Rapaces de Ursula Poznanski

  • Éditeur : Éditions Milan
  • Date de sortie : 27 janvier 2021
  • Prix éditeur : 16,90 €
  • Broché : 416 pages
  • ISBN-10 : 274599591X
  • ISBN-13 : 978-2745995919

Son résumé :

Matheux surdoué de 17 ans, Jonas obtient une bourse pour étudier dans une fac hypersélecte. Peu lui importe de se faire des ami(e)s compte tenu de son arrogance : il passe son temps libre à espionner les gens avec Elanion, le drone qu’il a conçu.

Mais quand Jonas écrit une lettre anonyme révélant à plusieurs étudiants qu’il connaît leur secret, il est loin de se douter qu’avec ce canular et ses enregistrements, il va mettre au jour une sombre affaire de corruption dans laquelle sont impliqués plusieurs notables. Et qu’après le suicide de l’un des profs du campus et les « accidents » dont ont été victimes deux étudiants, Jonas risque sa vie. Jonas parviendra-t-il à faire tomber les masques et à en sortir indemne ?

Mon avis :

En vrai, c’est l’histoire d’un adolescent, petit génie de son état, un Sheldon Cooper en culotte courte, mélangé avec un certain Numéro Cinq qui va mettre les pieds dans le plat avec tout un tas d’éclaboussures autour. Comme quoi, l’intelligence n’exempt pas la bêtise.

Jonas, notre héros arrive dans sa famille d’accueil pour commencer ses cours dans une fac prestigieuse dont il a été recommandé par le recteur lui-même. Le gamin est un génie et de fait, il se sent supérieur à la moyenne.

Au départ, Jonas est antipathique à souhait, un vrai petit con qui pète plus haut que son cul (pardonnez-moi l’expression). Ses débuts autant dans sa famille d’accueil que dans sa fac seront tonitruants. Bien vite le garçon se fait remarquer et détester de tout le monde ou presque. Et si ce n’était que ça, Jonas est un curieux maladif. À tel point qu’il décide d’espionner ceux qui l’ont humilié grâce au drone qu’il a conçu.

Et l’expression qui dit que la curiosité est un vilain défaut aurait dû être son mantra. Cela dit, sans ça l’histoire aurait été plate. Jonas est un garçon imbu de sa personne qui se croit meilleur que les autres. À tel point qu’il commet un nombre incroyable de bêtises.

Très vite, il comprend que ces petites manigances sont en train de se retourner contre lui à une vitesse folle. Au fur et à mesure que l’histoire avance, Jonas commence à se rendre compte qu’il a été trop loin et c’est avec l’aide de deux ami. e. s (avec lui c’était presque inespéré) qu’il va tenter de sauver sa peau et comprendre ce qui se trame dans cette fac ou les morts et accidents se multiplient.

Voilà un thriller young adults haletant que j’ai pris grand plaisir à lire. Ursula Poznanski maitrise bien les ficelles de ce genre, et ce pour mon plus grand bonheur. Si Jonas est particulier et carrément imbuvable au début, il se remet vite en question et arrive à devenir sympathique par la suite (du moins à mes yeux).

L’histoire est très bien tournée et je n’ai décelé aucune incohérence ni invraisemblance. J’ai suivi le récit avec plaisir et tout comme Jonas, je voulais comprendre et résoudre cette affaire qui prenait des tournures de plus en plus sombre et dangereuse. On a envie de savoir nous aussi et si j’avais personnellement compris une partie, j’ai été surprise par certains détails du dénouement.

Si vous recherchez une histoire détente, et surtout prenante, un véritable page turners, je vous conseille de lire Rapaces. J’ai adoré !

Rapaces de Ursula Poznanski

16,90€
8.7

La plume de l'autrice

8.9/10

L'intrigue

8.5/10

Les personnages

8.2/10

Ambiance du récit

8.9/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Le suspens
  • L'évolution du héros
  • La plume de l'autrice

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :