Publicités
LES NEWS >

Je suis de celles qui restent de Bernadette Pécassou

⭐ Je suis de celles qui restent de Bernadette Pécassou

Nombre de pages :  284 pages
Editeur :  J’ai Lu
Date de sortie :  6 mai 2017
Langue :
  Français
ISBN-10:  2290134597
ISBN-13:  978-2290134597
Prix Editeur :  7,60€
Disponible sur Liseuse : Non

Son résumé :

Alors qu’elle vient de perdre brutalement son mari, Alice reçoit un mystérieux colis à l’attention de celui-ci : un magnifique briquet. Or Michel ne fumait pas. Que lui cachait cet homme dont elle partageait la vie et qui avait coupé les ponts avec sa famille ? Subitement seule et dévastée, Alice va mener l’enquête sur ses terres du Sud-Ouest que le couple avait abandonnées pour la trépidante région parisienne. Et c’est peut-être là, dans ce pays lumineux aux valeurs éternelles, qu’elle trouvera non seulement des réponses, mais aussi la paix. A l’heure d’Internet et de la mondialisation, Bernadette Pécassou nous entraîne de sa plume vive et authentique sur le chemin des origines pour nous réconcilier avec ce besoin d’ancrage, plus que jamais essentiel.

⭐ Mon avis :

Ce roman raconte l’histoire d’Alice, une femme qui est récemment devenue veuve, alors qu’elle quitte à peine la cinquantaine. Michel, son mari, vient de mourir d’une manière très brutale et alors qu’elle commence à peine son deuil, Alice reçoit un mystérieux colis au nom de son mari. Dedans, il contient un briquet Dupont, un briquet luxueux et énigmatique car ni elle ni Michel ne fumait. C’est pour elle une véritable énigme et elle en vient à soupçonner le pire, surtout que maintenant elle ne peut même plus interroger Michel. C’est de ce briquet que commence son investigation sur le passé de son mari et surtout sur sa famille du Sud-ouest de la France.

Généralement, j’apprécie tous les romans qui ont trait aux passés et aux secrets des familles, comme c’est le cas ici, mais j’ai vraiment eu du mal avec ce roman malheureusement. J’ai trouvé l’intrigue plutôt lente à mon goût et la fameuse enquête d’Alice  sur son passé familial traîne en longueur et n’est finalement que réellement abordé qu’à partir de la moitié du livre. Bon par contre quand on est vraiment au cœur du sujet, l’histoire est vraiment intéressante, mais c’est dommage que la première partie du roman, voire les deux tiers, soient aussi peu intéressante. On y lit surtout le quotidien et les souvenirs d’Alice, ainsi que toutes ses pensées. Les membres de la famille et leurs liens ont été assez flous pour moi tout le long du roman, je ne savais jamais trop qui était qui et cela a rendu ma lecture encore plus difficile. Sinon l’histoire a vraiment du potentiel, on part sur une idée de base vraiment très intéressante, qui m’avait beaucoup enthousiasmé.

Le personnage d’Alice est assez commun, mais elle est quand même très attachante dans son genre, surtout par rapport à ses craintes de vivre seule, quand elle voit ses deux enfants quitter le nid et partir à l’autre bout du monde. Elle m’a beaucoup fait penser à ma mère dans ces moments-là et c’est vraiment un personnage qui a rendu cette lecture plus agréable.

Si je n’ai pas été emballée par le déroulé de l’intrigue, j’ai apprécié l’écriture de l’auteur. Je l’ai trouvé très douce et entraînante. Pour cela et aussi parce que je n’aime pas laisser une unique chance à un auteur, je retenterais avec un autre livre de Bernadette Pécassou. Celui-là n’était juste pas fait pour moi je pense, mais il a quand même des très bonnes qualités !

Acheter ce livre sur Amazon

 

Publicités
About Littlepadfoot (116 Articles)
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :