LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESNathan JeunesseROMANS JEUNESSE

Nos éclats de miroir de Florence Hinckel

Nombre de pages : 176 pages
Editeur : Nathan
Date de sortie : 17 janvier 2019
Collection : Grand Format Divers
Langue : Français
ISBN-10 : 2092588044
ISBN-13 : 978-2092588048
Prix éditeur : 14,95€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours. Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, Anne Frank. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou me bouleverse. Toutes ces choses que je n’oserais jamais dire à voix haute : le voile devant les yeux de ma mère ; ma meilleure et parfois cruelle amie Bérénice ; ma grande sœur, si forte et déterminée ; Dimitri, mon amour d’enfance perdu de vue ; la complexité du monde. Mais aussi mon reflet, si mouvant qu’il m’échappe… ou parfois se brise.
Je vais te parler de nos éclats de miroirs.
Les tiens, les miens, les leurs. 

Mon avis 

Sous forme d’un journal intime, Cléo répond aux lettres qu’Anne Franck adressait à « Kitty » dans son propre journal avant d’être envoyée au camp de concentration Bergen-Belsen d’où elle ne ressortira jamais. Livre, que l’histoire racontée par Florence Hinckel m’a poussé à extraire de ma pile à lire, d’ailleurs.

Dans ses lettres, Cléo parle de sa vie d’adolescente, se confie sur le monde qui l’environne et les gens qui l’entourent, comme sa mère dépressive, sa soeur, et son père décédé alors qu’elle n’avait que 4 ans. On découvre une jeune fille discrète, qui s’écrase parfois un peu face aux autres et qui a tendance à faire passer leurs envies et leur bonheur au détriment des siens.

On le voit notamment dans la relation qu’elle entretient avec sa meilleure amie, Bérénice, une petite peste à qui j’aurais bien mis des baffes. C’est d’ailleurs un personnage qui occupe la majorité du livre. L’adolescente ne manque jamais une occasion de se moquer de Cléo, l’insulter, la rabaisser. C’est une jeune fille manipulatrice, que l’on pourrait qualifier de perverse narcissique. Elle n’a absolument aucun tact, aucune diplomatie, et occupe sans arrêt le devant de la scène en monopolisant l’espace géographique et sonore. C’est le genre de personne que je trouve absolument imbuvable. Cléo vit dans son ombre en permanence, se sent floue et insignifiante, et parfois même redevable et chanceuse d’avoir « l’amour » et l’attention d’une personne pareille. Fort heureusement, elle finit par ouvrir les yeux et va même jusqu’à carrément renvoyer bouler Bérénice !

Au fil de ces lignes, je me suis attachée à Cléo, à laquelle je me suis beaucoup identifiée à certains moments. C’est une jeune fille qui a le coeur sur la main et qui sait apprécier les petites choses simples et insignifiantes de la vie, à côté desquelles beaucoup de gens ont tendance à passer parce qu’ils ne prennent plus le temps d’observer le monde qui les entoure. S’il y avait plus de personnes comme elle, la vie serait nettement plus belle !

Nos éclats de miroir de Florence Hinckel

14,95€
7.1

Plume de l'auteure

7.0/10

L'histoire

7.0/10

Les personnages

7.5/10

L'intérêt des lecteurs

7.0/10

Les points positifs

  • Un personnage principal sensible et attachant
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils