Le Jeu – Niveau 1 : Oserez-Vous Entrer ? De Anders De La Motte

J’avoue, depuis que j’ai repris ce blog j’avais énormément privilégié les romans type : Bit-Lit, Romance Paranormale, Historique ou bien encore Contemporaine… Comme je me plais à le dire, parfois il y a du bon à changer un peu ses horizons, c’est pourquoi ce titre m’a tout de suite attirée. Mais place au Jeu ^^

Le Jeu – Niveau 1 : Oserez-Vous Entrer ? De Anders De La Motte

Le-Jeu--Niveau-1---Oserez-vous-entrer---de-Anders-de-La-MotteNombre de page : 423

Editeur : Fleuve Noir

Date de sortie : 13 Juin 2013

Son résumé :

Henrik Pettersson, dit HP, la trentaine, vit de petits larcins en marge de la société suédoise. Lorsqu’il trouve dans le métro un portable dernier cri, son premier réflexe est de le revendre. Mais l’appareil affiche obstinément un message : « Tu veux jouer ? ». En cliquant sur « oui », Henrik ne se doute pas que ce « jeu » aux apparences innocentes va l’entraîner dans une escalade dont l’enjeu ultime pourrait bien être sa propre vie…

Rebecca Normén est l’exacte opposée de HP : sérieuse et rationnelle, elle a récemment été promue garde du corps. Tout irait pour le mieux dans sa vie si elle ne trouvait pas régulièrement des petits mots menaçants dans son casier. L’expéditeur en sait beaucoup trop long sur son passé. Mais que cherche-t-il ? À jouer avec elle ?

Les mondes de HP et de Rebecca vont se rapprocher inexorablement. Mais si la réalité n’est qu’un jeu, qu’est-ce qui est encore réel ?

Mon Avis :

S’il y a une chose que je peux dire, c’est que les Suédois savent écrire de bon thriller. Ils ont un don pour vous dépeindre des atmosphères glauques et étouffantes.

Le lecteur entre de pleins pied dans l’univers malsain et un peu sordide, il faut l’avouer, de Henrik Pettersson. HP pour les intimes est un gars  paumé qui ne brille pas en société. Il s’en tient même à l’écart, travaillant, quand il n’oublie pas d’y aller, chez Mc Do et vivant presque comme un clochard. Ce type en marge de la société, a tout du grand looser que vous ne voudriez pas croiser dans la rue. Pourtant, il suffira d’un portable trouvé dans le métro qui le ramenait chez lui, pour bouleverser à jamais son quotidien et le placer sur une nouvelle échelle pas plus recommandable en fait, quand on y pense.

Quand nous sommes prêt à tout pour être reconnu !

De ce portable peu singulier HP, recevra des ordres d’un certain « Maitre du Jeu » qui lui donnera des missions de plus en plus périlleuses et extrêmement dangereuses. Mais HP ne se débine pas, bien au contraire, il aime ça, cette adrénaline qui court dans ses veines comme le meilleur des joins et cette pseudo notoriété que lui apporte ce « Jeu »… Il aime vraiment ça HP, pour une fois il a l’impression d’être en haut du podium, acclamé de tous.

En parallèle, nous suivons la vie trépidante de Rebecca promut récemment comme garde du corps. Mais  tout part en vrille au moment ou elle découvre d’étranges post-its collés à son casier, qui ne lui veulent pas que du bien. Au fur et à mesure des jours où elle en découvre d’autres, cela renvoi à Rebecca, son passé en pleine face. Un passé qu’elle aurait bien aimé enterrer à jamais mais quelqu’un semble vouloir déterrer les vieilles rancœurs et sortir les squelettes du placard. La jeune femme comprend vite qu’elle devra y faire face même si elle en souffre.

Pendant un moment, on se demande quel est le lien qui semble unir ces deux protagonistes que tout semble séparer et pourtant, pourtant au fur et à mesure que les pages défilent, chaque pièces du puzzle commencent à s’imbriquer les uns après les autres.

Rien ne va plus, les jeux sont fait !

Le roman démarre doucement, le lecteur est vite englué par la crasse psychologique et physique qui noie Henrik dans un marasme de noirceur. Rien n’est plaisant en lui, sa vie, ses amis… en résumé, c’est un pauvre gars, un vrai toquard. Mais bien vite, au fur et à mesure des missions qu’HP remplie, on se met tantôt à le détester devant tant de stupidité et de crédulité car oui, HP est quelqu’un de très crédule et d’indéniablement manipulable, et de l’autre on admire sa force à tout de même analyser ce qui lui arrive. Ensuite quand la route de HP et de Rebecca se croise, c’est là que les choses sérieuses commencent à arriver. On sent que tout ceci pourrait mal finir pour les deux protagonistes et leur entourage, mais c’est sans compter sur leur incroyable ténacité.

Indéniablement, nous avons là un livre décriant avec force, un des plus gros problème actuel de notre société : la solitude et l’envie d’être reconnu de tous. Alors que le monde est ouvert de toute part et en partie grâce à internet, tout le monde rêve de son moment de gloire. Entre les vidéos Youtube ou tout à chacun peut faire parler de lui, les émissions de téléréalité où la plupart des protagonistes ne brillent pas souvent pour leur quotient intellectuel, mais à qui tout réussi parce qu’il sont VUS. C’est ce que HP a bien compris et ce que le maitre du Jeu a bien cerné en lui.

Quant à Rebecca, son passé a fait son présent mis une partie de sa conscience est resté en arrière, à l’écart, et bien vite elle va se retrouver confronté à ses plus grandes frayeurs.

Le Jeu est sans aucun doute, bien plus qu’un simple thriller

Vous l’avez compris, Anders de La Motte nous sert un là un thriller psychologique qui se lit en deux temps  et qui fait réfléchir les lecteurs. On est loin de rester passif et notre cerveau carbure à toute allure pour démêler tout ses fils qui semblent se croiser en un amas de nœud pas possible. Pourtant au fur et à mesure, les fils se défont les uns après les autres et chaque partie semble s’enclencher d’elle même, jusqu’au dénouement qui m’a laissé un petit gout d’amertume comme si finalement nous n’en étions qu’à l’amuse bouche.

Le Jeu se lit avec plaisir; curiosité et sans difficulté; Anders de La Motte a choisi un style simple; facile à lire et surtout efficace. Nous sommes vite entrainé bon gré mal gré dans l’univers glauque et impitoyable dans lequel évolue les héros et pourtant à la fin on en vient à les apprécier et à mieux les comprendre.

Si vous recherchez un bon thriller psychologique et d’actualité, ce livre très plaisant à lire est indéniablement fait pour vous et je ne pense pour que vous aurez à le regretter alors… Oserez vous entrer ?

Se Lit Très bien

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

  1. Bonjour,
    Je suis animatrice du site Entrée Livre. Nous organisons chaque semaine une opération Jeudis Critiques. A cette occasion, les utilisateurs peuvent gagner des livres. Ils s’engagent en échange à déposer une critique sur ce livre. Ce livre que vous avez chroniqué est à gagner : http://www.entreelivre.com/editos/article/id/2013220
    Si cela vous intéresse.

    Bonne continuation, et bon moment de lecture à vous.

    Cordialement,
    Margaux.
    Animatrice Entrée Livre.

1 Rétrolien / Ping

  1. Anders de la Motte | Fleuve Editions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*