LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESMXM BookmarkROMANCE M/M

Pray for me de Marie H.J.

Version intégrale

Nombre de pages : 547 pages
Éditeur : Auto-édition
Date de sortie : 5 décembre 2019
Collection : Romance M/M
Langue : Français
ISBN-10 : 1705815928
ISBN-13 : 978-1705815922
Prix éditeur : 18€
Disponible sur liseuse : Oui –  4,99€

De quoi ça parle ?

Jude est membre de la fervente communauté religieuse de Littlewood, un petit village perdu dans la forêt. Saul, lui, vient de Boston, est issu de parents divorcés et ne connait que la liberté. Malgré leurs différences, le miracle se produit. Les deux enfants se découvrent complémentaires et liés par une étrange alchimie. Au fil des années qui passent, leurs liens se resserrent et se transforment. Arrivés à l’âge adulte, ils ne parlent plus d’amitié, mais d’amour… Et sans se poser de questions, ils se laissent glisser dans les sentiments les plus beaux et purs qu’ils n’ont jamais ressentis…Tout aurait pu se passer sans heurts ni troubles. Mais au cœur de LittleWood, il existe des règles. Des devoirs et des interdits… Une religion, un chef charismatique, des adeptes… Et beaucoup trop de certitudes. Dont une en particulier : L’homosexualité est une abomination. Une maladie qu’il faut à tout prix combattre.

Homoromance comportant des scènes explicites destinées à un public averti. Une version « Soft », proposant un récit sans scènes explicites est également disponible. (Pray For Me, Version Soft)Avertissement commun aux deux versions : Certaines scènes peuvent heurter les âmes les plus sensibles.

Mon avis

« Pray for me » de Marie H.J. m’a littéralement bouleversée, j’en suis encore émue rien qu’en rédigeant ma chronique. C’est un coup de cœur magistral que je vous conseille vivement de lire, que vous choisissiez la version soft ou la version intégrale (scènes intimes intégrées) ne vous privez pas de cette magnifique histoire d’amour.

Jude et Saul vont se rencontrer à l’âge où les adolescents se posent des questions sur eux-mêmes et sur le monde qui les entoure. Ils vont être confrontés aux différences et aux jugements qui en résultent, entre ceux qui ont leurs croyances et d’autres non, ceux qui ont leurs convictions et d’autres les leurs, chacun y va de ses petites réflexions, d’actes impardonnables, de mots ignobles et puis au-delà de cet incroyable fanatisme à faire pâlir, il y a ceux qui aiment sans demi-mesure, avec toute la force qu’ils peuvent avoir, avec toute la bienveillance qu’ils peuvent accorder. C’est un roman rempli de désespoir qui prend aux tripes, mais également un espoir encore plus fort qui vient tout balayer sur son passage, en laissant de nombreuses blessures, mais en apportant avec lui un sentiment d’amour énorme.

Jude a 12 ans lorsqu’il rencontre Saul qui a un an de plus que lui et son nouveau voisin l’intrigue, car il a déménagé d’une grande ville pour venir vivre à LittleWood, petite bourgade encerclée d’arbres. Quand l’un préfère aller s’amuser au lac, l’autre regrette les divertissements de sa ville. Si l’un est d’une nature calme et indulgent, l’autre a de l’énergie à  revendre et a parfois la critique facile. Toutes ses différences vont faire leurs forces, ils vont apprendre à se respecter, à s’aimer. Mais Jude est croyant, Saul non. Et ça, c’est plus compliqué pour les habitants de LittleWood qui ne tolèrent aucun écart.

On évolue avec nos deux protagonistes dans ce livre, on les voit grandir, s’aimer un peu plus jusqu’à se poser des questions, comme tout adolescent le fait. Ils se cherchent, ils dérapent, se fuient, se rattrapent, jusqu’au jour où ce sentiment est bien trop fort pour être contenu. Leurs cœurs se réclament et se donnent l’un à l’autre. Deux âmes sœurs qui ne veulent plus être séparées, mais les doutes subsistent malgré tout, la route qu’ils empruntent sera longue…

C’est l’histoire de deux jeunes hommes qui vont être confrontés à la plus vile des inepties, le fanatisme religieux sous toutes ses formes. Une hérésie qui va conduire une famille à commettre l’irréparable juste par crainte de l’autre et du regard des autres, une peur inconditionnelle de cette différence. Marie H.J. dans ce livre ne critique aucune croyance tout est dans le respect et la tolérance vis-à-vis des lecteurs, mais par cette histoire elle dénonce l’inhumanité de certains alors qu’ils clament haut et fort l’importance de l’amour pour leurs prochains.

L’intrigue est parfaitement bien menée, un éventail d’émotions en ressort, j’ai ri avec eux, pleuré avec eux, j’ai eu mal pour eux, on ne peut que s’attacher à Jude et Saul ainsi qu’à la famille de ce dernier. La plume de l’auteure a happé une nouvelle fois toute mon attention, son style est riche, généreux, c’est un plaisir de lire ses livres et celui-là est fascinant, je l’attendais avec impatience et je ne suis absolument pas déçue.

Ce roman, c’est un grand cri d’amour qui m’a émue. J’ai pleuré pour ces deux personnages qui souffrent à en être brisés. J’ai pleuré pour ces gens qui sont parfois obligés de se battre pour s’aimer dans ce monde qui se dit si ouvert. Ce roman c’est de la souffrance, de la haine, de la peur, de la violence mais c’est aussi du respect, de la tendresse, de la générosité, de l’acceptation et surtout de l’amour pur et sincère pour ceux qui le méritent.

Merci à l’auteure pour ce magnifique roman. Merci pour ce message bouleversant de vérité. Merci pour ce message de tolérance. Saul et Jude resteront longtemps dans mon esprit…

Pray for me de Marie H.J.

18€
10

L'intrigue

10.0/10

Les personnages

10.0/10

La romance

10.0/10

L'intérêt des lecteurs

10.0/10

La plume de l'auteure

10.0/10

Les plus :

  • Un message poignant
  • Des personnages incroyables
  • Une intrigue éprouvante

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

3 Commentaires

  1. Un très bel avis. Ça fait plaisir de lire des chroniques construitent, poétiques et recherchées. Pas juste ces clichés de wahou coup de cœur, plume addictive… bref ce qu’on lit presque partout. Des phrases toutes faites qui m’interroge sur le travail et le talent de certaines.
    Bravo à toi en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :