Furious Rush Tome 1 de S.C. Stephens

Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense, et absolument interdite, attirance.

L’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fait son possible pour respecter les règles mais lorsque son équipe rencontre une crise financière, elle cherche de l’aide auprès d’Hayden. Et si lors de ces rendez-vous nocturnes secrets, la tension monte encore d’un cran, Kenzie a trop à perdre pour laisser libre cours à ses désirs. Surtout lorsqu’elle commencera à soupçonner Hayden de continuer les courses de rue illégales.

:star: Furious Rush Tome 1 de S.C. Stephens

Nombre de page : 360 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de sortie : 6 juillet 2017
Collection : NEW ROMANCE
Langue : Français
ISBN-10 : 2755633026
ISBN-13 : 978-2755633023
Prix éditeur : 17€
Disponible sur liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense, et absolument interdite, attirance.

L’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fait son possible pour respecter les règles mais lorsque son équipe rencontre une crise financière, elle cherche de l’aide auprès d’Hayden. Et si lors de ces rendez-vous nocturnes secrets, la tension monte encore d’un cran, Kenzie a trop à perdre pour laisser libre cours à ses désirs. Surtout lorsqu’elle commencera à soupçonner Hayden de continuer les courses de rue illégales.

:star: Mon avis :

J’aime beaucoup la plume de S.CStephens et j’ai commencé Furious Rush sans arrière-pensée. Ici, le lecteur est propulsé dans le milieu de la course en moto. Rien à voir avec sa précédente série. Pour tout dire, j’ai beaucoup aimé la trame de fond sur le milieu de la course en moto ainsi que ces rivalités entre les équipes concurrentes et les sabotages qu’il peut y avoir. C’est rare comme univers dans la romance et ça a eu le don de me scotcher au livre.

Bien sûr, le fil conducteur de Furious Rush reste quand même la romance. Mackenzie, appelée Kenzie, est une héroïne comme on les aime : Elle est forte, ambitieuse et montre que l’on peut aimer un métier masculin et rester très féminine. Je l’ai beaucoup appréciée pour ces raisons. Quant au héros, Hayden, j’ai eu du mal, et ce, jusqu’à la toute fin de ce premier tome. Je ne sais pas, mais comme les amis de Kenzie, je n’arrivais pas à le croire et lui faire confiance. Il m’est apparu pas très net (au-delà du fait qu’il participe à des courses illégales) et impossible de m’enlever cette mauvaise impression de lui. 

Du coup, ça m’a gâché la romance qui s’installe entre Kenzie et lui. Une romance qui sera mise à rude épreuve. Déjà parce qu’il court pour l’équipe rivale de Kenzie et qu’en plus, son patron est le pire ennemi du père de cette dernière. Une sorte de Roméo et Juliette dans le milieu de la course moto en fait. Toutefois, Kenzie et Hayden aiment cette rivalité entre eux qui les poussent à se donner à fond et tenter de faire tomber l’autre.

Et bien sûr, il y a cette tension sexuelle évidente entre eux qui le rend l’atmosphère des plus électriques ! Vraiment, ce premier tome a tout pour lui, malheureusement, même si j’ai beaucoup aimé, le personnage de Hayden ne m’a pas fait rêver. J’avais du mal à le trouver séduisant et je ne voyais en lui que les zones d’ombre de son passé qui semblent encore bien présentes.

Et donc finalement ? Tout de même, j’ai beaucoup aimé, j’ai tourné les pages sans pouvoir lâcher le livre parce que j’aime la plume de S.CStephens et que je sais qu’elle adore malmener autant ses personnages que ses lecteurs. D’ailleurs, la fin apocalyptique de ce tome laisse présager le pire et le meilleur pour la suite. J’ai été méga frustrée et j’ai « peur » de ce qu’il va se passer ensuite !

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos Artemissia 4051 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d'autres univers grâce aux livres.

3 Commentaires

      • Pour être honnête, il m’a pas mal énervé (moins qu’Hardin dans After) mais je ne me suis pas attachée à lui. Je l’ai trouvé trop hautin, si je peux dire ça comme ça, et jugeant le gens et les chose trop vite. Je ne le retiendrais pas comme « meilleur perso de l’année » en tout cas^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*