Aventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Les mariés du secret de Kate Bateman

Série : Les célibataires de Bow Street T1

J’avoue, le résumé m’a tout de suite tentée. J’aime bien ce genre de récit en général et j’étais curieuse de savoir ce qui m’attendait.

  • Éditeur : J’ai lu
  • Date de sortie : 6 janvier 2021
  • Prix éditeur : 7,80 €
  • Poche : 320 pages
  • ISBN-10 : 2 290 233 218
  • ISBN-13 : 978-2290233214

Son résumé :

Pour échapper à un mariage forcé, Georgiana croyait avoir trouvé la parade idéale : épouser un condamné à mort déniché à la prison de Newgate. Sitôt mariée, sitôt veuve… Enfin, elle sera libre ! Quelle n’est pas sa stupeur quand, lors d’un bal, elle se retrouve nez à nez avec son mari ! Le soi-disant bagnard était en réalité un agent gouvernemental en mission secrète. Désormais, ils sont légalement unis. Or, le fringant Benedict déborde de charme et n’est pas du genre à se laisser ignorer…

Mon avis :

Je vais vous avouer, j’ai lu ce titre dès sa réception et je pense que j’aurais dû faire mon billet juste après. Appelez-moi Nemo, mais sur le moment, en écrivant le début de cet article, j’avais à peine un vague souvenir de l’histoire. La honte !

Ce qui est triste, c’est que je sais que j’ai adoré ! Mais alors ? Pourquoi ces trous ? On va dire que c’est la faute à ma tête bien trop remplie.

Bref. Revenons-en à nos moutons. Oui, j’ai vraiment apprécié et ce que j’ai retenu c’est qu’une fois de plus nous avons une héroïne qui défit son temps et sa condition.

Ah ! Ça y est ça me revient !

Georgiana, pour ne pas laisser son cousin Josiah mettre la main sur l’héritage laissé par son père, décide de résoudre son problème en épousant un prisonnier sur le point d’être pendu. Ainsi, elle pourra ensuite s’occuper de l’entreprise familiale sans qu’un mari trop attentif ne vienne mettre le nez dans ses affaires.

Manque de bol, elle se retrouve mariée à un homme qui se faisait passer pour condamné dans le but de glaner des informations pour son big boss. Benedict est un agent secret sans le sou.

Comme vous le devinez aisément, les deux jeunes gens se retrouvent quelques semaines plus tard et les joutes verbales et autres confrontations entre eux n’en sont que plus délicieuse.

Georgiana est une féministe chevronnée avant l’heure et donc totalement anachronique pour son époque (1816). La jeune femme, effectivement dirige l’entreprise que son père lui a léguée. Pour être certaine que son mari n’ait pas la mainmise sur sa fortune, elle prend même le soin de rédiger un contrat de mariage protégeant ses biens. Oui, ça fait très 21e siècle, nous sommes d’accord.

Si Benedict est un homme viril et sûr de lui malgré la dèche totale qui le frappe (pauvre homme), cela ne le dérange pas trop que ce soit sa « femme » qui tienne la culotte et les cordons de la bourse. Benedicte aussi est un homme très 21e siècle puisqu’il ne remet pas en cause les activités de Georgiana et s’en montre même très fier.

Alors bien sûr, autour du couple, il y a les personnages secondaires, dont le fameux cousin qui ne rêve que de se marier avec notre héroïne pour mettre le grappin sur l’héritage. Et bien sûr, il y a le boulot de Benedict qui est un agent secret, rappelons-le. Là encore c’est avec l’aide de sa « si » charmante épouse qu’il remplira sa mission en court. Un peu de suspens au milieu de ce romantisme historique ne fait pas de mal.

Dans l’ensemble, même si sur le moment j’ai eu un trou de mémoire, j’ai beaucoup aimé malgré les anachronismes cités plus haut. Parce que oui, c’est bien écrit, bien tourné et que la sauce (et la pilule 2.0) passe bien.

Je lirai la suite de cette série avec beaucoup de plaisir.

Les mariés du secret de Kate Bateman

7,80€
8.6

La plume de l'autrice

8.9/10

L'intrigue

8.2/10

Les personnages

8.9/10

L'ambiance du livre

8.2/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Le personnage de Georgiana malgré son anachronisme
  • La manière dont les héros se rencontrent
  • L'ambiance générale du roman

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :