Accueil ASCF Ennemies de Nora Roberts

Ennemies de Nora Roberts

11 Temps de lecture
0
0
0

Mon avis sur un roman accrocheur que j’ai lu avec beaucoup de plaisir.

Ennemies de Nora Roberts

Ennemies de Nora RobertsBroché: 480 pages
Editeur : J’ai lu
Date de Sortie: 3 décembre 2013
Collection : J’ai lu
Langue : Français
ISBN-10: 2290069744
ISBN-13: 978-2290069745
DISPONIBLE SUR LISEUSE: NON

Son résumé :

Minuit ! Est-ce une heure pour un rendez-vous ? En poussant la porte du studio de la CBS, Deanna, la diva de la télévision, se dit qu’une fois de plus sa concurrente a le sens du spectacle. Mais lorsqu’elle découvre Angela baignant dans son sang, défigurée sous les projecteurs, elle est prise de panique. Qui a attiré sa rivale et l’a tuée ? L’obsédé, le maniaque qui la poursuit de ses lettres anonymes ? Heureusement qu’elle peut trouver du réconfort dans les bras de Finn, son amant. L’homme qu’elle a ravi à Angela et que la jeune femme aimait à la folie…

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman qui plonge directement le lecteur dans l’intrigue. En effet, le premier chapitre de quelques pages est centré sur Deanna, l’héroïne, découvrant avec horreur le corps sans vie d’Angela, son ancienne mentor devenue sa rivale n°1. Puis retour 4 ans en arrière, pour découvrir à son point de départ la suite d’événements ayant mené à ce drame.

Deanna Reynolds, journaliste et présentatrice d’un JT régional de 12h rêve de bien plus grand et notamment d’avoir sa propre émission. Pour le moment, elle se contente des quelques minutes qui lui sont allouées pour présenter et interviewer des artistes.  Angela, chouchoute de la chaîne et des téléspectateurs est un peu la Ellen DeGeneres de l’Illinois. Elle a pris Deanna « sous son aile ». Ayant flairé le potentiel de la jeune femme, elle lui prodigue quelques conseils en échange de nombreuses heures de travail, non rémunérées bien sûr. Deanna ne ménage pas ses efforts pour apprendre tout ce qu’elle peut et devenir à son tour la meilleure.

Mais peu à peu les choses déraillent. Deanna s’éprend de Finn, l’ex d’Angela, qui en est malade de jalousie. Parallèlement, Deanna refuse également la promotion que lui offre Angela puisque cela la cantonnerait définitivement derrière la caméra. A la place, elle préfère s’investir dans un projet d’émission dont elle serait la vedette et non plus l’assistante. Angela, une femme bien trop sûre d’elle, voit tout ça d’un très mauvais œil et leur relation part à vau l’eau.

Deanna commence aussi à recevoir des messages anonymes puis des appels muets d’un admirateur inconnu qui semble un peu obsédé par la jeune femme.

Je stoppe ici pour ne rien dévoiler de plus, et surtout pas le gros de l’intrigue. Mais quand tous les éléments ont ainsi été dévoilés, je n’ai plus pu lâcher le roman. Le tableau qui se profile après les 100 premières pages est plus que prometteur et j’avais vraiment hâte de découvrir la suite pour comprendre comment Deanna en arrive à découvrir Angela morte.

Pour faire simple : je n’ai pas été déçue. J’ai beaucoup aimé l’histoire qui s’approfondit en même temps que l’obsession du maniaque s’intensifie. L’intrigue n’est peut-être pas palpitante mais elle est diablement accrocheuse. Difficile de deviner l’identité de ce fameux admirateur d’ailleurs quand on voit le nombre de personne qui gravitent autour de Deanna, avec plus ou moins de bons sentiments pour celle-ci. Et au plus Deanna atteint le sommet de sa profession, au plus l’admirateur s’enhardit et devient effrayant.

L’histoire se dévore d’autant plus facilement qu’elle se dote d’une histoire d’amour des plus agréables. Deux bons points dans cette romance :

–          Finn : Le Baroudeur beau gosse, tendre et fort à souhait, so sexy avec son petit côté macho à coup de « Touche là et c’est à moi que tu auras à faire ! »

–          Le réalisme : Pas de scène érotique après deux secondes et demi de regards intenses parce que c’est clair, c’est sûr, ils sont fait l’un pour l’autre, vivrons heureux et ferons tout plein de bébés. La passion est présente entre eux mais pas prépondérante et c’est leur complicité qui rend crédible leur couple et les rends attachants. On les envie même de s’être trouvé (enfin on l’envie surtout elle ! Quel Homme ! ^^)

Enfin un petit arrêt sur les personnages, qui sont bien pensés et bien décrits. Deanna est une jeune femme intelligente et sensible, combative et fragile, avec ses forces et ses fêlures, bref une vraie femme qui n’est pas toute blanche ou toute noire, ce qui fait d’elle un bon personnage principal. Finn est grand, beau et fort, mais aussi profond et d’un soutien sans faille à sa belle. Ça c’est pour les deux « gentils ». Les deux « méchants », soit Angela et le psychopathe, sont également le fruit d’une belle réflexion. Angela n’est pas juste une personne odieuse quand elle vous a dans le pif, elle cache de profondes blessures et la peur viscérale de ne plus être aimée. Quant à l’admirateur, et pour avoir des notions de psychiatrie, l’évolution de son personnage correspond à ce que pourrait faire une personne obnubilé par une autre quand cette dernière ne répond pas à ses attentes. Nora Roberts, l’auteure, a une vision très fine et aboutie de la personnalité de ses personnages.

Mais ce n’est pas tout, autour d’eux gravitent de très nombreuses personnes, puisque Deanna travaille à la télévision. On s’attache à tous ces personnages qui ne sont pas présents que pour faire évoluer l’intrigue mais aussi pour lui donner du corps en créant un réseau proche autour de Deanna.

En bref, un roman prenant qui se lit avec une facilité déconcertante.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Quand vient la vague, de M. Fargetton et J.C Tixier

Nombre de pages : 288 Éditeur : Rageot Date de parution : 17 janvier 2018 Collection : Hor…