Le Cercle des Confidentes, tome 1 : Lady Megan de Jennifer McGowan

Le Cercle des confidentes de Jennifer McGowanBroché : 330 pages
Éditeur : Milan
Date  de parution : 4 septembre 2013
Collection : Macadam
Langue : Français
ISBN-10 : 2745965735
ISBN-13 : 978-2745965738
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 15€20

Son résumé :

Lorsque Meg Fellowes, 17 ans, voleuse et comédienne de la troupe de la Rose d’Or, est arrêtée, elle sait que la sentence va être la mort. C’est ce à quoi les voleurs sous le règne d’Élisabeth 1re d’Angleterre doivent s’attendre. Pourtant, on lui propose une alternative : accepter de faire partie d’un groupe de demoiselles d’honneur très spéciales : des espionnes. Avec ses nouvelles compagnes, Jane, Anna, Béatrice et Sophia, Meg doit protéger la couronne des intrigues de la cour. En ces temps troublés, mille complots guettent la jeune reine protestante. Grâce à son sens inné de la comédie et à sa mémoire extraordinaire, Meg doit espionner la délégation espagnole, composée de fervents catholiques, opposés à Élisabeth, dont le séduisant Rafe, comte de Martine, qui vient d’arriver à la cour. Mais dans le paysage complexe de ce début de règne, la jeune fille comprend vite que les frontières entre ennemis et alliés sont mouvantes et qu’elle ne peut se fier à personne. Si elle entend sauver la vie de sa reine et retrouver sa propre liberté, elle devra aussi démasquer le meurtrier d’une autre demoiselle d’honneur, mystérieusement assassinée quelques mois avant son arrivée…

Mon  avis :

Voilà bien longtemps que je n’avais pas lu un aussi bon roman de littérature young-adult. A la fois original et passionnant, ce livre se démarque incroyablement de tout ce qui se fait aujourd’hui et c’est probablement pourquoi les romans des Collections R et Macadam sont celles qui me passionnent le plus. Des romans uniques et différents, voilà ce que j’aime lire ! Et là, j’ai été plus que comblé avec ce roman qui aurait presque pu prétendre à un coup de cœur.

Une histoire d’espionnage, de meurtre et de mystères, cette histoire est tout simplement passionnante. Le seul défaut que j’ai trouvé à ce roman ce sont les 100 premières que j’ai trouvé vraiment très longues. Je dois avouer que pendant ces 90/100 pages, je me suis un petit peu ennuyée et j’ai beaucoup appréhender la suite de ma lecture. On sent que l’auteur est obligée d’écrire ces pages pour ancrer son histoire et faire démarrer son intrigue mais on ne peut s’empêcher de bougonner un petit peu parce que, forcément, il ne se passe pas grand chose. 

Espionnage à la Cour d’Elizabeth Ier !

Ce roman m’a époustouflé. Une fois passées les 100 premières pages et leur longueur, le roman nous happe et nous entraîne dans un tourbillon d’intrigues, de politique, de trahison, de secrets. D’un coup, on plonge au cœur même du règne d’Elizabeth Ier, des complots des catholiques envers la Couronne d’Angleterre et dans le tumulte de la vie de la Reine d’Angleterre à Windsor. L’intrigue ne s’essouffle pas, on se lasse pas et on dévore littéralement le roman tant Jennifer McGowan nous divulgue les informations au compte goutte. 

Très loin de nous offrir de la romance, ce roman possède une atmosphère sombre et oppressante qui vous en donnera parfois des frissons. Tout au long du roman, on sent cette aura noire et maléfique qui plane sur les personnages du roman et on a peur pour eux : peur de ce qui va leur arriver mais surtout peur de leurs mensonges et de toutes ces manipulations. Car il ne faut pas s’y tromper, Jennifer McGowan joue ici un jeu subtil où elle manipule ses personnages autant que ses lecteurs, les plaçant sur un échiquier géant qui sert son intrigue.

Maîtrisé et captivant, ce premier opus est une petite pépite. J’ai eu du mal à lâcher le roman malgré la fatigue, j’ai eu envie d’en lire encore et toujours plus, de comprendre qui est qui et quel rôle joue chaque personnage dans ce complot. Dés le départ, je me suis méfiée de certains personnages (surtout Sir William qui ne m’a inspiré aucune sympathie) alors que j’ai éprouvé beaucoup d’amour pour d’autres (comme Meg). Et là où l’auteur réussit un tour de force, c’est en donnant de l’importance à ses personnages secondaires en sachant qu’il y aura un tome pour chaque confidente. Et rien que pour cela, je tire mon chapeau bien bas à l’auteur.

Entre complot et trahison, amitié et amour, manipulations et mensonges, ce premier tome sur Lady Megan est tout simplement passionnant et incroyable. On en veut encore et on a hâte de lire la suite une fois qu’on l’a fini !

Excellent

Acheter Lady Megan sur Amazon / Acheter Lady Megan sur Decitre

A propos Chouquette 358 Articles
Chouquette, chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.