Échopraxie de Peter Watts

Chroniqué par SéverineSéverine

:star: Échopraxie de Peter Watts

 

echopraxia Peter WattsNombre de pages : 400
Editeur :
Fleuve
Collection :
SF Fantasy
Date de sortie : 11 juin 2015
Langue :
Français
ISBN-10:
2265090379
ISBN-13:
978-2265090378
Prix Editeur : 22,50 €
Disponible sur Liseuse : OUI
Son résumé :

En plein désert, Daniel Brüks, biologiste, poursuit son étude de la vie et de ses évolutions mutantes. À l’écart d’un monde qui voit s’éteindre l’homo sapiens au profit d’une humanité génétiquement et technologiquement upgradée, Daniel rumine sa part de responsabilité dans le concert de fléaux qui s’abat sur l’humanité.

Mais aussi loin s’est-il retiré, la tornade dévastatrice l’a rattrapé, accompagnée d’une attaque de zombies. Daniel trouve alors refuge dans le monastère voisin. Mais la véritable menace n’a pas encore frappé.

Dan, athée convaincu, n’a pas d’autre choix que de suivre la communauté dans son pèlerinage spatial. À bord de La Couronne d’épines, il embarque avec une pilote en quête de vengeance, un soldat en deuil, une femme vampire et un groupe de moines extatiques, à la rencontre des Anges des astéroïdes…

Mon avis :

Dans un futur où la plupart des humains sont améliorés génétiquement ou chirurgicalement, Daniel Brüks apparaît un peu comme démodé. Il est un des derniers humains de souche. Vieux de la vieille, il n’a aucun implant et c’est à peine s’il utilise des pilules permettant d’améliorer ses capacités intellectuelles. Biologiste, il s’est retiré en plein désert de l’Oregon pour étudier les mutations des espèces animales et méditer sur l’évolution de l’humanité et le rôle qu’il a pu y jouer. Alors qu’il se fait attaquer par des zombies tueurs à gages, il se réfugie dans le monastère de l’Ordre Bicaméral, où vivent des fanatiques religieux interconnectés entre eux.

Mais, le monastère se fait attaquer à son tour et Daniel se retrouve contre son gré embarqué à bord de La Couronne d’épines, extraordinaire vaisseau spatial. Daniel fait la connaissance de Lianna, adepte des bicaméraux, Jim Moore, soldat au passé mystérieux, Rakshi Sengupta, pilote au langage fleuri, et Valérie, la terrifiante vampire, qui n’a rien à voir avec les gentils vampires de Twilight, mais plutôt avec un monstre sanguinaire qui considère les humains comme de la charcutaille. Au sein de ce groupe hétérogène, Daniel, sans aucune capacité particulière, n’est semble-t-il d’aucune utilité pour les bicaméraux et pour Valérie qui a l’air de prendre un malin plaisir à terroriser Daniel. Daniel Brüks finira-t-il par trouver sa place et jouer un rôle pour combattre le danger extraterrestre qui menace l’équipage ?

Échopraxie fait partie du cycle Vision aveugle de Peter Watts. Il s’agit du deuxième tome mais, même s’il partage le même univers que le premier, il peut tout à faire se lire indépendamment car seules quelques références sont faites au premier tome. Échopraxie est un roman de science-fiction et plus précisément de la branche « hard science-fiction » et s’appuie donc les sciences dures et sur les connaissances scientifiques d’aujourd’hui. Les sources utilisées par Peter Watts sont d’ailleurs largement indiquées dans les « notes et références » très intéressantes de l’auteur à la fin du roman. Échopraxie est donc un roman qui peut paraître ardu d’un premier abord, et pourtant, même si j’ai parfois était un peu perdue par les explications et descriptions techniques, se lit globalement assez facilement. Cela est dû en grande partie à l’écriture fluide de Peter Watts et à la qualité des personnages qu’il a créés.

En effet, on s’attache et on s’identifie facilement au personnage de Daniel Brüks, un scientifique qui croit en la science (et s’oppose ainsi souvent à Lianna plutôt fanatique religieuse) et qui pourtant porte un regard très critique sur l’évolution de l’humanité. On est aussi touché par Jim Moore, rongé par son passé et par ses relations compliquées avec son fils. Dans son roman, Peter Watts nous embarque aux côtés de ses personnages profonds et bien développés dans un huis-clos sombre qui alterne avec brio moments d’action et moments de vie à bord de La Couronne d’épines. Alors, si vous aimez la science-fiction, et même si vous n’êtes absolument pas spécialiste du genre comme moi, n’hésitez plus et laissez-vous tenter par ce bon roman de hard SF !

Très bon

Acheter ce roman sur Amazon

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

1 Rétrolien / Ping

  1. Concours Anniversaire – Spécial 7 ans avec Fleuve Éditions | Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*