L’île entre deux mondes T02 de Asuka Ishii

Il y a de ces histoires, de ces titres qui vous font une forte impression. Que ce soit à cause de son graphisme ou bien tout simplement de son histoire. L’île entre deux mondes est de ceux qui m’ont touchée tant par son dessin que je trouve beau, artistique et qui me parle énormément. Ne serait-ce que les premières pages couleurs qui sont de véritables petits chefs-d’œuvre à elles toutes seules. Et par son récit, onirique et fantastique. À mes yeux, L’île entre deux mondes est un petit bijou, une réussite qu’il faut lire et… garder bien précieusement dans sa mangathèque.

Le résumé pour vous donner envie :

Aoshima, une île caressée par le vent et  les vagues, débordante de lumière.  Tatsumi y a vécu lorsqu’il était enfant et  le voilà de retour pour enseigner dans l’école  Aoto. Au contact de la nature omniprésente,  il est confronté à des phénomènes étranges  et à de nouvelles expériences sensorielles  très agréables, comme s’il touchait du doigt  aux différentes couleurs de la vie.

Mon avis :

J’attendais ce second et dernier tome avec impatience. Quoi de mieux pour se déconnecter de ce monde et voyager, en compagnie des personnages attachants, dans un univers onirique, dans un village fait de légendes ancestrales ? Le tout, servi par un dessin doux, léger que je trouve simplement magnifique.

Nous retrouvons donc Tatsumi qui reprend ses repères dans le village de son enfance et qui se retrouve à voir des choses, comme des esprits qui viennent régulièrement le visiter sans qu’il ne comprenne vraiment pourquoi. Plonger dans l’île entre deux mondes, c’est abandonner ce qui nous entoure pour écouter et voir, mais surtout ressentir des émotions puissantes. À travers le biais de la matriarche de l’île, cette dernière nous révèle enfin tous les secrets que renferme Aoshima. Nous découvrons son passé à elle, la tragédie qui l’a secouée et le serment qu’elle a fait lorsqu’elle n’était qu’une jeune fille. Celui de préserver les légendes de l’île. Elle est le pont qui relie les habitants à l’île. Et, lors de la fête des étoiles, durant une nuit, les esprits des défunts viennent saluer ceux qui sont encore dans le monde des vivants.

L’histoire nous la voyons à travers Tatsumi pour la plupart du temps. C’est un jeune homme doux, clairvoyant et qui est épris de curiosité face aux étrangetés de son île.

Ce manga m’a particulièrement émue de par ces thématiques et de par son graphisme magnifique qui colle complètement avec l’histoire. Tout comme notre héros, nous sommes happés par l’île et nous en ressortons l’esprit émerveillé et plus léger. Pour ma part, ça m’a émue et j’ai versé quelques petites larmes. Parce que c’est beau tout simplement.

En toute objectivité, je ne saurais trop quoi vous en dire d’autre pour ne pas vous gâcher la découverte. Tout ce que je peux vous en révéler c’est que si vous êtes sensible comme moi à ce genre de récit, vous allez forcément adorer.

Dessins et Mise en pages - 95%
L'histoire - 100%
Les personnages - 95%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 100%
Mon intérêt - 100%

98%

Un vrai bijou !

Un graphisme puissant pour un récit prenant, onirique dont vous ne ressortirez pas tout à fait indemne. L’île entre les deux mondes est enchantée. Comme Tatsumi, nous aussi aimerions bien y plonger pour de vrai.

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

2 Commentaires

  1. Je suis d’accord c’est un très beau titre. J’ai adoré les dessins et l’ambiance. En revanche, j’ai moins adhéré à ce second tome car en dehors de l’histoire de la mamie j’ai senti moins d’implication émotionnelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :