Accueil ASCF All I want for Christmas d’Emily Blaine

All I want for Christmas d’Emily Blaine

9 Temps de lecture
1
0

Chroniqué par TaissaTaissa

:star: All I want for Christmas d’Emily Blaine

All I want for Christmas d’Emily BlaineNombre de pages : 320 pages
Éditeur : Editions Harlequin
Date de sortie :
21 octobre 2015
Collection :&H
Langue : Français
ISBN-10 : 2280279088
ISBN-13 : 978-2280279086
Prix Éditeur : 11,90 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n’a rien à demander au père Noël. Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d’avoir. Que demander de plus ? A priori, rien.

Sauf que Noël, c’est bien connu, c’est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l’apparence d’un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d’avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée…

Mon avis :

Après avoir lu plusieurs nouvelles d’Emily Blaine, j’étais curieuse de voir ce que sa plume pouvait offrir au format roman. J’ai pu profité d’une séance de dédicace pour la rencontrer et me procurer deux de ses livres en format papier : Colocs (et plus) et All I Want for Chrismas. Je me suis plongée dans ce dernier quelques jours plus tard, très impatiente de découvrir son œuvre.

Les problèmes que m’avaient posé ses nouvelles étaient récurrents au genre en général : un manque d’intensité, de profondeur, dû au court format et au peu de pages permettant au lecteur de s’attacher à un personnage, à un couple, à une histoire d’amour… J’étais sortie des nouvelles d’Emily Blaine un peu frustrée, mais très enthousiaste quant à son écriture.

Malheureusement, j’ai refermé All I Want for Christmas avec la même sensation… et de la déception en plus.

Les premières pages démarraient pourtant bien : Emma, l’héroïne, est un personnage duquel n’importe quelle lectrice peut se sentir proche. Elle est drôle, attachante, une petite célibataire entourée d’amis qui a de la répartie à revendre. Une vraie héroïne de romance comme je les aime.

Ses amis ne sont pas en reste : Julie a ce petit côté « désespérément en manque d’amour » qui fait rire –parce qu’on connaît toutes quelqu’un comme ça, Grégoire et Laura forment un petit couple adorable… Et il y a Yann. Le meilleur ami. Celui qui finit ses phrases. Celui avec lequel elle peut passer des heures et des heures au téléphone. L’homme parfait en somme.

Et c’est là que j’ai personnellement décroché.

D’ordinaire, j’adore les romances entre amis, les « il était sous mes yeux depuis le début ! » et tout ce qui s’en suit. Hélas, après avoir lu qu’Emma ne voulait pas réellement d’une vie de couple, qu’elle ne cherchait pas l’amour et surtout que sa relation avec Yann était parfaite comme elle était et qu’elle ne songeait pas une seule seconde à la transformer en autre chose… J’ai eu beaucoup de mal à croire en la soudaineté de leur amour.

Tout était là, brusquement trop facile, trop rapide, trop évident, et malheureusement un peu ennuyeux pour moi.

Le pitch de départ fonctionnait pourtant bien. La relation entre les deux protagonistes était mignonne et rigolote ; mais le changement de cap m’a fait l’effet de tomber comme un cheveu sur la soupe. Peut-être parce que je m’attendais à voir surgir un nouveau mec — la faute au résumé ! Ou peut-être parce que la déclaration de Yann arrive sans trop d’explications, tout comme les sentiments d’Emma.

L’auteur tente pourtant d’insuffler un début de problématique, mais ne va pas jusqu’au bout. On ne met pas une amitié de dix ans en péril sans réfléchir plus d’une nuit, si ? Emma ne semble pas le souhaiter, puis tous ses doutes, toutes ses peurs, s’effacent si vite qu’ils auraient bien pu ne pas exister…

Ce manque de profondeur aurait pu s’expliquer dans une nouvelle, mais pas dans un roman de plus de 300 pages.

Heureusement, l’écriture de l’auteur sauve un peu le tout avec sa touche d’humour et d’ironie, ses personnages accrocheurs et bien dépeints, et un côté un peu « rose bonbon pailleté » qui fait du bien. Ce sont toutes ses raisons qui me pousseront à lire son autre roman, avec le même espoir d’obtenir davantage.

Si vous recherchez une romance facile et toute mignonne avant les fêtes, plongez-vous dans ce roman ! Mais si vous préférez que nos héros vivent quelques mésaventures et souffrent un minimum avant le happy-end… Tournez-vous vers autre chose.

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Un Commentaire

  1. Chess

    15 novembre 2015 à 11 11 32 113211

    Ah dommage il me tentait bien… Je vais passer du coup !

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…