Accueil ASCF Et si les contes se refaisaient une jeunesse ?

Et si les contes se refaisaient une jeunesse ?

6 Temps de lecture
1
0

Les contes de notre enfance revisités de Tiffany Cooper


les-contes-de-notre-enfance-tiffany-cooperNombre de pages :
 144
Editeur : Marabout
Date de sortie : 21 septembre 2016
Collection : Bande-dessinée
Langue : Français
ISBN-10 : 2501105230
ISBN-13 : 978-2501105231
Prix Éditeur : 14,90€
Disponible sur liseuse : Non

Son résumé :

Peau d’âne, Hansel et Gretel, Le Petit Chaperon rouge et autres contes revisités par Tiffany Cooper !
La star montante de l’illustration s’attaque aux contes de notre enfance, et vous en livre sa version toute personnelle ! Un grand méchant loup regardant Netflix en attendant le petit Chaperon rouge, une Cendrillon se rendant au bal en robe Dior pour rencontrer son prince ressemblant fortement à Justin Bieber, ou des petits cochons construisant des villas américaines, tout l’humour de Tiffany Cooper à savourer au fil des pages !

Mon Avis

Pendant un long moment (et d’ailleurs encore actuellement) il y a un engouement fort pour les revisites de contes et de nombreux romans surfent sur cette vague. Je n’en ai lus que très peu car ils ne m’attirent pas forcément mais j’ai tout de même été intriguée par cette nouvelle BD de Tiffany Cooper qui promettait une bonne tranche de rire ! Alors, pari réussi ?

Dans cet album, Tiffany Cooper nous présente à sa manière 8 contes que l’on connait tous : Le petit chaperon rouge, Peau d’Âne, La princesse au petit pois, Poule rousse, Cendrillon, Hansel et Gretel, Boucle d’Or et Blanche-Neige. Autant vous dire qu’il y en a donc pour tous les goûts et mieux, il y a mon conte préféré : Peau d’Âne. Ici par contre exit la poésie, les maximes moralisatrices et le langage d’un autre temps et bonjour les gros-mots, les références à l’actualité et les nouvelles technologies. Ainsi vous trouverez un grand méchant loup qui attend le petit chaperon rouge dans le lit de mère-grand en matant des épisodes sur netflix, une marraine la fée qui fait appel à Karl Lagerfeld pour concevoir les robes de Peau d’Âne, une poule rousse fan de moto et de death metal et bien d’autres joyeusetés !

Tout au long de la BD nous suivons notre narratrice qui vient s’incruster dans les contes pour aider (ou pas) les personnages et nous faire revivre à sa sauce ces histoires qui ont bercé notre enfance. Autant vous dire qu’elle est le parfait archétype de l’adolescente/jeune adulte de nos jours : accro à son smartphone et aux réseaux sociaux, suivant toutes les tendances mode et prête à critiquer ouvertement les comportements de nos héros. Ses remarques m’ont beaucoup fait rire et même si c’est parfois “facile” ou un peu exagéré c’est tellement parodique que ça passe parfaitement ! Alors non, tout n’est pas à se fendre la poire en deux mais globalement la BD apporte sa dose d’humour et ça fait du bien de temps en temps ! Et puis si ce n’est pas le texte qui est drôle ce sont les dessins (vous pouvez d’ailleurs apercevoir quelques planches à la fin de l’article).

J’ai donc beaucoup apprécié ma lecture (très rapide) de l’album et j’espère voir un tome 2 un jour car je suis persuadée que Tiffany Cooper pourrait trouver beaucoup d’autres contes à martyriser revisiter ! Attention par contre, les dialogues et le texte narratif est fleuri donc à ne pas mettre entre les mains des enfants !

Très bon

Acheter cet album sur Amazon


⭐ Quelques Planches

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans ASCF

Un Commentaire

  1. malecturotheque

    2 novembre 2016 à 21 09 26 112611

    Ça a l’air très drôle ! Je note, merci.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Sorties cinéma du 21/02/2018

Bonjour à tous ! Que de choix pour cette semaine ! Si je m’écoutais, je passerais la…