Accueil ASCF L’épouse insaisissable – Tome 1 de Callie Hutton

L’épouse insaisissable – Tome 1 de Callie Hutton

9 Temps de lecture
1
0

L’épouse insaisissable de Callie Hutton, Tome 1

l'épouse insaisissableNombre de pages : 352 pages
Editeur : Charleston Editions
Date de sortie : 15 avril 2016
Collection : Diva
Langue : Français
ISBN-10: 2368121013
ISBN-13: 978-2368121016
Prix Editeur : 7€90
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

Jason Cavendish, le comte de Coventry, essaie discrètement de retrouver sa femme, qu’il ne désirait pas et qu’il a abandonnée dans la haute société de Londres; ce qu’il désire maintenant, c’est faire annuler cette union. Cependant, il ne se rappelle plus du tout de quoi elle a l’air puisqu’il était ivre mort lors de son mariage arrangé et qu’il ne l’a pas revue depuis. La fascinante Lady Olivia a capturé l’attention du comte. Nouvellement arrivée du pays pour passer la saison mondaine avec une ancienne compagne d’école, elle est consternée de découvrir que son époux, Lord Coventry, ne la reconnaît pas. Loin d’elle l’idée d’avouer à ce sombre arrogant qu’elle est sa femme. Plutôt, elle décide de flirter avec lui le soir et de lui faire envoyer des montagnes de factures de modiste le jour. L’enfer n’est rien comparé à une femme rejetée… Il est presque dommage que cette femme trouve son mari quasi irrésistible.

Mon avis 

L’épouse insaisissable est le tout premier titre de la collection Diva des éditions Charleston. Issu de la saga « Les infortunes conjugales », ce premier volume balance entre une cocasserie légère et une pincée d’appréhension, rehaussées par un regard tranché sur la haute société anglaise à l’époque de la Régence. Cette adorable romance historique pèche par certains côtés, mais ceux-là sont aplanis par la dynamique du jeu de séduction de nos héros.

Si Jason Cavendish, le Lord de Coventry devait raconter son mariage avec la belle Lady Olivia, il en serait bien incapable. Pris au piège par son défunt géniteur, Jason se voit forcé d’épouser une parfaite inconnue pour bénéficier de son héritage. Dans cette démarche qu’il répugne, il se saoule au point d’oublier le visage de son épouse et l’abandonne aussitôt. Arrivé à Londres pour la saison mondaine, il tombe sous le charme d’une belle et douce innocente et par là même, son épouse négligée par ses attentions. Mais cela il l’ignore et n’y voit qu’une raison de plus pour annuler son malheureux mariage. De là, commence la conquête ou la reconquête de son épouse insaisissable.

Si le schéma de l’histoire peut paraître éculé, Callie Hutton ne prend pas forcément le chemin auquel on s’attendrait. La première partie de l’histoire m’a d’ailleurs très facilement absorbée, me laissant frémissante d’appréhension. Malheureusement, cet effet se tasse dans la seconde partie du livre. En cause, une anicroche qui arrive comme un cheveu sur la soupe et une fin expéditive.

Je n’ai pas franchement adopté Jason, le personnage masculin. Ce séducteur notoire au comportement de goujat est particulièrement détestable au début. Par ailleurs, son changement d’attitude, l’évolution de ses sentiments envers sa lady ainsi que son histoire sont un peu confus. Je n’ai donc pas toujours suivi ce qui se passait entre ses deux oreilles et j’ai eu du mal à l’apprécier complètement par la suite. Aussi, j’aurais vraiment, mais vraiment apprécié qu’il en prenne un peu plus pour son grade… afin qu’il réfléchisse un peu !

On comprend facilement l’amertume et la rancœur d’Olivia, cette femme ignorée, abandonnée et livrée à elle-même. L’ingénue se prend vite au jeu de la vengeance, de douces représailles pas bien méchantes, mais son ressentiment s’apaise bien vite face aux atouts séduisants et à la cour obstinée de son époux. Dans les mots, elle aurait un petit caractère affirmé, mais dans les faits, elle se laisse trop aisément tomber dans les bras de son mari. Ce paradoxe est troublant et donne une impression d’incohérence dans le tempérament de ce personnage. Mais cela se laisse oublier au profit de sa légèreté et de son humour.

Alors effectivement, les personnages ne m’ont pas particulièrement séduit, mais étrangement le couple, son alchimie et ce jeu continuel de séduction m’ont captivé. La dynamique du couple fonctionne parfaitement, bien qu’à peine plus de résistance ou de répondant du côté de l’héroïne auraient pimenté l’histoire. J’ai aimé ce couple qui envoie paître la bienséance ainsi que son regard avisé et juste sur le fonctionnement de la société dans laquelle il gravite (bien qu’en comparaison de certains classiques, cela manque un peu de subtilité).

Malgré un petit manque de cohérence dans l’attitude des personnages, un langage parfois légèrement à contretemps pour une romance historique et une fin empressée, L’épouse insaisissable est une charmante lecture. Un moment de douceur coquine et de légèreté bienvenu.

Bon

Achetez ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Un Commentaire

  1. […] L’épouse insaisissable – Tome 1 de Callie Hutton […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…