BIT-LITLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRES

Le monde de Meg Corbyn, Tome 1 : Lac Argent d’Anne Bishop

Nombre de pages : 521 pages
Éditeur : Milady
Date de sortie : 20 février 2019
Collection : Bit-Lit
Langue : Français
ISBN-10 : 2811221727
ISBN-13 : 978-2811221720
Prix éditeur : 8,20€
Disponible sur liseuse : oui à 5,99€

De quoi ça parle ?

Le territoire contrôlé par les Autres – vampires, élémentaires et autres créatures surnaturelles encore plus redoutables – n’est pas soumis aux lois humaines, et nul ne devrait jamais l’oublier…
Après son divorce, Vicki DeVine a repris un vieil hôtel abandonné sur les rives du lac du Silence, dans un village où rien ne sépare les humains des Autres, les grands prédateurs qui règnent sur la majeure partie des terres émergées et des eaux de la planète. Dans un endroit dépourvu de frontières, nul n’est jamais sûr de qui l’observe, tapi dans l’ombre.
Vicki espérait reconstruire sa vie et démarrer une nouvelle carrière. Mais quand sa cliente, Aggie Crowe, découvre un homme assassiné, les ennuis commencent. Les policiers voient en Vicki une coupable idéale en dépit des indices montrant qu’aucun humain n’a pu commettre le crime. Tandis que Vicki et ses amis cherchent à découvrir la vérité, des forces anciennes s’éveillent, dérangées par l’agitation qui règne sur leur domaine. Elles ont édicté des règles, et ont tous les pouvoirs dévastateurs de la nature à leur disposition pour les faire respecter…

Mon avis

Quel bonheur de retrouver la plume d’Anne Bishop ainsi que le monde qu’elle a inventé ! Je suis très contente de cette lecture et d’avoir découvert de nouveaux personnages : c’est un coup de cœur bien sûr !

Pour ceux qui n’ont pas lu Meg Corbyn, même si l’histoire reste assez simple, l’autrice s’attarde un peu moins dans les détails et spécificités des Terra Indigène que l’on rencontre ici. Vous risquez d’être un peu déroutés, il vaut donc mieux commencer par le début, c’est-à-dire les cinq tomes de Meg Corbyn.

Lac Argent se déroule après les événements du dernier tome de Meg et donc après le nettoyage de Thaisia par les Anciens. Les humains sont très surveillés par tous les Terra Indigène et au premier écart les fautifs se font croquer.

Vicky est une jeune femme qui vient de s’installer au Patchwork, une propriété qui s’étend sur plusieurs hectares au bord du Lac Silence. Elle a obtenu ce lieu suite à son divorce avec Yorick Dane, un horrible personnage. Le Patchwork est au bord des Terres Sauvages, tout comme la ville de Boing où se déroule les événements. Vicky s’est démenée pour restaurer les vieux bâtiments et elle a bien l’intention d’ouvrir les bungalows aux personnes extérieures à la ville qui veulent se reposer au bord du lac. Seulement Aggie, une jeune Crowgard, a trouvé un cadavre sur les terres du Patchwork et Vicky se retrouve au milieu d’un vilain complot visant à l’expulser de ses terres.

L’intrigue est assez simple dans l’ensemble mais c’est tellement bien raconté que j’ai eu du mal à lâcher le livre ! Vicky manque de confiance en elle suite à la maltraitance psychologique que lui a fait subir son ex pendant des années. Elle se méfie des hommes et elle est sujette à des crises de panique quand elle est mise sous pression. Vicky va pourtant trouver de l’aide auprès des Terra Indigène de Boing ainsi que dans la communauté des Intuits.

Ce que j’aime le plus dans les histoires d’Anne Bishop, c’est qu’elle nous force à mettre le nez sur les différences qu’il y a entre toutes les races mais ça n’en devient pas un obstacle. Au contraire, l’alliance de tous en devient une force et j’adore ce genre de message ! On retrouve les Corbeaux toujours à l’affût et très curieux de tout, les Sanguinati sont aussi de retour avec Ilya qui est l’avocat de Vicky, des Elémentaires, quelques métamorphes et surtout la Dame du Lac qui reste la menace la plus terrifiante avec les Aînés qui rodent et surveillent.

Tout le monde prend sa place naturellement dans l’histoire et autour de Vicky et même si on est plus du côté « humains », le lecteur sait qu’ils sont tous là en marge du récit représentant une menace silencieuse mais mortelle. Les livres ont toujours une grande place dans le texte, le bibliothécaire est cette fois un Intuit fort séduisant et comme pour Meg la police joue aussi un rôle très important.

On retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de Meg Corbyn avec un rythme beaucoup plus soutenu et une ambiance aussi plus légère. Un parfait dosage qui nous permet de redécouvrir ce monde fantastique mais sans pour autant cette sensation de déjà-vu !

Lac Argent est donc une réussite ! J’ai adoré retrouver la plume d’Anne Bishop ainsi que ce monde que j’adore ! J’attends la suite avec impatience !

Lac Argent d'Anne Bishop

8.20€
9.7

La plume de l'autrice

10.0/10

Les Personnages

9.5/10

L'histoire

9.0/10

Le monde imaginé

10.0/10

L'intérêt des lecteurs

10.0/10

On aime :

  • Vicky qui est drôle
  • Ilya le parfait vampire
  • La place des humains
  • Les nouveaux personnages
Publicités
Tags
Voir Plus

Mady

Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande enfant qui croit encore aux licornes et aux fées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils