Crescent City T01 – Maison de la Terre et du Sang de Sarah J. Maas

J’étais persuadée que je vous avais déjà parlé de ce titre ! Mais non ! La honte ! Surtout qu’après ma lecture, j’en ai fait une sacrée propagande autour de moi. À mes yeux, c’est sans doute le meilleur de l’autrice. Après, je n’ai pas encore lu tous les tomes de Keleana, donc je peux me tromper.

Mais de quoi parle Crescent City T01 ?

Une jeune femme mi-fae, mi-humaine et un mystérieux ange déchu se lancent à la poursuite d’un terrible meurtrier dans une ville où la lumière et les ténèbres se côtoient.
La nouvelle référence fantasy adulte des temps modernes par la brillante Sarah J. Maas !

Liés par le sang. Tentés par le désir. Déchainés par le destin.

Bryce, une jeune femme mi-fae, mi-humaine, a une vie parfaite : elle travaille la journée chez un marchand d’antiquités qui vend des artefacts magiques et fait la fête toute la nuit avec ses amis en savourant chaque plaisir qu’offre Lunathion – plus connue sous le nom de Crescent City. Mais un jour, un terrible meurtre va venir ébranler les fondations de la ville, de même que le monde de Bryce.
Deux ans plus tard, son travail ressemble à une impasse et elle se plonge dans l’oubli en écumant les clubs les plus fameux. Mais lorsque le meurtrier frappe de nouveau, Bryce se retrouve entrainée dans l’enquête et doit faire équipe avec Hunt, un mystérieux ange déchu dont le passé noir hante chacun de ses pas. Ce dernier est l’assassin personnel des archanges et il doit protéger la jeune femme, même s’il lui porte peu d’intérêt.
À la recherche de la vérité, Bryce et Hunt vont apprendre à se connaître et vont explorer les bas-fonds de la ville jusqu’aux niveaux les plus sombres de l’ Anfer où des choses qui dormaient depuis des millénaires se réveillent…

Mon avis :

Dès que j’ai entendu parler de ce roman, j’ai eu envie de le lire. C’est le premier adult fantasy de l’autrice et j’étais vraiment curieuse. Autant le dire, dès le départ j’ai senti que ça serait différent de ses autres séries. Déjà, l’univers est bien plus travaillé. Tout comme les personnages qui ne sont pas simplement gentils ou méchants.

Bryce, l’héroïne, est un protagoniste des plus ambivalents. Elle nous apparait dans un premier temps superficielle qui ne tient qu’à s’amuser sans penser aux conséquences. Elle se drogue aussi. Mais, tout cela n’est qu’une surface. La jeune femme se protège et suite aux meurtres d’une violence inouïe de son groupe d’ami. e. s, Bryce n’est plus la même. Quelques années plus tard après ce drame, elle est sollicitée pour aider dans l’enquête de meurtres qui semble toucher son entourage.

Avant d’aller plus loin, oui, c’est de la fantasy avec un univers fouillé et très bien construit. Ensuite, l’intrigue principale est bien cette enquête « policière » qui touche Bryce de près, car le meurtrier n’est autre que celui qui a tué ses ami. e. s. Pour l’aider, elle va se retrouver avec Hunt, un ange déchu, beau, distant et super énigmatique. Mais pas autant que Bryce. Car oui, notre héroïne ne se laisse pas facilement toucher.

L’enquête est bonne et le suspens nous tient en haleine tout du long. Tout comme la relation entre Bryce et Hunt qui se réchauffe au fur et à mesure du temps.  Et puis les personnages secondaires ne sont pas en restes… J’avoue, j’ai bien bavé sur le demi-frère de Bryce (oui, je suis faible).

Pour créer son univers, Sarah J. Maas s’est beaucoup appuyée sur ses connaissances et j’ai repéré quelques inspirations venant de divers maîtres de la fantasy traditionnelle comme le professeur Tolkien. L’autrice a donc des bases solides et, a pris ces dernières, les a savamment mélangées pour en tirer son propre univers.

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et pourtant le premier tome de Crescent City est un beau pavé ! Mais, on est pris dedans, par l’univers, par l’enquête et bien sûr par Bryce elle-même qui est un personnage aux multiples facettes. Alors, certes, j’ai trouvé (vers la fin) et dans l’un des gros rebondissements, certaines similitudes avec Feyre, héroïne de son autre saga, Un palais d’épines et de roses.

Si j’ai un seul bémol dans ce roman, c’est la vulgarité des mots employés dans les scènes coquines. Je ne crois pas, après c’est mon avis personnel, que présenter les choses avec grossièreté soit synonyme de roman pour adulte. Nous avons déjà certains détails de scènes particulièrement gores et trash, donc pas besoin d’en rajouter comme dirait notre bon vieux Maxwell (je vous laisse chercher la référence).

Enfin, bref. Je me suis régalée. J’ai adoré ce premier tome, cette première visite dans ce nouvel univers de Sarah J. Maas qui nous prouve qu’elle est bien plus qu’une autrice de romans fantasy Young Adults. Pour ma part, c’est un gros coup de cœur et je compte les jours avant la sortie du deuxième tome (va falloir être patient).

La plume de l'auteur/l'autrice - 92%
L'histoire - 92%
Les personnages - 95%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 95%
L'intérêt des lecteurs - 100%

95%

Un régal ❤

Crescent City est une belle réussite sur le plan de l’intrigue. Un joli thriller mâtiné de romance (un peu) avec un univers riche fouillé, parfait à mes yeux. Comme le panel de personnages tous plus passionnants à suivre ! Bref. À lire d’urgence si vous aimez la fantasy qui dépote et des personnages hauts en couleur.

 

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

14 Commentaires

  1. Malheureusement je fais partie de la minorité qui n’a pas apprécié la direction optée par Sarah J. Maas. Pourtant la première centaine de pages m’a vraiment séduit et convaincu mais il m’a semblé que l’auteure a vu les choses en beaucoup trop grand ce qui fait qu’un bon tiers du roman reste totalement imputable. C’est dommage mais heureusement j’ai de quoi être choyé avec ses autres sagas !

    1. Ah. Pour ma part, j’ai adoré ! J’ai du me contraindre à réduire mon rythme de lecture pour ne pas à avoir à le finir trop vite. après, je peux comprendre qu’il puisse ne pas plaire. C’est différent de ses autres séries.

      Par contre je trouve que son univers est certes grand mais cohérent et bien travaillé. J’avoue, j’ai eu un pincement de jalousie devant son travail. J’aurais aimé avoir le cran de voir en « grand » moi aussi ^^.

  2. Le meilleur de l’actrice selon là ? Tu m’intrigues carrément ! À vrai dire ce petit bijou loge dans ma bibliothèque depuis sa sortie mais je n’arrive pas encore à l’y sortir. Par contre dès que la suite d’ACOTAR sort, ça sera tout l’inverse. Il faut dire que j’aime énormément la fantasy mais n’est encore découvert aucun titre d’urban fantasy. C’est ce qui me rend à la fois curieuse et craintive.

    1. J’adore la fantasy et ses sous-genre depuis belles lurettes pour ma part. Et je n’ai pas pu le laisser de côté. Je me suis jetée dessus 😛

      J’aime beaucoup ACOTAR, mais je lui trouve pas mal de défauts. Je préfère Keleana par exemple. Mais j’admets que Crescent City a été une belle claque pour moi.

  3. Il pourrait me tenter, mais ce que tu dis sur la vulgarité me douche un peu, car je ne vois pas ce que cela peut apporter à l’histoire, et je ne suis pas friande de ce style d’écriture. Après, l’univers a l’air bien construit, donc pourquoi pas. Je ne connais pas du tout cette autrice, je n’ai pas encore pris le temps de lire un seul de ses romans….

    1. Arf. Oui, c’est assez vulgaire. Mais ça m’a moins dérangé que dans certaines scènes coquines. A croire que pour écrire un récit adulte, il faut employer pleins de gros mots XD Crescent City est différent de ses autres saga, pour le moment, c’est ma préféré, après c’est Keleana 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :