Chasseuse de l’ombre T1 – L’éveil de Némésis de Laura Muller

En ce moment, je ne lis que des romans Young-Adults, soit dans l’univers de la dystopie ou soit de la fantasy. Je suis aussi très urban fantasy et je dois bien admettre que lorsque j’ai vu la couverture et lu le résumé de cette nouveauté, j’ai eu tout de suite envie de me jeter sur l’histoire. Je tiens d’ailleurs à remercier les éditions MXM Bookmark pour l’envoi de ce service presse numérique !

Bon alors, est-ce que j’ai kiffé ce roman ?

De quoi parle cette nouvelle série ?

Partie à la recherche de ses souvenirs perdus et de son identité, Nina va découvrir un monde bien plus vaste qu’il n’y paraît. Nina n’a aucun souvenir. Deux mois plus tôt, elle s’est réveillée au milieu d’une forêt, amnésique. Depuis, elle vit dans le noir complet, et ne peut se fier qu’à son instinct… ainsi qu’à Thémis, sa fidèle chienne-louve. Poussée par une force supérieure qu’elle n’explique pas, Nina s’installe dans une petite ville, au nord-ouest des États-Unis. Très vite, elle se rend compte que les habitants ont un penchant prononcé pour la magie et les légendes. Ils la regardent tous de travers, particulièrement Adriel, le chef de la ville, persuadés qu’elle représente une menace. Tiraillée entre son envie de quitter ce village de fous et son instinct qui lui hurle qu’elle est exactement là où elle est censée être, Nina pourrait bien découvrir que toutes sortes de créatures peuplent son monde, et qu’elle-même n’est pas tout à fait humaine…

Mon avis :

Dès le départ, j’ai aimé la plume assurée de Laura Muller. On entre tout de suite dans l’histoire avec la pauvre Nina qui va se frotter à un homme, son patron qui plus est, qui est loin d’être sympathique. Si le style de l’autrice est fluide et agréable. Cependant, on va dire que ma première impression du duo Nina/Adriel n’est pas vraiment favorable.

Enfin, surtout Adriel… Je n’ai pas aimé la manière dont il se comporte avec Nina. Alors certes, elle n’est pas franche, mais avant de sauter sur des conclusions hâtives, il aurait pu apprendre à la connaître. Après, en continuant ma lecture, on comprend pourquoi il se comporte comme ça. Mais bon. Il ne s’arrête pas là, au contraire.

Quant à Nina, elle est amnésique et ne se souvient de rien qui remonte à plus de deux mois. C’est un personnage fort avec ses failles et son libre parlé. Une fille du 21e siècle qui ne mâche pas ses mots. J’ai aimé la manière dont se construit l’histoire avec tout un tas de mystère qui l’entoure. Très vite, on découvre qui sont Adriel et sa sœur. Ces derniers font partie d’un clan qui combat de vilains démons. Adriel qui est le chef de sa tribu va se retrouver confronté à son attirance presque surnaturelle pour Nina et cela ne va pas lui plaire, à l’inverse des siens.

Progressivement, le passé de Nina commence à se révéler par le biais de nouveaux personnages, et ce pour notre plus grand plaisir. Bon, je ne vais pas vous faire un synopsis de ce premier tome. Je l’ai dévoré. Littéralement, en moins de trois heures. Et là, je dois admettre que ça m’a laissé sur les fesses (bon, j’étais déjà assise dans mon lit).

Pour tout dire, si j’ai aimé l’univers qui se met en place avec la présentation des différents personnages, des tenants et des aboutissants ainsi que les révélations concernant Nina, je suis restée carrément sur ma faim quant à l’histoire dans sa globalité. J’ai eu l’impression qu’on venait de me couper en plein vol. Le roman est très/trop court (en vérifiant sur l’ennemi du mal, le malnommée Amazon, j’ai vu 216 pages). C’est peu, surtout avec un tel univers. Alors, oui on a bien droit à un peu d’action, mais quand même, ce n’est pas suffisant pour combler.

Mais sinon, est-ce que c’est bien ? Cette nouvelle série vaut-elle le coup ? En toute sincérité, oui. Parce que le monde inventé par Laura Muller change un peu de ce qu’on lit déjà. Le personnage de Nina est atypique et je suis très curieuse de connaitre son évolution sur le long terme. Comme sa relation avec Adriel qui est des plus tendues. Pour le moment, j’admets ne pas trop aimer leur relation chien et chat. J’attends de voir ce que ça va donner de ce côté. Mais ce n’est pas le plus important à mes yeux dans l’immédiat, car on nous présente un univers riche plein de promesses mélangeant plusieurs mythes… Bref. Je veux la suite bien sûr ! Et je m’achèterai clairement ce premier tome en papier même s’il est trop court. Snif.

La plume de l'auteur/l'autrice - 83%
L'histoire - 80%
Les personnages - 75%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 80%
L'intérêt des lecteurs - 83%

80%

Un premier tome qui pose les bases d’une histoire qui promet mont et merveille (à mes yeux). La plume de Laura Muller est fluide et agréable. Dommage que ça soit si court par contre.

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

5 Commentaires

  1. La question est de savoir si je craque tout de suite ou que j’attends la sortie du tome 2 parce que tu donnes envie de découvrir l’univers et que, contrairement à toi, j’affectionne les relations chien chat 🙂

    1. Alors. Je crois que mes goûts en matière de relation sentimentale ou relation tout court d’ailleurs a changé avec le drame qui m’a secouée. Car avant, j’adorais ça aussi. Ca reviendra peut-être un jour.

      Alors oui, franchement cette série vaut le coup de par un univers riche et que je trouve assez inédit dans le genre. J’espère juste que la suite ne mettra pas un an à sortir 🙏

  2. j’ai adoré ma lecture !! Après le bémol est aussi qu’il est trop court, que je serai restée davantage avec eux et que c’est un peu frustrant de devoir attendre la suite hihihihi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :