École des loisirsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESROMANS JEUNESSE

Lettres d’amour de 0 à 10 de Susie Morgenstern

Lettres d’amour de 0 à 10 de Susie Morgenstern

Nombre de pages : 168 pages
Tranche d’âges: 9 – 12 années
Editeur : Ecole des Loisirs
Date de sortie : 7 février 2018
Collection : Neuf poche
Langue : Français
ISBN-10: 2211235743
ISBN-13: 978-2211235747
Prix : 6€80
Disponible sur Liseuse : OUI à 5€49

De quoi ça parle ?

Ernest a dix ans. Dix ans de vide : sa mère est morte le jour de sa naissance et son père a disparu. Dix ans d’ennui : sa vie avec sa grand-mère, prénommée Précieuse, n’a rien de très exaltant : école, goûter, devoirs, soupe. Pas de téléphone, pas de télévision. Seule distraction : une mystérieuse lettre que le grand-père d’Ernest avait envoyée du front pendant la guerre, une lettre indéchiffrable. Ernest est bon élève, solitaire et taciturne, pour ne pas dire muet. Jusqu’au jour où Victoire de Montardent arrive dans sa classe et jette son dévolu sur lui. Car Ernest est beau, ce que les autres filles de la classe avaient déjà remarqué.

Mon avis

Je me souviens que je prenais toujours un immense plaisir à lire les ouvrages de Susie Morgenstern quand j’étais bien plus jeune. Je dévorais ses livres avec un appétit sans fin et je voulais savoir si, adulte, j’éprouvais encore le même sentiment de bonheur chaque fois que je terminais une de ses histoires. J’ai eu l’occasion de vérifier ça avec la réédition de Lettres d’amour de 0 à 10. Le réponse est oui, bien évidemment.

Lettres d’amour de 0 à 10 est un petit coup de cœur, un petit roman bijou qui vous laisse le cœur gonflé de bonheur et un immense sourire aux lèvres. Susie Morgenstern a une plume si douce, si fluide que les pages se tournent inlassablement, et bien trop rapidement à mon goût. Je n’ai pas vu le temps passé et j’ai été frustrée de voir la fin si vite arrivée.

Ernest est un jeune garçon de 10 ans, très beau, selon les dires de ses camarades. Excellent élève sauf quand il est question de raconter des événements de sa vie, il aime la solitude et se contente de survivre plutôt que de vivre. Élevé par sa grand-mère de 80 ans (suite au décès de sa mère et à la disparation de son père) et par la gouvernante, les jours passent et se ressemblent, dans cet appartement qui tient plus à un monastère qu’à un vrai chez-soi.

Mais l’arrivée de Victoire dans sa vie, seule fille parmi 13 frères, va permettre à Ernest de s’ouvrir au monde et surtout enfin à apprendre à connaître cette grand-mère si triste et résignée, comme si elle attendait la mort de pied ferme.

Ernest et Victoire forment un duo exceptionnel et complémentaire, différents des jeunes personnages que l’on peut croiser au détour d’un roman jeunesse. Ils sont terriblement touchants et le lien qui les unit est particulièrement magique. On se retrouve beaucoup en eux, en leurs croyances, leurs espoirs, leurs rêves et leurs envies de liberté. Victoire va permettre à Ernest de s’ouvrir au monde qu’il ne connaît pas, ou seulement au travers de ce que sa grand-mère lui a enseigné.

Cette dernière, qui se prénomme Précieuse, est sincèrement touchante et attachante. J’ai eu mal au cœur pour cette dame qui ne sait pas comment gérer le souffle de vie qu’est Ernest alors qu’elle sent la mort la guettait. Heureusement, l’arrivée de Victoire et de toute sa tribu, ainsi que de la nouvelle gouvernante, va permettre à cette femme de réapprendre à vivre et de profiter avant que la mort ne vienne la cueillir.

Chaque personnage croisé est lumineux et pétillant, chacun à leur manière. Je me suis attachée à ce petit monde, aux famille Morlaisse et De Montardent. On les quitte à contre-coeur, heureux d’avoir partagé ce moment en leur compagnie.

L’intrigue en elle-même est facilement accessible aux plus grands comme aux plus jeunes, dès 8 ans. On attend de savoir si Ernest va pouvoir en apprendre plus sur son père et c’est grâce au nouveau souffle insufflé par Victoire que le garçon va enfin poser les bonnes questions à sa grand-mère et prendre son courage à deux mains pour prendre son destin en main. C’est rapide et court mais c’est très efficace. La mort, le deuil et l’abandon sont abordés avec pudeur et c’est mieux comme ça. Mais ce livre est surtout une ode à la vie et au bonheur. Personnellement, ça m’a fait un bien fou et c’est la lecture dont j’avais exactement besoin.

Lettres d’amour de 0 à 10 est un vrai roman feel-good, parfait pour les jeunes lecteurs. On prend plaisir à partager un bout de la vie d’Ernest et on savoure chaque dose d’optimisme qui se dégage de la plume de Susie Morgenstern. A consommer sans modération !

Lettres d'amour de 0 à 10 de Susie Morgenstern

6.80€
9.6

L'intrigue

10.0/10

Les personnages

10.0/10

Plume de l'auteur

10.0/10

Originalité

9.0/10

Intérêt du lecteur

9.0/10

Les points positifs

  • Le duo formé par Ernest et Victoire
  • L'ensemble des personnages, physiquement présents ou non
  • L'optimisme qui se dégage de ce roman
  • Le coeur empli de joie à la fin de la lecture
Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

    1. J’espère sincèrement qu’il te plaira autant qu’à moi ! Une lecture feel-good tout en douceur qui fait du bien au moral ! <3

      Merci pour ton petit mot 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils