NeuN T06 de Tsutomu Takahashi

Je continue ma lecture de NeuN avec grand intérêt. J’ai lu très rapidement le sixième volume, car j’étais impatiente de découvrir la voie que NeuN allait emprunter.

Éditeur : Pika
Date de sortie : 25 novembre 2020
Poche : 208 pages
ISBN-13 : 978-2811659059
Prix éditeur : 7,75 €

Son résumé :

Après le drame au camp de travail de Steinvitz, Neun se retrouve placé dans un étrange centre, où son pouvoir démesuré fait de plus en plus de victimes. Et si Theo est resté à ses côtés, Naomi, en revanche, compte tout faire pour l’arrêter.

Mon avis :

Cette suite me laisse… perplexe, néanmoins, je reste toujours happée par le récit. Après avoir fait la démonstration de son pouvoir, NeuN est capturé. Pourtant, lorsqu’on lit les pages de ce nouveau volume, ce n’est pas l’impression qu’il donne.

Le tome 6 s’ouvre sur un homme qui se suicide sous le regard inexpressif de NeuN. Bien que prisonnier le garçon semble maitriser la situation au contraire des nazis qui ne savent plus comment le canaliser. Que veut NeuN ? Si Elf, sa « sœur » lui pose la question, l’enfant reste encore très énigmatique quant à ses objectifs.

NeuN est le personnage qui a le plus évolué dans ces six tomes. Il est passé de l’enfant innocent que l’on doit protéger à la créature infernale qui manipule les hommes à sa guise et dont l’égocentrisme n’a plus de limite. On peut le dire, le gamin est effrayant.

En parallèle, on suit un médecin réquisitionné pour envoyer des adultes et des enfants sur ce qu’ils appellent dorénavant « L’ile de la mort », car NeuN se sert d’eux pour déminer l’île dans le but de fuir l’endroit. Nous avons donc droit à un bout de la vie de ce docteur et surtout nous apprenons comment il s’est retrouvé à ce poste maudit.

Si Théo continue à servir fidèlement NeuN, Naomi, qui a compris le danger qu’il représente, est bien décidée à trouver un moyen de l’arrêter.

Voilà un tome qui donne le ton et montre un NeuN plus puissant que jamais. Je ne sais pas pourquoi, mais certains passages avec lui m’ont fait repenser (dans une moindre mesure) au personnage de Tetsuo d’Akira. Cependant, NeuN est bien plus complexe que Tetsuo… ou peut-être pas. Seul l’avenir nous le dira.

De par ses pouvoirs, le garçon perd peu à peu de son humanité jusqu’à devenir un être dénué d’empathie pour autrui, ce qui ravit son autre frère, Sechs. La conversation qu’ils ont à la fin de ce volume nous indique les ambitions sommaires de NeuN et cela n’a rien de rassurant pour l’avenir. Quoique là encore, on ne sait toujours pas ce que ce dernier souhaite vraiment.

Dans l’ensemble, si j’ai aimé ce nouveau volume, j’ai été frustrée par l’histoire que je trouve stagnante. NeuN est un personnage froid, difficile à cerner, bien plus qu’au début. Il ne fait clairement plus partie des gentils. Les autres personnages qui l’entourent flottent autour de lui comme s’ils avaient perdu toute consistance. Elf par exemple que l’on avait rencontré forte et badass n’est plus qu’une suiveuse de second plan.

Concernant le graphisme, je n’ai sincèrement rien à en redire. J’adore toujours autant et je trouve que le coup de crayon vif et sans concession de Tsutomu Takahashi sert bien l’histoire, il lui donne d’ailleurs sa personnalité propre avec ce côté obscur et inquiétant.

Bref, si je trouve que l’on fait du surplace, j’ai tout de même bien apprécié cette suite et je suis vraiment curieuse de voir comment l’histoire va tourner. Quoique… il va falloir patienter puisque nous venons de rattraper la version japonaise.

NeuN T06 de Tsutomu Takahashi

7,75€
8.2

Dessins et Mise en pages

8.9/10

L'histoire

7.5/10

Les personnages

7.9/10

L'univers

7.9/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Le graphisme qui donne un aspect inquiétant à l'histoire
  • L'histoire du nouveau médecin réquisitionné

Les moins :

  • L'histoire qui stagne pour le moment
  • Les personnages entourant NeuN qui perdent leur consistance

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :