Publicités
LES NEWS >

[LC des Songeuses n°1] Carry On, de Rainbow Rowell !

Retour sur la première lecture commune de l’équipe de Songe : Carry On, de Rainbow Rowell

carry-onBroché : 592 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse
Date de parution : 5 Janvier 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 2266271520
ISBN-13 : 978-2266271523
Prix Editeur : 18,90€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :
Une histoire d’amour profondément émouvante et complètement envoûtante dans un univers effrayant de monstres et de fantômes… Un cocktail aussi surprenant que captivant !

Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…

Les avis des Songeuses :

rockandstone-avatar

RockAndStone / Charlie

carry-on-new-couv-voC’est un immense coup de cœur pour moi. Je suis une très grande fan de Rainbow Rowell et j’ai eu la chance de connaître Simon et Baz à travers Fangirl. J’ai donc naturellement sauté sur Carry On, même si j’en connaissais la teneur.

Ma lecture fut intense et exaltante. J’ai adoré ce parallèle entre Poudlard et Watford. Pourtant, on oublie vite Poudlard (oui, c’est possible) pour laisser une chance à Watford et à l’histoire d’exister elle-même. Bien que semblables sur la forme, les deux mondes sont totalement différents sur le fond, à mes yeux.

Entre la quête des personnages et l’histoire d’amour qui se prépare, mon cœur a eu plusieurs ratés.Simon m’a par moment agacée mais on finit par s’attacher tellement vite à lui. Pénélope, sa meilleure amie, est adorable, drôle et tout aussi attachante. Quant à Baz, il est, pour moi, l’élément moteur du livre et LE personnage de ce roman, tellement touchant, tellement puissant. Un immense coup de cœur pour ce personnage ! ♥

La dynamique entre tous les personnages est incroyable, que ce soit par rapport à l’amitié, à l’amour maternel et paternel, à la haine qui se dégage dans certains pans de l’histoire, à la peur omniprésente, et à l’alchimie extraordinaire qui se dégage de la relation de Baz et Simon. Que dire de cette fin ? Même si j’avais deviné certains éléments et que certaines questions nous restent sans réponses, je n’aurais jamais imaginé ça. Mais au final et avec du recul, tout semble logique et à sa place.

Rainbow Rowell a une plume divine et il se dégage, de ses écrits, une poésie tellement jolie. Mention spéciale aux sorts prononcés qui sont d’une douceur et d’une finesse incroyable. Même si le début semble long,la deuxième partie du livre nous entraîne dans une aventure palpitante dont personne ne sortira indemne.

Honnêtement, je n’ai qu’un seul regret : ce n’est qu’un one-shot. Baz, Simon, Pénélope, Watford et tout cet univers me manquent déjà. Un livre que je relirai avec plaisir !


audrey891

Audrey

Pour ma part, je n’ai pas réussi à apprécier Carry On, et pourtant qu’est ce que j’aurai aimé ! Il avait pourtant tout pour me plaire : de la magie, un brin de romance et une comparaison avec Harry Potter. Malheureusement, la sauce n’a pas prise.

J’ai trouvé que l’histoire était survolée et que nous ne rentrions pas assez dans l’univers. Les parallèles avec Harry Potter sont peut-être trop présents (surtout que pour moi je ne considère pas que c’est une fanfiction) et la romance est trop adolescente.

J’ai trouvé les personnages immatures alors qu’ils sont censés avoir 18/19 ans. Simon est naïf alors que Baz fait son dur à cuire.

En bref, c’est une lecture que je n’ai pas apprécié. Peut-être que j’en attendais trop !


lily-profil

Lily

carry-on-watfordJ’avais lu et A-DO-RE Fangirl alors il était évident qu’il fallait que je lise aussi Carry On. J’avoue, j’ai traîné, j’avais la VO depuis de (trop) longs mois dans ma bibliothèque, la lecture commune avec les autres chroniqueuses était l’occasion de me lancer.

La VO n’était pas particulièrement compliquée et je pense qu’elle apporte un réel plus, quand je comparais les sorts lancés ou les jeux de mots avec la VF des filles j’étais vraiment ravie d’avoir cette version ! En ce qui concerne l’intrigue, j’ai trouvé qu’il était très agréable d’être plongé d’un coup dans un univers inconnu (enfin peut-être pas si inconnu que ça) mais de ne pas être perdu. Rainbow Rowell a réussi à rendre le tout très clair et à faire en sorte que le lecteur comprenne bien tout ce qu’il s’est passé avant pour que les personnages en arrivent là où ils en sont. J’ai d’ailleurs énormément apprécié ces derniers : Simon et Baz évidemment mais aussi Pénélope, par contre Agatha m’a horripilée. Contrairement à Audrey j’ai trouvé qu’ils étaient très crédibles, ils agissent comme agiraient des lycéens, ils sont encore à l’école, ont des parents (enfin sauf Simon) contrairement à de trop nombreux personnages de fiction qui à 17 ans agissent comme s’ils en avaient 25. Les réponses à nos questions arrivent petit à petit avec un final grandiose ! Vous l’aurez compris, j’ai été charmée par Carry On !


nath-avatar

Nath

J’avais un peu suivi sur le net l’évolution du projet Carry On et quand il a été annoncé en France, je n’ai pas pu passer à côté de ce livre : il a fini dans ma wishlist super urgente ! Le lire en lecture commune avec les filles a été une expérience à la fois intéressante et super frustrante ! Au niveau de l’intrigue, j’ai eu un peu de mal avec les premiers chapitres (et pas à cause des références à une saga que nous connaissons tous). Je ne savais pas trop où me situer par rapport à l’histoire, mais Simon m’a tout de suite été sympathique (même si par la suite, je l’ai trouvé un peu simplet, idiot et j’en passe). L’intrigue est bien menée et tient le lecteur en haleine jusqu’au dénouement final, et quel dénouement ! Je ne m’attendais pas à ça mais c’était tellement bien amenée et, surtout, pertinent de la part de l’auteure !

Pour les personnages, mon coup de cœur va pour Baz. Sa relation avec Simon se met en place petit à petit et ils forment tous deux une paire d’idiots que j’ai pris plaisir à lire. Pénélope est elle aussi qui m’a beaucoup plu…mais ce n’est pas le cas d’Agatha, à qui j’ai eu envie de donner des baffes à chacune de ses apparitions (même à la fin du roman). En somme, je n’ai pas eu le coup de coeur auquel je m’attendais mais Carry On n’en est pas moins une excellente lecture que je prendrais plaisir à relire !! Je rejoins complètement Charlie sur un point : dommage que ce ne soit qu’un one-shot…j’aurais adoré continuer à suivre les personnages !


avatar-oli

Oli

fanart-carry-on

Je suis tombée sous le charme de Carry On en écoutant Artemissia en parler. C’est clairement elle qui m’a donné envie de lire. Alors forcément j’ai trouvé très fun aussi de faire une lecture commune avec Les chroniqueuses de Songe.

Ce fut une lecture magnifique qui est passée a un poil de fesse du coup de cœur. Néanmoins j’ai passé un super moment de lecture avec Baz, Simon et les autres.

Carry On est un peu un OVNI à mi-chemin entre la fan fiction et l’hommage à l’univers de J.K Rowling. Mais c’est aussi une histoire originale et excellente avec un univers prenant et des personnages très attachants. Le seul reproche que je peux faire c’est : pourquoi un one-shot ? J’aimerai vraiment que l’auteure écrive une suite ou elle nous parle de l’évolution de la relation entre Les personnages.

Enfin bref ! Je recommande très chaudement Carry On, c’est une lecture à côté de laquelle il ne faut pas passer !


Coxe

Coxe

Cette lecture commune a été une expérience vraiment stimulante, car au plaisir de la découverte de Carry On s’est associé le plaisir de partager en temps réel notre enthousiasme ou notre déception, et souvent notre frustration ! L’expérience a donc été marquante et le livre le fut tout autant. Farfelu, ingénu, abracadabrantesque sont les mots qui me viennent à l’esprit pour le décrire. Pourtant, au commencement je n’étais absolument pas séduite. Je découvrais un Poudlard qui a perdu de sa superbe et des alter egos distordus, bancals. Je cherchais du grandiose et non un ersatz. Et puis comme d’un coup de baguette, la magie est apparue timidement, sensiblement. Une magie différente, qui joue avec la musique des mots, avec leur puissance. Pour moi, c’est là que l’histoire s’est émancipée de sa paternité pour devenir une entité propre, un univers où plus aucune comparaison ne tient.

J’ai alors laissé cette « bluette » fictive d’ado m’envoûter avec ses mots simples, tantôt maladroits, tantôt chargés de cette poésie et cette dureté propre à la jeunesse. Rainbow Rowell retranscrit brillamment cette période où l’on est que sensations et où l’on réagit avec nos tripes. Au milieu d’une confusion sans nom chez les mages, ce qui m’a happé c’est cette tension grandissante, ce doute et ces faux-semblants qui prennent de plus en plus de relief entre les personnages. Et de toutes les voix du livre, c’est lorsque l’irrévérencieuse nonchalance de Baz se confronte à l’innocence un tantinet fataliste de Simon que le récit est le plus dynamisé, le plus riche (cela a fait naître de petites étincelles dans mon cœur). Ce tandem est d’ailleurs à l’image du livre décalé, tendre et absolument irrésistible.


Littlepadfoot

Littlepadfoot

carry-on-fanartJe n’ai jamais lu Fangirl ni même un autre des livres de Rainbow Rowell. La lecture commune avec les filles fut donc l’occasion de me lancer avec cette auteure dont on m’a toujours dit du bien. Le résumé me plaisait et j’aimais l’idée que ce soit une fanfiction d’Harry Potter.

J’ai adoré l’univers dans lequel l’auteur nous plonge, qui est assez original en plus malgré les références visibles au monde crée par J.K Rowling. J’ai toujours aimé ce qui est lié à la magie et là j’ai été servie ! L’intrigue est vraiment bien mené et les chapitres courts rythment vraiment le récit qui est quand même assez dense, c’est un petit pavé de presque 600 pages quand même. J’ai adoré les personnages, qui rappelle bien sûr les personnages de Harry Potter, mais avec beaucoup de nuances, l’auteur a vraiment sur créer et travailler ses propres personnages.

Ce n’est pas un coup de coeur, car j’ai trouvé que les personnages ne faisaient pas leurs âges, ils sont censés avoir 18/19 ans et en font bien plus 15/16 parfois. Le style m’a parfois laissé un peu de marbre également, je n’ai pas été entièrement captivée.

C’est cependant une très bonne lecture pour cette première lecture commune songesque et je lirais avec plaisir Fangirl et les autres romans de Rainbow Rowell !


Tambichette

Tambichette

Quand j’ai découvert le résumé de Carry On, et toutes les chroniques positives à son sujet j’ai couru l’acheter dès sa sortie. J’espérais  que ce roman puisse me faire ressentir à nouveau les émois livresques des légendaires  romans de J.K Rowling.

Le début était enchanteur. Les personnages étaient attachants (Je trouvais Simon choupinet ). Pour vous dire, j’ai même fait des scones aux cerise tellement j’étais dans l’ambiance. La lecture se déroulait sans encombre, mais lorsque je suis arrivée à la moitié du roman j’ai ressenti quelques couacs au niveau de la description des sentiments des personnages: Je pense au bon capital sympathie du côté des personnages, notamment à Baz et Simon que j’ai trouvés adorables dans un premier temps jusqu’à ce que leurs réactions me paraissent trop culcul la praline. Je n’ai pas été non plus sensible au style de l’auteur, trop simpliste à mon goût.

Ma lecture se poursuivant, j’ai retrouvé un soupçon du charme du début . Certains éléments de l’histoire sont bien pensés, et les personnages principaux malgré leur immaturité (19 ans)  sont quand même mignons. Rainbow Rowell arrive à nous amener sur de fausses pistes. On se dit : « Pff… C’est si prévisible ». Fausse conclusion mon cher Watson, ce n’est pas aussi simple.

Autant être franche, je n’ai pas été transcendée par la lecture de Carry On. Le tout était lisse, sans beaucoup de profondeur. Je changeais d’avis toutes les dix pages sur ce que je pensais du livre. Ce que je retiens c’est qu’il y a des bonnes idées, des bons personnages, et ce même s’ils m’ont fait lever les yeux au ciel parfois.  C’est une chose rare de mettre une romance de ce genre dans la littérature jeunesse. Un choix scénaristique qui permettra à beaucoup de jeunes de s’accepter.Carry On trouvera sans problème un public grâce à son grain d’originalité et le message positif qu’il véhicule. C’est pourquoi, je ne serai pas surprise de voir une adaptation cinématographique voir le jour prochainement.


avatar-chouquette

Chouquette

carry-on-fanartSi je n’ai pas encore lu Fangirl, entendre Artemissia parler de Carry On m’avait donné très envie, et peut être que j’en attendais trop puisque je n’ai pu m’empêcher de relever quelques petits défauts. En effet, j’ai regretté que l’auteur ne développe pas plus son univers et ses personnages. N’étant pas adepte de fanfiction (sauf celles notre Artemissia préférée), j’ai eu un petit peu de mal avec ce côté assez particulier de l’histoire.

Pourtant, je me suis laissée emporter par la plume de Rainbow Rowell et l’histoire qu’elle nous raconte. J’en aurais voulu tellement plus que le fait que ça soit un one-shot ne fait que rendre les choses encore plus frustrantes ! J’ai adoré Simon, Baz et Pénélope qui, malgré leurs défauts, ont su me toucher en plein coeur. Gros pouce rouge en revanche pour Agathe qui m’a plus souvent énervé qu’autre chose… Toutefois, l’alternance des points de vue est un réel plus dans ce roman puisqu’il nous permet de découvrir tour à tour les personnages au travers de leurs pensées et de leur façon de vivre les événements.

Enfin, mention spéciale à la mignonittude (j’ai inventé ce mot, je sais) de la romance qui a fait fondre mon petit cœur de guimauve. Bien que très secondaire dans l’intrigue à mon sens, elle n’en demeure pas moins très agréable et jolie à lire. Ainsi, si je n’ai pas eu le coup de cœur pour Carry On, il n’en reste pas moins que ce fût une lecture passionnante qui met du baume au cœur et que je relirais avec plaisir dans les jours sombres.


Le mot de la fin…

Si Carry On n’a pas été un coup de cœur pour toute la team, et a parfois été une déception, cette expérience de lecture commune a été très enrichissante pour nous. Elle nous a permis de resserrer les liens entre nous toutes, mais aussi de vous proposer quelque chose de neuf. On espère de tout cœur que cette petite nouveauté vous plaira et on attend avec impatience vos avis sur le livre dans les commentaires et on vous remercie si vous avez eu le courage d’arriver jusqu’ici ! 🙂

Et pour rappel, vous pouvez découvrir la chronique d’Artemissia sur le webzine en cliquant juste ici : Chronique Artemissia

Acheter ce livre sur Amazon

Publicités
About Chouquette (319 Articles)
Chouquette, chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

12 Comments on [LC des Songeuses n°1] Carry On, de Rainbow Rowell !

  1. Super article les filles! Et bravo à vous, perso comme Audrey j’ai pas du tout aimé et j’ai laissé tomber ma lecture :/
    Hâte de voir quelle sera la prochaine lecture commune 😀

    J'aime

  2. Ravie d’avoir pu faire partie de l’aventure que l’on pourrait renommer « Frustration extrême » 😀

    J'aime

  3. Je rejoins Lily ! Ce fut une aventure aussi exaltante que frustrante ! 😛
    En dehors du fait d’avoir adoré le livre, j’ai surtout aimé cette nouvelle manière de lire, moi qui ai tendance à à commencer un livre et le finir d’une traite 😀
    En tout cas, c’était vraiment cool ❤

    J'aime

  4. Pour ma part j’ai adoré Carry On ! C’est vrai que j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans, mais après l’arrivée de Baz, tout est allé crescendo. C’est vraiment ce personnage qui a été la force de ce livre et qui a fait mon coup de coeur 😍

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Carry On ( Rainbow Rowell) – La Couleur des Mots

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :