→ ROMAN HISTORIQUEHarlequin - VictoriaLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Un captif au donjon de Gayle Callen

Série : T1 Les chevaliers au Cygne

Nombre de pages : 368 pages
Éditeur : Harlequin
Collection : Victoria
Date de sortie : 01 Septembre 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2280428776
ISBN-13: 978-2280428774
Prix éditeur : 7.90€
Disponible sur liseuse : Oui à 5.99€


De quoi ça parle ?

Les Chevaliers au Cygne TOME 1

Yorkshire, 1586

Le roi Henry a promis sa sœur au vicomte Thomas Bannaster. Diana se sent au bord de l’abîme en apprenant la nouvelle. Thomas n’a donc pas rejoint les ordres comme son lignage le lui imposait. Et, si ce fantôme du passé revient hanter sa vie après six ans d’absence, ce ne peut être que pour précipiter sa chute. Car, elle le sait, le séduisant vicomte n’entreprend jamais rien qui ne soit dans son intérêt. Sans plus tarder, Diana doit gagner l’auberge où loge cet homme, qui en sait beaucoup trop sur son terrible secret, pour obtenir son silence…

Mon avis :

Un captif au donjon est le premier tome de la série les chevaliers au Cygne. Et si ce livre ne diffère pas vraiment des autres romances historiques que j’ai l’habitude de lire, j’y ai tout de même trouvé mon compte et ai apprécié ma lecture. Car si l’héroïne est forte et se démarque des femmes de son époque, le héros lui est assez atypique et a ses propres failles.

Diana est une jeune femme impulsive, courageuse et déterminée, elle est prête à tout pour protéger sa sœur et son secret. Un secret tout droit sorti de son passé et que Thomas Bannaster, le fiancé de sa sœur connaît. Et pour faire en sorte que cet événement ne s’ébruite pas, Diana, va élaborer un plan qu’elle juge infaillible. Mais le dit plan va vite se retourner contre elle quand les sentiments vont venir s’en mêler.

L’intrigue est bien développée et rythmée, même si elle trace le schéma habituel d’une romance historique. Il n’y a pas vraiment de rebondissement, d’action ou de  surprise dans ce roman, j’ai même pu facilement deviner le chemin qu’allaient prendre les héros tout au long du livre. Entre méprise, quiproquos et manipulation, Gayle Callen de par sa plume toujours aussi fluide et agréable à lire, nous entraîne dans un jeu de séduction et du chat et la souris, chacun veut connaître les secrets de l’autre, la romance est donc au rendez-vous. Et s’il y a une chose qui m’a énormément plu dans ce roman, c’est Diana, car dans une époque où les femmes ont peu de voix aux chapitres, elle est au contraire, un électron libre et c’est aussi bien manié les armes qu’un homme, un choix de vie qui se comprend quand on apprend ce qu’elle a vécu. En effet, dans le passé, elle a dû commettre un crime pour protéger plusieurs personnes dont elle-même et si elle a pu en ressortir vivante tout en évitant la prison, il y a malheureusement eu un témoin, Thomas. Je n’en dis pas plus et vous laisse découvrir par vous-même de quoi il en retourne.

En somme, j’ai passé un agréable moment entre une romance qui prend place rapidement et des personnages hauts en couleur.

Un captif au donjon de Gayle Callen

La plume de l'auteure - 75%
L'intrigue - 75%
Les personnages - 75%
La romance - 75%
L'intérêt du lecteur - 75%

75%

Un romance historique originale

On aime : la couverture, l'intrigue, la romance, les personnages, Diana.

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :