AddictivesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Ardent d’Anne Cantore

Format : Numérique
Nombre de pages : 446 pages
Editeur : Addictives
Date de sortie : 17 janvier 2020
Collection : Luv 
ASIN: B0824YNP6P
Prix éditeur : 4,99 €

De quoi ça parle ?

Elle refuse de l’épouser. Il ne lui laisse pas le choix.

Sullyvan Jefferson n’a qu’un seul objectif : protéger les siens, les derniers survivants des Cherokees sur les berges du lac Hudson.
Ancien militaire, rejeté par la bonne société à cause de son métissage indien, il se moque des convenances et des codes.
Quand il rencontre Kathleen O’Briley, il ne voit en elle qu’une gamine docile, héritière de terres prospères qu’il pourrait offrir à sa tribu.
Il l’épouse par la ruse, la liant à lui contre sa volonté, et compte bien s’imposer en maître.
Mais Kathleen est une adversaire de taille : déterminée, volontaire et rebelle, elle lui tient tête.
Et surtout, elle réveille en lui des sentiments aussi dangereux qu’indécents.

Mon avis

Quelle jolie découverte qu’est le nouveau roman dAnne Cantore, avec sa romance historique « Ardent ». Le titre est parfaitement choisi, car notre couple est détonnant et leur histoire enflammée ! 

Suite à un terrible accident, Kathleen O’Briley, 17 ans, n’a pu se résoudre à rester à Oaks Creek, ce lieu qu’elle chérissait plus que tout et qui ne pouvait que lui rappeler cette triste réalité, son père n’était plus qu’un souvenir. Pourtant quelques mois plus tard, les vastes contrées l’appellent, cette sensation de liberté lui manque tant, son ranch, ses pantalons qu’elle a troqué pour des corsets qui lui pressent les côtes, ce nouveau monde n’est pas le sien. Mais son Oncle Owen, meilleur ami de son père, ne lui laisse pas le choix, il a fait une promesse à son regretté ami et compte bien l’honorer, si elle veut retrouver Oaks Creek, elle devra se marier, mais pas avec n’importe qui… Tout est une question d’alliance et de faux-semblants, mais le destin est parfois bien décidé à n’en faire qu’à sa guise…

Sullyvan, un jeune trentenaire, fait partie du clan Jefferson au grand dam de cette famille, pour cause son métissage et son physique typiquement indien est une abjection. Sa mère était une Cherokee, et même s’il a été retiré de sa tribu après la mort de cette dernière, son sang indien coule dans ses veines, rien ni personne ne pourra lui faire renier ses origines, ni l’empêcher de renouer avec son autre culture. Quand il croise la jolie Ketty durant un dîner arrangé, il est agréablement surpris, la détermination de la jeune femme a su attiser sa curiosité. Mais quand il découvre, par mégarde, les tenants et aboutissants des secrets bien gardés de son cupide grand-père, il est prêt à tout, même à ruser et à se marier même par soucis de convenance ainsi que se mettre à dos cette famille qui l’a tant rejeté, pour protéger les siens, sa tribu… Et peut-être même cette jolie demoiselle qu’est son épouse…

Nos deux héros, ont la certitude d’être à l’opposé l’un de l’autre, la communication n’est pas vraiment leur fort, et du coup chacun tente à tour de rôle de s’amadouer mais sans grand succès, leurs doutes les assaillent à chaque instant. Sullyvan reste cantonné dans cette idée où tous les « blancs » se ressemblent, leur haine contre son peuple le hante. Il apprécie la compagnie de sa jeune épouse autant que sa rancœur décuple, il se retrouve partager entre sa colère et ses sentiments qui naissent dans son cœur. Ketty, elle, reste confuse, elle n’oublie pas qu’elle déteste les Jefferson, mais, elle voit bien que Sullyvan est différent, mais peut-elle vraiment lui faire confiance ? Elle doute beaucoup d’elle-même à cause de son physique et a dû mal à faire le tri dans ce qu’elle ressent elle aussi. Heureusement que les rêves sont là pour les aider… Ces deux-là se ressemblent bien plus qu’ils ne pourraient l’imaginer, ils désirent plus que tout retrouver leurs libertés perdues ! 

L’intrigue m’a beaucoup plu, la culture indienne et leur croyance sont particulièrement bien amenées. Sullyvan est un personnage surprenant, ses origines et ses facultés m’ont attirées irrémédiablement, on sent tout le travail de recherche de l’auteure, rien n’est laissé au hasard, alors même si je m’y connais peu dans la romance historique, j’ai été captivée tout le long de ma lecture. Si vous aimez, comme moi, les personnages de caractère, vous ne serez pas déçues, la fougue de Ketty, le côté bourru de Sullyvan rythme cette romance qui met du temps à se construire et qui ne prédomine pas sur le reste, ils sont têtus l’un comme l’autre. C’est un roman qui pointe du doigt le mal que provoque la haine, le racisme, avec un peuple en partie décimé pour la conquête de terres, la peur des différences culturelles, et cette supériorité que certains prennent pour un droit légitime. Les rebondissements se superposent sans mal et sans lourdeur et la fin est haletante, j’ai vraiment eu du mal à délaisser ma liseuse ! 

Si vous n’avez pas encore craqué pour la plume d’Anne Cantore et sa romance historique, eh bien, je vous le conseille vivement ! Amoureuse des cow-boys et des Indiens ? Foncez ! 

Ardent d'Anne Cantore

4,99€
10

La plume de l'auteure

10.0/10

Les personnages

10.0/10

L'intrigue

10.0/10

La romance

10.0/10

L'intérêt des lecteurs

10.0/10

Les plus :

  • L'intrigue intéressante et bien menée
  • Les personnages qui m'ont plu dès les premières pages
  • La romance qui ne prédomine pas sur l'histoire
  • La culture de Sullyvan
  • La gentillesse et le respect de Kathleen

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

2 Commentaires

  1. C’est un des premiers addictives en « romance historique » non ? je crois n’en avoir jamais vu encore… En tout cas, le résumé ne m’attirait pas plus que ça mais tu me donne très envie de le lire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :