My Dear F***ing Prince de Casey McQuiston

Ce roman est une bouffée d’air frais de bonheur et de bonne humeur. Je l’ai commencé lundi alors que je n’allais pas bien émotionnellement et… cette histoire a réussi à me faire rire, glousser… et me faire oublier un peu mes soucis. Déjà le résumé m’avait mis des étoiles dans les yeux alors autant vous dire que je ne regrette absolument pas cette lecture… Ah, si ! Je regrette juste d’avoir dû quitter nos deux héros et leur entourage.

De quoi parle cette petite pépite colorée ?

Que se passerait-il si le fils de la présidente des États-Unis et le prince d’Angleterre devenaient… beaucoup plus que des amis ?

Quand sa mère a été élue présidente des États-Unis, Alex Claremont-Diaz s’est aussitôt retrouvé propulsé au rang de prince de la nation. Charismatique, intelligent, charmeur… son potentiel de séduction auprès des millennials est un atout majeur aux yeux de la Maison-Blanche. Seul problème : Alex est l’ennemi personnel du vrai prince, Henry – celui dont la grand-mère règne de l’autre côté de l’Atlantique. Et, quand la presse met la main sur la photo d’une altercation entre les deux jeunes gens, les relations anglo-américaines s’enveniment… en pleine campagne de la présidente pour sa réélection !

Chefs de famille et chefs d’État – assistés d’une armée de conseillers aux abois – échafaudent à la hâte un stratagème pour réparer cet incident diplomatique : les deux rivaux sont donc contraints de feindre la réconciliation à longueur de mises en scène sur les réseaux sociaux. Mais cette fausse amitié ne tarde pas à se faire plus problématique que tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Un secret bien gardé qui, s’il était révélé à la face du monde, pourrait faire dérailler la campagne de la présidente et compromettre l’image soigneusement lisse de la famille royale…

Mon avis :

Je ne vous le cache pas, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce roman que j’ai terminé ce matin même. Le style, l’humour, l’amour… tout m’a plu dans cette histoire… cette romance de conte de fées. Je me suis laissée transportée au côté d’Alex, ce garçon plein de vie et si pétillant qui mène une vie hors norme et rêve politique. Il va jusqu’à planifier toute sa vie, mais c’était sans compter sa rencontre avec Henry, l’un des princes d’Angleterre.

Entre le fils de la première présidente des États-Unis et l’un des héritiers de la couronne d’Angleterre, mon petit cœur a fait bim, bam, boum durant toute ma lecture.

On se prend au jeu de ce récit totalement impossible dans notre réalité, et pire on y prend goût ! Alors certes, ça peut paraitre fou et improbable, mais c’est si bien amené, si bon ! Les débuts entre Alex et Henry sont hilarants, les deux jeunes hommes donnant l’impression pure et simple de se détester. Alors comment pourraient-ils passer d’un extrême à l’autre ? 


— Ce n’est qu’une hypothèse, bien sûr… Mais tu n’as jamais remarqué que c’est toujours toi qui m’abordes, et jamais l’inverse ? poursuit Henry d’un ton scrupuleusement poli. Et qu’à chaque fois, je me montre toujours d’une parfaite courtoisie ? Et pourtant, te revoilà encore collé à mes basques. C’est toi qui viens me chercher. (Il avale une gorgée de champagne.) Simple remarque, bien sûr.

Extrait My Dear F***ing Prince de Casey McQuiston — Lumen 2020 pour la traduction française.

Red, White & Royal Blue fanart by Venessa Vida Kelley


La plume de Casey McQuiston est addictive, et j’ai aimé la manière dont elle amène les thématiques liées à l’identité sexuelle, amoureuse et aussi au sujet du racisme puisqu’Alex est à moitié mexicain. Sous la plume de l’autrice, tout parait si simple, et cela devrait l’être. Alex se pose beaucoup de questions sur lui-même, il se remet en cause et n’hésite pas à analyser sa manière d’être en société et avec ceux qu’il aime. Mon seul regret, enfin, c’est un regret personnel, c’est que j’aurais aimé avoir des points de vues d’Henry. Ceci étant, au fur et à mesure que l’histoire avance, notre jeune prince arrive peu à peu à s’ouvrir pour finir par se dévoiler. Croyez-moi, ces moments sont bourrés d’émotions brutes ! J’ai énormément soupiré en lisant leur histoire à tous les deux. C’est beau, c’est fort aussi. Il y a des moments qui m’ont serré la poitrine et fait mal au cœur pour eux.


— Tu sais, des dindons sauvages, on en chasse des tas ici, au printemps. Ils sont de la même famille. Le truc, c’est de penser comme eux, de rentrer dans leur tête.

— Et comment on fait ça, au juste ?

— Bon, écoute bien, explique Henry. Déjà, tu dois te rapprocher de la bête. Physiquement, je veux dire : avance-toi vers elle.

Son portable serré contre lui, Alex se penche avec précaution vers le grillage en métal.

Extrait My Dear F***ing Prince de Casey McQuiston — Lumen 2020 pour la traduction française.

Red, White & Royal Blue fanart by Venessa Vida Kelley


Je relis ce que je viens de vous écrire et je me rends compte que mon avis est assez décousu. J’ai tant à dire, mais je ne veux pas vous gâcher le plaisir de cette superbe découverte. My Dear F***ing Prince, c’est un hymne à l’amour et à la tolérance. De la bienveillance de l’amour, des meringues et une bonne dose de sensualité ! Car oui, il y en a et ce n’est jamais, JAMAIS vulgaire. Et les personnages, héros et secondaires sont tous très attachants chacun à leur manière !

Bref.

Ce livre est un petit bonheur concentré, une histoire à lire en cas de déprime, une fenêtre sur un monde plus beau et meilleur vers laquelle l’amour arrive à vaincre tout et renverse l’adversité à coup d’arc-en-ciel coloré dans votre cœur ! 

J’ai été triste de les quitter, mais je sais qu’en cas de coup dur, je pourrais toujours les retrouver. My Dear F***ing Prince est un roman à lire pour être heureux et tomber amoureux à l’infini.

Les illustrations signées Venessa Vida Kelley sont disponibles sur son compte twitter

La plume de l'auteur/l'autrice - 100%
L'histoire - 100%
Les personnages - 100%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 100%
L'intérêt des lecteurs - 100%

100%

Coup de ❤

Une romance colorée, drôle et sensuelle avec des héros que vous ne serez pas près d’oublier. La plume de Casey McQuiston m’a transportée loin de mes tracas dans un univers presque parfait. C’est un gros coup de cœur.

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :