LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESYOUNG ADULT

AliN : Tous différents d’Axelle Colau

Nombre de pages : 204 pages
Éditeur : Noir d’Absinthe
Date de sortie : 25 janvier 2019
Collection : Roman
Langue : Français
ISBN-10 : 2490417479
ISBN-13 : 978-2490417476
Prix éditeur15€
Disponible sur liseuse : Oui –  4,99€

De quoi ça parle ?

Le collège, c’est l’enfer. Surtout depuis que Guillaume et sa petite bande m’ont pris pour cible. Moqueries, coups bas, brimades, ils s’acharnent, et je subis, paralysé par la peur. Lili, ma meilleure amie depuis ma plus tendre enfance, bénéficie, elle aussi, du statut peu envié de souffre-douleur attitré. Guillaume nous a éloignés l’un de l’autre, et je n’arrive plus à atteindre celle pour qui mon coeur bat… sauf lorsque je prends mon violon et qu’elle chante. Alors, je me sens pousser des ailes. Ces ailes que la réalité nous coupe, dès que nous remettons un pied au collège. Allons-nous réussir à retrouver notre liberté et à prendre notre envol, Lili et moi ?

Mon avis

« AliN : tous différents » est un livre sur un thème qui est malheureusement encore et toujours d’actualité, Axelle Colau, aborde le sujet du harcèlement scolaire, entremêlant une grande part de vérité avec de la fiction.

Adrien et Lili, sont deux jeunes adolescents comme tant d’autres. Ils vaquent entre le collège et leurs occupations, sauf que ces deux collégiens vivent l’enfer depuis quelques mois, depuis l’arrivée de Guillaume plus précisément. Ce tourmenteur a décidé que les critiquer sur leurs physiques devant tout le monde, ou menacer et frapper pour que l’on lui fasse ses devoirs était un divertissement exaltant. Cette violence, réunit nos deux protagonistes, mais pas que, la musique maintient aussi un lien et un semblant de paix pour chacun d’eux. Le violon d’Adrien et la douce voix de Lili s’accordent à merveille, une douce mélodie pleine de sentiments qui s’épanouit dans leurs cœurs et cela pourrait bien les aider à repousser leur bourreau…

J’ai eu l’agréable surprise de découvrir un roman à trois voix, nos trois personnages ont chacun le droit à la parole, ce qui m’a semblé nécessaire. L’histoire de Guillaume nous permet de comprendre son comportement violent même si je n’ai pas réussi à faire totalement preuve d’assez de compassion pour ne pas le détester purement et simplement. Du reste, je me suis très vite attachée à Adrien et Lili, j’ai eu de nombreuses fois les larmes aux yeux en parcourant les humiliations qu’ils pouvaient subir au fil des jours, cela va au-delà de la taquinerie entre adolescents, c’est brutal, épouvantable de lire tout ce processus d’intimidation, ces brimades intempestives qui ruinent le mental de nos deux héros.

Je salue la subtilité de l’auteure, car finalement après avoir refermé ma liseuse, je me rends compte qu’elle ne pointe personne du doigt, elle développe chaque personnage sans que ce soit tout blanc ou tout noir, tout est dans la nuance, elle pousse à la réflexion, elle tisse cette toile entre eux pour que l’on se pose les bonnes questions, nous, lecteurs: quelles sont les raisons de cette violence ? Comment peut-on venir en aide à chacune des personnes concernées avant qu’il ne soit trop tard ? Avec ce roman, on est confronté à cette réalité du harcèlement, parents, enfants, professionnels de l’éducation, on est tous concernés par ce sujet qui est encore bien trop tabou. C’est un livre court, idéal, pour les jeunes lecteurs comme pour les grands, l’intrigue est bien structurée et riche en émotions.

Axelle Colau nous parle sans faux-semblants d’une cruelle vérité, mais teintée d’espoir malgré tout. Cette histoire, je vous la conseille vivement. 

AliN : tous différents d'Axelle Colau

15€
9

La plume de l'auteure

9.0/10

Les personnages

9.0/10

L'intrigue

8.5/10

L'intérêt des lecteurs

9.5/10

Les plus :

  • Le sujet traité du harcèlement scolaire
  • Le roman à trois voix
  • Adrien et Lili
  • La palette d'émotions en tout genre

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :