et les Hauts Faes du Royaume de Prythian. Ils m’avaient tellement manqué.

Dans ce nouvel opus, Feyre va apprendre à gérer sa nouvelle condition de Haut Faë, mais aussi tenter de faire sa place dans un monde fait de complots politique en tout genre. Et puis il y a son histoire avec Tamlin qui va être remise en question avec le pacte qu’elle avait fait dans le premier opus avec Rhysand.
Plus qu’une simple histoire de romance fantasy, Sarah J. Maas continue de nous régaler avec un texte qui fleure bon avec les idées féministes de notre temps. Car oui, ce second tome nous sert un texte tout à fait féministe qui saura parler aux femmes en quête d’indépendance.

Dans un monde régi par les hommes, les Haut Faë, la place de la femme est plutôt discutable. Feyre demande à Tamlin qu’elle sera son rôle une fois qu’ils seront mariés et il lui affirme qu’elle ne fera que se tenir à ses côtés, tel un joli ornement à son bras.
Feyre ne veut pas être un pot de fleurs (et on la comprend), encore moins être mise de côté sur des sujets qui, soi-disant, ne sont pas à sa portée parce qu’elle est une femme.

Je dois dire que sans être surprise, j’ai été agréablement étonnée par la manière dont Sarah J Maas amène le sujet.
Au fur et à mesure de l’histoire, j’ai carrément détesté l’attitude de Tamlin qui ne se rend pas compte que son comportement ultra protecteur risque de tuer Feyre à petit feu.

Un univers riche et très bien travaillé.

Finalement, ce pacte fait avec ce Haut Faë de la Cour de la Nuit risque d’être la seule bouffée d’air frais de Feyre dans cet univers plus sombre que l’on aurait pu le penser de prime abord. Alors que Tamlin la garde sous cloche, Rhysand n’aura de cesse que de vouloir la mettre en avant sur tout. Il lui présentera son cercle personnel et la jeune femme va découvrir un autre monde bien éloigné de ce qu’elle connaît à la Cour du Printemps.

Je dois dire que j’ai adoré ma lecture, l’univers et les personnages. C’est passionnant et la partie aventure est bien mise en avant. La romance ici, même si elle reste assez présente n’empiète pas sur le reste. Bien sûr, il y a cette histoire d’âme sœur, mais ce n’est pas l’élément central. Non, ce qui ressort comme je le disais plus haut, c’est l’émancipation de Feyre, sa faculté à traverser les épreuves et à savoir mériter sa place. Celle qu’elle désire plus que tout : être actrice de sa vie et non spectatrice.

Vers la fin du tome, il y a quelques scènes citronnées qui feront certainement se pâmer les lectrices (je plaide coupable !), je dois dire que c’est plutôt chaud bouillant et cela sert aussi le récit. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur le passé de Rhysand aussi.

Mon seul bémol, ma seule déception, est vers la fin. Il y a une scène que j’ai trouvée un peu trop guimauve à mon goût et d’une décevante facilité quand on voit l’ampleur du récit.

Cependant, Un Palais de Colère et de Brume remplit très bien toutes mes attentes et je suis vraiment curieuse de voir comment Feyre va s’en tirer par la suite.

Un livre à lire de toute urgence !

Petit bonus : Voici quelques illustrations, magnifiques, des fanarts réalisés par les talentueuses Merwild et Charlie Bowater que l’on ne présente plus.

Un Palais de Colère et de Brume de Sarah J. Maas

21.90€
9.3

Plume de l'auteure

9.5/10

Histoire

9.0/10

Personnages

9.2/10

Ambiance / Univers

9.5/10

Intérêt du lecteur

9.1/10

Les points positifs

  • Les personnages bien travaillés
  • L'univers addictif
  • Le féminisme introduit dans le récit

Les points négatifs

  • Certaines facilités vers la fin que j'ai trouvé décévantes
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils