Tes larmes et Ton sang de Karen Rose

Chronique réalisée par LittlepadfootLittlepadfoot

:star: Tes larmes et Ton sang de Karen Rose

Tes larmes et Ton sang de Karen RoseNombre de pages :  480 pages
Editeur :  Mosaïc
Date de sortie :  1er avril 2015
Langue :  Français
ISBN-10:  2280333414
ISBN-13:  978-2280333412
Prix Editeur :  19,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Oublier. Voilà pourquoi Dana Dupinsky se consacre vingt-quatre heures sur vingt-quatre au foyer qu’elle dirige à Chicago, et se dévoue autant aux femmes victimes de violence qu’elle y accueille. A ces femmes, elle met un point d’honneur à ne jamais poser de questions sur leur passé. Pourtant, elle donnerait cher pour cerner la véritable personnalité de Jane Smith, une nouvelle pensionnaire qui lui inspire un malaise profond. Pourquoi a-t-elle l’impression que cette femme au regard étrange cache quelque chose de trouble ? Et pourquoi Alec, son fils de douze ans, est-il si léthargique, si absent ?

Sa sombre intuition va se confirmer tragiquement : quelques jours seulement après son arrivée, Jane prend la fuite avec l’enfant. Horrifiée, Dana apprend alors que sa pensionnaire est en réalité une dangereuse psychopathe tout juste sortie de prison, et qu’Alec n’est pas son fils : elle l’a enlevé. Pour le retrouver, Dana n’a pas le choix : elle doit affronter Jane et sa folie meurtrière. Affronter aussi les terrifiants souvenirs resurgis dans son sillage. Un combat rendu plus périlleux encore par la troublante et perturbante présence à ses côtés d’Ethan Buchanan, le parrain d’Alec, lui aussi prêt à tout pour sortir l’enfant des griffes de Jane.

Mon avis :

Sue Conway sort de prison où elle a passé dix ans. Dix longues années à ruminer son plan, sa vengeance qu’elle veut mettre au plus vite en exécution, afin de punir ceux qui l’ont trahie et surtout celle qui l’a envoyée tout droit en prison. La première partie de sa vengeance consiste à enlever un enfant, Alec Vaughn, et à réclamer une rançon qui lui permettra de fuir en France une fois sa vengeance accomplie. Bien sûr la famille de l’enfant n’est pas choisie au hasard, tous ses actes ont une signification et un but dans le plan bien ficelé qu’elle prépare depuis tant d’années.

Une fois qu’elle retient en otage le jeune garçon, son plan est contrarié par ses propres démons qui lui veulent du mal. « Accepter, s’adapter, improviser » telle est sa sinistre devise. Et dans ce cas-là où elle doit se cacher en attendant la rançon, elle décide de se faire passer pour une mère battue et son enfant et de se réfugier dans un foyer pour femmes battues. Son choix tombe sur le discret Hanover House, un foyer dissimulé dans un immeuble dont lui avait parlé une de ses anciennes codétenues, qui se trouve à Chicago.

La gérante du foyer, Dana Dupinsky, ne voit que du feu aux fausses traces de coups sur le visage de l’ancienne prisonnière. Son attitude froide et réservée ne l’inquiète pas outre-mesure car c’est souvent le comportement qu’ont les femmes victimes de violence. Sans savoir qu’elle héberge une psychopathe en puissance, elle continue son petit quotidien, en s’occupant de ses pensionnaires. Elle rencontre même un homme charmant lorsqu’elle attend une énième femme battue à la gare routière. Mais elle ne sait pas que cet homme est Ethan Buchanan, qui n’est d’autre que le parrain d’Alec à sa recherche. C’est un détective privé à son compte, mais lui-même ne sait pas que la femme qui lui plaît tant héberge la meurtrière qui a enlevé son filleul.

Ce thriller sombre et qui nous laisse peu de répit nous est narré à travers plusieurs points de vue et l’alternance se fait régulièrement. C’est un rythme très addictif du coup, on a pas le temps de s’habituer ou même de s’ennuyer, qu’il y a déjà un nouveau rebondissement.

On a dès le début le point de vue de la tueuse, Sue. On est directement plongé dans son esprit complètement subjugué par sa vengeance. On sent la froideur, la violence et l’absence de sentiments dans son personnage lorsque nous sommes de son point de vue. Elle sème la mort sur son passage tout le long du roman, n’ayant de pitié pour aucune personne.

En ce qui concerne les deux autres personnages principaux, Dana et Ethan, j’ai adoré leur couple ! Ils apprennent doucement à se connaître malgré l’incroyable alchimie qu’il y a entre eux. Dans la première partie, qui est un peu moins mouvementée que la deuxième, la romance prend pas mal de place, à tel point que j’ai eu un peu peur au début que l’histoire ne se centre trop dessus. Mais au final le mélange des genres s’est très bien fait et j’ai adoré ce joli couple qui s’est formé dans un livre pourtant très sombre. A croire que les meilleures romances se trouvent dans les thrillers !

Je ne me suis pas réellement attachée aux personnages en eux-mêmes, ils ne sont pas inoubliables, même si j’ai traversé un panel d’émotions pendant l’histoire à cause ou grâce à eux. J’oscillais souvent entre le stress et la tristesse pour ce qu’il arrive aux personnages. L’intrigue est vraiment parfaitement menée, c’est ce qui a fait mon coup de cœur, ça m’a tenu en haleine jusqu’à la fin. J’avais parfois peur que le roman tombe dans quelque chose de trop prévisible, mais les rebondissements m’ont tous surprise ainsi que les révélations qui sont faites.

Ce livre est mon premier coup de cœur en thriller depuis longtemps, bien que ça soit un genre que j’affectionne énormément. En commençant ma lecture, je ne m’attendais pas à le dévorer aussi vite ! Ce récit qui oscille entre le thriller, le policier et une légère romance devrait plaire à beaucoup, je peux l’assurer ! ♥

 Excellent

Coup de Coeur

 

Acheter ce livre sur Amazon

A propos Songe d'une nuit d'été 766 Articles
Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

5 Commentaires

  1. Il a vraiment l’air très sympa celui là 🙂 Je commence à lire de plus en plus de thriller, alors que ce n’était pas du tout mon genre de prédilection à la base, alors après cette chronique peu être que je me laisserai tenter. 😉
    Bonne semaine à toi.
    Bises.

    • J’en suis ravie, surtout que ce livre n’a pas été encore beaucoup plébiscité depuis sa sortie alors qu’il est excellent 🙂

      Bonne soirée !

Laisser un commentaire