La mécanique du cœur de Mathias Malzieu

la mecanique du coeur mathias malzieuPoche: 160 pages

Editeur : J’ai lu (1 avril 2009)

Collection : J’ai lu Roman

Langue : Français

Prix: 5€51

ISBN-10: 2290012459

ISBN-13: 978-2290012451

Disponible en numérique:Oui

Résumé: 

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

Mon Avis:

« Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau. » 

Triste prédiction pour cet enfant né avec un cœur gelé la nuit la plus froide du siècle. Pourtant malgré son cœur rafistolé à l’aide d’une horloge, Little Jack va se risquer à tomber sous le charme de la petite danseuse à la voix de rossignol. Mais Miss Acacia va s’envoler aussi vite qu’elle a déglingué les rouages du cœur de Jack. Pendant des années, elle occupera toutes ses pensées, son souvenir aidera le jeune garçon à supporter les brimades de ses camarades tant et si bien que quelques années plus tard, l’adolescent qu’il est devenu fera tout pour la retrouver. Le voyage de Jack le conduira à l’autre extrémité de l’Europe, du froid glacial à la chaleur de l’Andalousie, dans l’espoir de réchauffer et réparer son cœur malade dans les bras de Miss Acacia.

C’est le premier texte de Mathias Malzieu que je découvre et je dois avouer que j’ai été conquise par sa plume pleine de poésie. L’univers de ce conte est sublimé par la magie des mots qui déploient ici tous leurs sens en une ribambelle d’images décalées, tendres, drôles mais sombres aussi. L’auteur joue avec la langue au point de nous faire oublier que le héros n’est encore qu’un adolescent qui agit comme un adulte. Dans ce monde fantastique, où le réalisme n’a pas vraiment sa place, se côtoient des personnages haut en couleur tous aussi amochés que le cœur de Little Jack: Madeleine la sage-femme- « chirurgien » qui ne peut pas avoir d’enfant, Arthur à la colonne vertébrale qui rouille, Miss Acacia la belle danseuse myope comme une taupe… Une galerie de portraits étonnante et émouvante qui rend chaque personnage attachant et rappelle ces êtres qui peuplent l’univers de Tim Burton.

 Un récit d’apprentissage de l’amour…

… et de la dure réalité de la vie: celle d’apprendre à grandir et à se détacher du monde de l’enfance. L’amour que Jack éprouve pour Acacia est un premier pas vers le monde des adultes. Mais le jeune homme va souvent se prendre les pieds dans le tapis avant de prendre conscience de certaines choses. Le conte fantastique des premiers chapitres laisse, en effet, peu à peu place à une réalité plus proche de nous. Comment grandir et accéder au monde des adultes sans souffrir? Les jeunes personnages se cherchent, se cachent derrière des apparences, tentent de se construire, apprennent sans apprendre, se trompent, recommencent… Jack se cache derrière les rouages de son horloge de cœur pour tenir peut-être inconsciemment Acacia à distance, la jeune danseuse refuse de porter des lunettes et d’affronter ainsi d’une certaine façon le monde…

 Tous veulent transformer d’une manière ou d’une autre le monde réel pour qu’il soit en harmonie avec l’image qu’ils veulent en avoir. L’illusion est un thème sous-jacent dans ce court roman comme un miroir déformant devant lequel les personnages évoluent.  Elle prend la forme du mensonge, des fausses apparences, de l’univers du spectacle, d’un train fantôme dans lequel on rit, d’un horloger-prestidigitateur…cela veut tout dire…

Seul bémol à ce conte à la fois décalé et poétique est, à mon avis, la fin trop abrupte à mon goût. Un sentiment n’inachevé qui a gâché quelque peu l’enthousiasme qui m’a portée tout au long de la lecture. En dehors de ce point, ce livre est vraiment une belle découverte que j’ai hâte de découvrir au cinéma sous forme de film d’animation dès le 5 février 2014.

Presque Excellent

 

Acheter ce livre sur Amazon / Acheter ce livre sur Decitre

5 Commentaires

1 Rétrolien / Ping

  1. Jack et la Mécanique du cœur de Mathias Malzieu et Stephane Berla |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.