La 5e Vague de Rick Yancey

Voilà un roman qui titillait ma curiosité depuis un bon moment. Il faut dire que depuis que je m’étais abonné au compte Tumblr dudit livre, je n’avais plus qu’une seule obsession : le lire. Et puis comme si ça ne suffisait pas, j’ai appris qu’un film était aussi en préparation, qui sera adapté prochainement  au cinéma par Tobey Maguire et les producteurs de World War Z, Argo, Hugo Cabret, Aviator, Gangs of New York, Ali !

La 5e Vague de Rick Yancey

Broché: 608 pages
Editeur : ROBERT LAFFONT (16 mai 2013)
Langue : Français
ISBN-10: 2221134257
ISBN-13: 978-2221134252

Son résumé :

1re Vague : extinction des feux
2e Vague : déferlante
3e Vague : pandémie
4e Vague : silence
La 5e Vague arrive…

Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…

À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leuréchapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.

Mon avis :

La 5e Vague, est un roman jeune adulte SF (Science fiction). En ce moment, je dirais que la SF revient en force et ce pour mon plus grand plaisir. Cela dit, il est toujours difficile de ne pas faire de redite tellement le sujet a été exploité et ce par de grands maitres du genre.

Rick Yancey, l’auteur du livre, ne nous emmène pas dans de nouvelles galaxies inconnues, non il reprend le vieux concept du :

Et si les extraterrestres débarquaient chez-nous ? Que se passerait-il ?

Dès les premières pages, l’auteur donne le tempo et on ne peut s’empêcher de frissonner devant ce qui semble être un compte à rebours contre l’humanité.

C’est là qu’entre en jeu CassieCassie pour Cassiopée parce que ses parents aimaient bien le nom. Cassie, 16 ans, tente de survivre à l’éradication de l’humanité toute entière par les « Autres » venue d’ailleurs. C’est une jeune fille très terre à terre qui a perdu ses rêves et ses illusions depuis que ceux venus d’ailleurs ont tués presque toute sa famille.

J’ai tout de suite été happée par l’histoire de cette jeune adolescente qui tente de survivre à l’inévitable. La population humaine semble, selon ses propres propos, avoir été totalement éradiquée. Que lui reste t-il ici sur terre ?  Son petit frère Sammy. Elle est certaine qu’il est encore en vie quelque part et elle est bien décidée à le retrouver avec « Nounours », le compagnon en peluche que son petit frère lui avait laissé avant de partir.

Pour que le lecteur comprenne mieux ce qui lui arrive, ce qu’il s’est passé, Cassie revient régulièrement sur l’avant première vague, expliquant sa vie d’avant , son grand amour à sens unique, ce qui donne une véritable cassure avec les évènements présents qui les rendent encore plus tragiques et cauchemardesques. Car ici, on ne fait pas que survoler vos pires terreurs, on vous les fait vivre à travers cette jeune fille qui n’a d’autre choix que de rester en vie.

Entre tuer et se faire tuer il n’y a pas à choisir, il y a à survivre !  

L’homme est devenu la proie, ceux venus d’ailleurs, les « Autres », les chasseurs. Le concept de la chaine alimentaire où c’est le plus fort qui survit est très bien expliqué dans ce roman et Rick Yancey ne prend aucun gants pour vous le dire. Bien au contraire. La façon dont il fait vivre Cassie et les siens, vous les fait apprécier au point que lors de certaines scènes ou lors de certains doutes, votre cœur se serre d’appréhension.  Mais Cassie, n’est pas la seule à être mise en avant dans la 5e Vague, on retrouve les pensées aussi de  Zombie et son histoire à lui est tout aussi terrible que celle de Cassie. Un autre survivant dont la vie semble liée à celle de l’adolescente, Sammy le petit frère  et puis il y a lui… le traqueur de Cassie, celui qui doit la tuer et qui l’a poursuit sans relâche.

Par certains côtés la 5e Vague ressemble à ces derniers romans YA qui ont eu le vent en poupe : « Hunger Games » ou bien encore « Les âmes Vagabondes« .

A ce propos, je n’ai pu m’empêcher de faire quelques comparaisons avec ce dernier, sans doute aussi parce que j’ai vu le film il n’y a pas longtemps mais là où Stephenie Meyer ne faisait que survoler ce qui aurait pu donner du piment à son roman, se focalisant plus sur les histoires d’amours de ses personnages, Rick Yancey ose dire tout haut ce qui était inexistant dans l’autre et surtout ses extraterrestres à lui sont loin d’être pacifiques et leur façon d’agir est somme toute radicale et cruelle. Il y a d’ailleurs pas mal de scène crues assez graphique.

Je repense notamment à la scène du soldat au crucifix, qui témoigne de l’horreur dans laquelle baigne l’héroïne et qui n’épargne pas non plus le lecteur. Sans parler de la pandémie ou les humains qui n’ont pas été tués avant, meurent du virus Ebola, une terrible maladie qui semble avoir été modifiée par les extraterrestres, et qui décime le peu d’homme et de femme encore en vie sur terre.  Petite aparté : Les descriptions de la maladie m’ont rappelé un épisode de Fringe saison 2 ou Peter Bishop et l’agent Dunham sont confrontés à une épidémie du même genre dans une entrepris salariale.

Un roman indéniablement ultra explosif, addictif et pleins de surprises !

Franchement, j’ai adoré la 5e Vague, je me suis vite attachée aux héros Cassie, Sam et Zombie, bien sur j’avais deviné certaines choses (que je ne vous dévoilerais pas pour ne pas vous spoiler) mais ça ne m’a aucunement enlevé le plaisir de ma lecture.

Un livre ultra addictif, explosif avec autant de surprises et de révélation qui vous tiendront en haleine d’un bout à l’autre. Impossible de le lâcher avant d’avoir terminé la dernière page avec un sentiment de « j’en veux encore ». C’est donc un pari gagné pour ce titre, enfin en ce qui me concerne.

La 5e Vague de Rick Yancey, est un roman indéniablement ultra explosif avec des personnages tous très intéressant et travaillés comme je les aime qui ne vous laissera absolument pas indifférent. Bien au contraire.

De vous à moi, je suis impatiente et d’une: de découvrir le film et de deux… de connaître la suite.

A Dévorer d’urgence !

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

— Il y a cette phrase de Staline, poursuit-il. Une mort seule est une tragédie; un million, c’est une statistique. Tu peux imaginer sept milliards de quoi que ce soit ? Moi, j’ai du mal. Ça repousse les limites de notre capacité à comprendre. C’est pour ça qu’ils ont agi ainsi. C’est comme pousser le score au foot. Tu joues au foot n’est-ce pas ? Il ne s’agit pas tant de détruire nos facultés à lutter que de broyer notre envie de nous battre.

Vous êtes curieux ? découvrez le premier Chapitre en ligne ICI : 1er chapitre de LA 5e VAGUE

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*