ÉROTIQUELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESLove Addiction (J'ai Lu Pour Elle)

Stiletto T01 : Serial loveuse de Lauren Layne

 

Poche : 310 pages
Editeur : J’ai lu
Date de sortie : 4 juillet 2018
Langue : Français
ISBN-10: 2290158828
ISBN-13: 978-2290158821
Prix éditeur : 7,40 €
Disponible sur liseuse : Oui – 5,99€ //
De quoi ça parle ?Journaliste de renom pour Stiletto, l’incontournable magazine féminin new-yorkais, Julie Greene est spécialiste des aventures sans lendemain qui alimentent sa célèbre chronique. Aussi, quand sa responsable lui demande d’écrire sur la magie de l’engagement « post flirt », c’est la panne sèche. Pour trouver l’inspiration et une pointe de réalisme, il lui faut LE mec prêt à se poser. Mitchell Forbes, un bourreau de travail certes séduisant mais sans doute trop sérieux, qu’elle rencontre à un cocktail, semble être le candidat parfait. Et si ce dernier n’était pas aussi dupe que Julie l’imagine, ni prêt à tomber dans ses filets machiavéliques ?

Mon avis

 » Serial loveuse  » est le premier tome de la saga Stiletto, qui sera étalée sur trois tomes. Ce premier opus se base sur Julie aka « Madame Câlins ».

Julie Greene est journaliste pour la célèbre magazine Stiletto. Avec ses deux amies, Riley et Grace, toutes les trois tiennent une rubrique d’amour, sexe et rencontre, chacune traitant un thème différent : Julie, elle, ce sont les rencontres, les moments insouciants de flirt. Grace, en couple depuis son adolescence avec le même homme, écrit sur tout ce qui touche à l’amour et aux relations durables (même si pour Julie, son mari est loin de la mériter). Quant à Riley, cette dernière écrit sur un sujet un peu plus pimenté, le sexe. Elles forment un trio imparable, connues dans tout Manhattan, elles sont les « favorites » du magazine, ce qui attire bien évidemment la jalousie et la convoitise de certaines camarades. Comme on le sait bien, elles travaillent dans un univers impitoyable où tous les coups sont permis.

Concentrons nous maintenant sur l’héroïne de ce premier tome. Julie est une jeune femme resplendissante et attachante, mais qui ne s’est jamais engagée dans une relation amoureuse. Elle enchaine les aventures éphémères, se contentant de flirter à droite et à gauche sans jamais aller plus loin. Elle a une peur bleue de la routine et de l’engagement, et se sert de son travail comme excuse pour ne pas franchir le pas. Et oui, Julie donne un peu d’elle même dans chacun de ses articles, car ce qu’elle écrit c’est surtout du vécu et c’est même le secret de sa réussite.

Et pourtant… tout bascula le jour où sa patronne exige qu’elle écrive sur un sujet dans lequel elle est complètement novice : passer d’un flirt à une relation sérieuse, en d’autres termes, concrétiser une relation amoureuse, ce qu’elle n’a jamais pris la peine de faire. Bien évidemment, Julie essaye de convaincre sa responsable de donner l’article à Grace, mais voilà qu’elle apprend que si elle ne le fait pas, ce sera sa pire ennemie, Kelly, qui aura l’article à sa place. C’est donc par fierté que notre jolie blondinette va se retrouver dans un sacré pétrin. Désespérée, elle va demander conseil à ses meilleures amies, qui mettent un plan d’action en place pour qu’elle réussisse : il faut qu’elle se trouve un cobaye, le fasse tomber amoureux,  et mène elle même l’expérience jusqu’au bout, avant de le larguer une fois l’article écrit et publié (le pauvre…). Le plan était des plus simples, elle aurait dû le réussir le doigt dans le nez, et pourtant il y avait quelque chose qu’elle n’avait pas prévu : L’arrivée de Mitchell dans sa vie.

Mitchell était, à première vue, le candidat idéal. Il travaille à Wall Street, semble ennuyeux, snob et coincé à souhait. En bref, tout ce que Julie déteste, donc pour elle, aucune chance de s’attacher à ce type. Mais voilà, la vie est faite de surprises, et Julie va découvrir à ses dépens que l’arroseur se trouve souvent arrosé.

Laissez-moi vous dire que j’ai adoré ce livre. Je l’ai lu d’une traite, enchaînant les pages les unes après les autres sans même m’en rendre compte. Deux soirées, c’est ce qu’il m’a fallu pour le dévorer. Lauren Layne nous sert une romance Chick-lit rafraichissante, romantique et plein d’humour. Ce premier tome a failli être un coup de cœur, si ce n’est la fin qui m’a laissée un peu sur ma faim, j’étais prête à lui mettre un 5/5.

Drôle, sexy, une héroïne attachante, et une histoire entrainante, c’est un roman que vous lirez sans doute rapidement. J’ai passé un très bon moment de lecture, ris à plusieurs reprises et trouvé ce petit livre sexy à souhait. Sans doute, c’est une très bonne surprise et j’ai hâte de découvrir les deux autres tomes et savoir ce que l’auteur nous a réservé pour ses autres personnages !

Serial loveuse de Lauren Layne

7,40€
9.4

Personnages

9.5/10

Histoire

9.8/10

Univers

9.3/10

Plume de l'auteur

9.0/10

On aime :

  • Des personnages hauts en couleur
  • Plume agréable
  • Une écriture addictive

On aime moins :

  • La fin m'a laissée sur ma faim
Publicités
Tags
Voir Plus

Boukinette

Songeuse depuis début 2018, je suis une amoureuse des mots. Mon univers à moi et composé d'un quart de romance et de 3 quarts d'imaginaire. J'adore me perdre dans des univers complètement délirants et fantastiques. Je suis toujours à la recherche du prochain coup de coeur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils