Accueil ASCF A la merci du marquis, de Christine Merrill

A la merci du marquis, de Christine Merrill

8 Temps de lecture
0
0

Chronique de KlolianeKloliane

 

:star: A la merci du marquis, de Christine Merrill

A la merci du marquis Christine merrillNombre de pages :  320 pages
Éditeur :  Harlequin
Date de sortie :  1 juin 2016
Collection :  Les historiques
Langue :  Français
ISBN-10 :   2280347601
ISBN-13 :  978-2280347600
Prix Éditeur :  6,95€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

D’un mot, il peut causer sa perte. D’un geste, son émoi.

Bath, Régence

Margot a tout pour être heureuse : l’indépendance, le sens des affaires, et sa propre bijouterie à Bath. Sans parler des visites régulières de son client préféré, le séduisant marquis de Fanworth, qu’elle guette avec impatience. Mais tout s’écroule lorsqu’elle découvre que le collier qu’elle lui a vendu est serti de pierres volées ! A présent, le marquis est persuadé qu’elle a cherché à l’escroquer et menace de la dénoncer… à moins qu’elle ne devienne sa maîtresse. Margot le sait : si elle veut conserver sa boutique, sa liberté, et même sa vie, elle n’a d’autre choix que d’accepter cet odieux marché…

Mon avis :

Têtue, fière, un brin arrogante, un peu dominatrice… Mais si sincère, loyale, protectrice et talentueuse: Margot a dépassé toutes mes espérances !

Dans “Marié à une inconnue”, premier tome de la série “Les diamants disparus”, on avait pu voir un aperçu du caractère de la jeune soeur de Justine. Elle montrait, avec grande détermination, le désir de reprendre la boutique familiale de bijoux à Bath et de tenir le commerce. Alors que je venais à peine de finir de lire les aventures trépidantes de Justine, j’avais hâte de suivre celles de Margot.

Après les derniers évènements qui se sont déroulés il y’a plus d’un an, Margot réalise enfin son rêve: elle dirige la bijouterie familiale et mène avec brio les affaires. Petite cerise sur le gâteau, elle a la visite régulière d’un charmant client, Stephen – le Marquis de Fanworth. Elle apprécie leurs conversations où leur différence de classes ne se fait aucunement ressentir. Quant à lui, il apprécie pouvoir parlé à son aise sans craindre de moqueries sur son bégaiement. Malheureusement, une affaire de vols de rubis va briser cette entente idyllique pour chavirer dans des désaccords mutuels avec à la clé un compromis très particulier.

Tout au long du roman, la narration se partage entre les sentiments de Margot et Stephen. Nous avons ainsi le ressenti des deux personnages sur les quiproquos des rubis volés et de leurs attirances mutuelles. Mais on constate aussi avec un certain amusement qui est le plus “fleur bleue” des deux : Stephen part souvent dans ses rêveries et pense sous différents scénarios, comment il pourrait faire sa demande en mariage ou comment faire rentrer Margot dans la haute société. Quant à la demoiselle, tout en ayant des sentiments pour le cher marquis, elle craint qu’une union ne l’oblige à quitter son travail, car la direction passera automatique à son futur mari. J’ai trouvé ce changement de rôles rafraîchissant et très bien vu de la part de l’auteur. D’ailleurs, on peut aussi le constater dans leurs intimités. Juste pour attiser votre curiosité, je ne dirai qu’une chose: vous ne verrez plus les colliers de perles de la même façon !

L’auteure nous invite à découvrir une belle histoire d’amour entre deux personnages qui se protègent sous des apparences: Stephen qui semble froid et échange peu de mots avec les autres à cause de son bégaiement, est un homme chaleureux et très sentimental. Margot qui semble fière et que rien ne semble blesser (critique de son statut professionnel, rumeurs sur sa relation avec le marquis, etc…) , est touchée par les différentes épreuves qu’elle va endurer au point de perdre le sommeil. Mais sa détermination et sa force de caractère lui donnent le courage de garder la tête haute.

Je vous invite vraiment à découvrir la plume de cette auteure à travers les histoires des deux soeurs de Bryun. Elle nous offre des héroïnes fortes et déterminées  et qui, pour le cas de Margot, ne laisse pas le statut des femmes dans l’Angleterre du XIXème, dicter sa vie.  D’un style fluide et vraiment très agréable, vous apprécierez beaucoup ce petit  séjour à Bath !

Très Bon

Acheter sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Résultats des Concours : Un Palais de Colère et de Brume / Le Divin Enfer de Gabriel

Les deux concours se sont terminés, il est grand temps d’annoncer nos gagnants ! Les…