Djinn – La Maudite de Jean-Louis Fetjaine

1130, Princée d’Antioche – au nord de l’actuelle Syrie.
Fille du roi Baudouin de Jérusalem, la princesse Alix d’Antioche s’apprête à accoucher en secret de son enfant illégitime, fruit de ses amours avec le connétable Renaud Mazoir. Personne ne doit apprendre cette naissance : sa mère a décidé que l’enfant ne survivrait pas.

Djinn – La Maudite de Jean-Louis Fetjaine

Nombre de page : 288 pages
Editeur : Fleuve éditions
Date de sortie : 13 avril 2017
Collection : OUTRE FLEUVE
Langue : Français
ISBN-10: 2265098779
ISBN-13: 978-2265098770
Prix éditeur : 19€
Disponible sur liseuse : Oui – 13,99€

De quoi ça parle ?

1130, Princée d’Antioche – au nord de l’actuelle Syrie.
Fille du roi Baudouin de Jérusalem, la princesse Alix d’Antioche s’apprête à accoucher en secret de son enfant illégitime, fruit de ses amours avec le connétable Renaud Mazoir. Personne ne doit apprendre cette naissance : sa mère a décidé que l’enfant ne survivrait pas.
Mais son père, prévenu par ses informateurs, arrive à temps pour le sauver. L’accoucheuse, elle, est sacrifiée, non sans avoir jeté sur Alix une malédiction : l’esprit malin d’un Djinn s’attache désormais à ses pas.
Mis à l’abri des velléités meurtrières de sa mère, le nouveau-né grandira au sein de la mystérieuse secte des Assassins ; son destin sera lié à celle-ci. Et la princesse maudite, poussée par son ambition dévorante, se voit emportée dans les tourments d’une terre dont l’histoire s’écrit trop souvent dans le sang…

De Byzance à Jérusalem, d’Alep à Damas, une grande fresque où se côtoient l’histoire et le fantastique, dans le fracas des batailles incessantes entre Turcs, Byzantins et Croisés.

L’avis de Tambichette

Est-ce que vous avez déjà vu le merveilleux film avec Orlando Bloom, Kingdom of Heaven ? Une histoire magnifique sur Jérusalem pendant les croisades, où Chrétiens et Musulmans combattent pour sa domination. Djinn La Maudite de Jean-Louis Fetjaine m’a rappelé ce film, et j’ai passé un moment sympathique de lecture en compagnie de ses personnages, surtout avec la princesse haute en couleur, Alix fille du roi Baudouin de Jérusalem.

En 1130, dans le Moyen-Orient du moyen-âge dans la principauté d’Antioche, la belle Alix donne naissance à son bâtard à l’abri des regards. Lors de cette nuit au parfum mystique, Renaud de Mazoir  grand connétable se découvre un fils. Mais, maudite par une accoucheuse possédée, Alix décide de la mort de l’enfant. Renaud ne laissera pas périr son fils. Faisant tout pour le protéger, il l’amène loin des griffes acérées de son ancienne amante. Alix est une femme ambitieuse, prête à tout afin de garder le pouvoir sur Antioche, jusqu’à aller à l’encontre des ordres de son père le roi. Tandis que se mêlent les pouvoirs occultes d’un Djinn et les ambitions d’une princesse, le futur du royaume de Jérusalem se dessine dans l’horizon rougeoyant du désert.

Ce roman est une belle épopée se situant pendant les guerres des croisés à Jérusalem. Malgré le style agréable de Jean-Louis Fetjaine, je n’ai pas réussi à être totalement emballée par cette histoire. Les événements se déroulent trop vite à mon goût, les personnages sont bien décrits, mais j’aurais abandonné ma lecture si Alix n’avait pas été présente. J’adore les personnages de femmes ambitieuses, Alix va à l’encontre de son destin de femme et même si elle est la méchante de l’histoire, je suis devenue fan d’elle du début jusqu’à la dernière page. Je trouve que c’était le seul personnage à posséder ce grain de passion, donc elle était à mon avis la véritable héroïne de l’histoire.

Beaucoup de questions restent encore sans réponses, alors je suis très curieuse de connaître la suite. Le fils d’Alix et Renaud promet d’être un héros génial. Ce premier tome sert à mettre en place le terreau de la trilogie, nous verrons bien comment continue cette mystérieuse histoire.

Djinn la maudite ne restera pas un souvenir impérissable de lecture. Tous les ingrédients étaient au rendez-vous : les personnages, les recherches poussées de l’auteur, les dialogues mordants qui m’ont rappelés parfois les rois maudits de Maurice Druon. Cependant, j’ai eu du mal à rentrer totalement dans l’histoire, sans doute parce que tout était trop précipité, et que je préfère les romans plus détaillés quand il s’agit d’histoire ou de fantasy.  Je dois quand même vous conseiller de le lire, car il ne faut pas passer à côté de la machiavélique Alix, maudite et tragique, superbe et maléfique.

Djinn - La Maudite de Jean-Louis Fetjaine

19€
Djinn - La Maudite de Jean-Louis Fetjaine
8.4

La plume de l'auteur

9/10

Les Personnages

9/10

Scénario

8/10

Intérêt du lecteur

8/10

Les Plus

  • Le personnage d'Alix

Les Moins

  • Tout est trop précipité
  • Manque de détails
 
A propos Songe d'une nuit d'été 769 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*