La Fleur Millénaire Tome 1 de Kaneyoshi Izumi

Je me dis que je devrais parfois prendre le temps de lire un peu plus de manga mais j’ai du mal à en trouver beaucoup m’accrochant. Avec le temps qui passe, je deviens très difficile. Pourtant ce titre, dès ma lecture du résumé, m’a tout de suite tapé dans l’oeil.

La Fleur Millénaire Tome 1 de Kaneyoshi Izumi

La Fleur Millenaire Tome 1 de Kaneyoshi IzumiBroché: 192 pages
Editeur : Kazé Editions (6 mars 2013)
Collection : Fleur millénaire (la)
Langue : Français
ISBN-10: 282030589X
ISBN-13: 978-2820305893

Son résumé :

Fille de la reine officielle du pays de Â, Aki n’a de princesse que le titre. Seule pour s’occuper de sa mère malade et délaissée par le roi, elle doit supporter fièrement les mesquineries de la seconde reine. Un jour, elle croise le chemin de Hakusei, un jeune esclave aux yeux bleus qui décide de lier son destin au sien.

Destin qui la mène à rencontrer Seitetsu, un commerçant qui la prend sous son aile et la forme aux “six arts” indispensables à une princesse. Mais ces nouvelles compétences se révèlent dangereuses lorsqu’elle ridiculise son demi-frère, le jeune prince, à l’occasion d’une partie de chasse, attirant sur elle et les siens la rancœur du couple royal. Une rancœur mortelle…

Mon Avis :

A priori la couverture n’avait rien pour m’emballer; encore un énième shojo me serais-je dit en passant mon chemin si je n’avais pas eu la curiosité de lire le résumé se trouvant sur la quatrième couverture.

Nous faisons la connaissance de la jeune princesse Aki qui évolue dans le royaume de son père, dans une Chine médiévale et imaginaire. Ce milieu qui aurait du lui être comme un cocon béni, est en fait un milieu hostile où elle doit toujours rester sur ses gardes. Sa mère a beau être la reine officielle du royaume, sa maladie la confine au repos et le lecteur comprend bien vite que la seconde reine a bien plus d’importance que la première. De plus Aki n’a pas eu la chance de naitre homme ce qui fait d’elle, un poids bien faible dans la balance  politique et royale du royaume géré par son père.

Bien vite et malgré tout ses efforts pour complaire à son roi de père, elle se rendra compte qu’elle lui est totalement inutile.

Heureusement, la jeune fille peut compter sur son fidèle compagnon l’esclave Hakusei qui l’a suit comme son ombre.

Ce premier tome, met en place une histoire qui se révèle passionnante, servie part un dessin de qualité, fin et aérien comme je les aime.  L’auteure était déjà connue en France avec avec ces deux autres titres (aussi parus aux éditions Kaze Manga)  : Seiho Men School et Doubt!! et avaient eus un certain succès.

La Fleur Millénaire semble avoir tous les atouts pour être un manga qui se démarquera des autres shojo de part une intrigue centrée sur la politique et l’ascension d’une jeune princesse prête à tout pour ne plus être seulement qu’un pion utilisable au bon vouloir d’un roi.

Par certains aspect, ce titre m’a rappelé la série de roman : Juuni Kokki/ Les Douze Royaumes, qui se base aussi sur l’évolution de certains personnages qui se retrouvent à devoir gouverner un royaume dans un Chine moyenâgeuse… Entre intrigue politique et guerre de pouvoir, il y a de quoi se régaler ! Et puis j’aime bien la vision de cette Chine médiévale pleine de mystère et de danger.

Assurément ce nouveau titre des éditions Kaze Manga, aura une belle place dans ma bibliothèque et je suis déjà impatiente de dévorer le second tome !

Je ne peux que vous conseiller de le découvrir à votre tour, de plus, pour le coup l’éditeur nous offre un prix de lancement tout à fait abordable : 3,99 Euros et pour la qualité de ce titre c’est presque une bénédiction ^^

Excellent : très belle histoire !

Ce manga vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

Chronique publiée en parallèle sur le site : Manga Air.Com

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*