ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESSCIENCE FICTION

Blitz, tome 1 : Black-Out – Connie Willis

 Black-Out de Connie WillisBroché : 672 pages
Éditeur : Bragelonne
Date de sortie : 24 août 2012
Collection : Bragelonne SF
Langue : Français
ISBN-10 : 2352945941
ISBN-13 : 978-2352945949
Disponible sur liseuse : OUI

Prix éditeur : 25€00

Son résumé :

En 2060, les voyages dans le temps sont devenus chose courante : des dizaines d’historiens partent d’Oxford pour se rendre à la guerre de Sécession, Pearl Harbor ou dans les Croisades. Mais voilà que le labo des voyages temporels annule soudainement toutes les missions et modifie les programmes. Trois agents adolescents, Michael, Merope et Polly, sont envoyés sur la Seconde Guerre mondiale. Ils y affrontent les horreurs de la guerre, des bombardements au rationnement. Mais le plus terrible, c’est cette impression grandissante que l’Histoire elle-même échappe à tout contrôle. Et si la règle d’or selon laquelle nul ne peut modifier le passé n’était plus valable ?

Mon avis :

Soyons honnêtes, la SF et moi en général ça fait 15. En effet, c’est un genre que j’apprécie très peu et ne lie quasiment jamais, si bien que quand on m’a dit que cette série pourrait me plaire, j’étais plus que perplexe. Et pourtant, je ressors conquise de cette lecture et absolument ravie de ma découverte de ce roman qui ravira à coup sûr les amateurs d’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale et les férus de science-fiction qui recherchent autre chose qu’un monde trop futuriste.

Black-Out est un roman qui porte bien son nom puisqu’il se déroule durant le grand black-out de Londres en 1940 qui avait pour but d’empêcher les nazis de repérer les villes dans leurs bombardements et de rendre difficile toute invasion. Mais là où il est original, c’est en ce qu’il nous propose de découvrir l’histoire du point de vue d’historiens venus du futur (de 2060 précisément) pour étudier la seconde guerre mondiale. Des préparations aux sauts temporels, Connie Willis nous entraîne dans un monde proche du notre et nous retranscrit l’Histoire d’une manière passionnante et incroyable.

Et si le passé pouvait changer … ?

Avec ce premier tome, Connie Willis nous entraîne entre passé et futur, dans un monde où les voyages dans le temps sont une chose courante. Et si l’auteur prend le temps de mettre son histoire en place et de nous expliquer tous les tenants et aboutissants, ce n’est pas pour rien. Chaque mot, chaque instant, chaque événement qui a lieu dans le début du roman aura une incidence plus tard sur l’histoire mais aussi sur les personnages que nous suivons et surtout sur l’intrigue et l’Histoire elle-même.

Ainsi, nous suivons en alternance, trois personnages principaux : Eileen (Merope), Polly et Mike (Michael). Tous trois historiens, leurs missions se déroulent à différents endroits. Que ce soit pour étudier les héros de guerre à Douvres, le black-out à Londres ou l’évacuation des enfants en Angleterre, ces historiens vont se retrouver confronter aux dangers de la guerre et à toute son horreur. Et tout en venant du futur, ils doivent tout faire pour ne pas changer le cours de l’Histoire quand bien  même ils en auraient envie.

Grâce à cela, Connie Willis nous fait découvrir des protagonistes d’une humanité impressionnante. Loin de croire tout savoir et de se penser supérieurs aux autres car ils connaissent l’histoire, ce sont des personnes très humbles qui s’impliquent dans une vie qui n’est pas la leur pour mieux comprendre le monde qui les entoure mais aussi comment cette guerre a été vécu à travers le monde.  Et cela est si bien maîtrisé de la part de Connie Willis que les personnages nous sont très proches et que l’on vit l’histoire avec eux.

Ce n’est plus seulement de la science-fiction, c’est comme le récit de vies que nous n’avons pas vécu et cet aspect se renforce avec l’énorme travail de recherche que l’on constate de la part de l’auteur. Dates des bombardements de Londres, étude du black-out, lieux de bombardements, nombre de victimes etc. C’est documenté, c’est précis et c’est tout simplement incroyable. Black-Out est véritablement une petite perle qui sort indéniablement du lot dans le monde de la SF.

L’auteur nous laisse sur un cliffhanger qui donne envie de se jeter sur la suite et après 670 pages d’épopée historienne, on n’est toujours pas lassé de l’univers de l’auteur. Connie Willis a une plume incroyablement fluide et plaisante à lire. Les pages se tournent, le temps passe mais on veut toujours en savoir plus.

En bref, je n’aurais qu’une chose à ajouter : que vous aimiez la science-fiction ou non, si vous aimez l’Histoire, lisez ce roman. Pas loin d’être un chef d’œuvre, ce roman vous transportera tout droit en 1940 au cœur du black-out de Londres et vous fera vivre la Seconde Guerre Mondiale comme vous ne l’avez jamais vécu auparavant.

Inoubliable

Acheter Black-Out sur Amazon / Acheter Black-Out sur Decitre

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils