LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Oh, la belle vie…? de Camille Despin

Nombre de page : 288 pages
Editeur : Independently published
Date de sortie : 10 février 2018
Langue : Français
ISBN-10 : 1976873061
ISBN-13 : 978-1976873065
Prix éditeur : 13,95€
Disponible sur liseuse : oui à 2,99€ De quoi ça parle

Sophia et Simon incarnent le couple modèle. Rien ne peut les séparer jusqu’au jour où Sophia veut changer de vie. Le premier rendez-vous qu’elle ne peut s’empêcher de prendre avec l’Autre marque le frémissement d’un vacillement. Sa seconde rencontre sera sans appel. Sophia glisse alors vers une zone sombre, déchirée entre culpabilité et tentation. Comment a-t-elle pu en arriver là ? Comment retrouver sa vie d’avant ? Les questions restent posées, mais Sophia a-t-elle toutes les clés ?

 

Aujourd’hui, nous vous proposons la chronique de ce roman auto-édité avec trois lectrices différentes, on espère que ce format à trois mains vous plaira 🙂

Nos Avis :

Mady

C’est assez rare mais dans ce récit vous allez suivre le quotidien d’une femme mûre, Sophia, mariée à Simon depuis plusieurs années déjà. On peut dire que Sophia à la vie parfaite, avec un homme qui l’aime et qui la soutient quand elle expose son projet d’acheter un bien pour le mettre ensuite en location.
Tous deux prennent encore du plaisir ensemble, Simon est presque l’homme idéal… Mais Sophia est attirée, un peu malgré elle, par son agent immobilier. Et elle succombe alors au pêché de l’infidélité

Alors je ne m’attendais pas du tout à cette direction dans l’histoire… Je visais plutôt la maladie ou un accident mais pas du tout l’infidélité. On voit bien que Sophia culpabilise de tromper ainsi Simon… Le pauvre comprend assez rapidement en plus… Et le choix de Sophia entraîne d’autres choses…
On voit leur relation s’écrouler comme un château de cartes et je dois dire que je n’ai pas trop apprécié assister à ce gâchis…

La plume de l’auteure est en tout cas très agréable presque poétique. Elle décrit très bien le cheminement des événements et aussi les émotions de chacun. On prend la place de spectateur impuissant devant la chute de la relation entre Sophia et Simon. C’est presque la même sensation lorsqu’une pelote de laine vous échappe, vous la regardez se dérouler sans vraiment pouvoir faire grand chose pour endiguer la chute…
Oh, la belle vie…? aborde donc un thème peu commun qui dérangera certains et ravira les autres ! Une lecture qui divise donc mais qui mérite tout de même d’être découverte.

NinonDiscrete

Sophia est une quadra bien dans sa peau: elle a un mari qu’elle aime depuis 22 ans, des enfants qui ont quitté le nid et un travail qui lui convient. Mais dans un coin de sa tête, elle a un projet qu’elle voudrait concrétiser: se mettre à son compte et devenir une sorte d’entrepreneur en achetant un appartement pour le louer et peut-être si cela marche, un 2e, etc.… Elle profite de son début de vacances pour partager son projet avec Simon, son mari. Lors d’une sortie à vélo avec sa famille, elle percute un piéton. L’accident est sans gravité mais le piéton légèrement blessé laisse sa carte de visite et Sophia y voit un signe : il est agent immobilier. Il va pouvoir l’aider à concrétiser son idée. Mais à partir de là, Sophia ne s’en doute pas mais sa vie va prendre un tour bien différent…

Sophia est une femme heureuse. Elle a un mari avec qui elle s’entend bien depuis leur rencontre. Elle a ses moments de doute, comme tout un chacun mais elle est consciente de la chance qu’elle a. Pourtant se sentir désirable est un sentiment irrésistible. Se rendre compte qu’on peut encore susciter le désir chez un homme est un élixir puissant. Mais les conséquences de tentations aussi fugaces sont très souvent dévastatrices.

L’auteur fait monter inexorablement la tension tout le long du récit. Sophia et Simon sont un couple solide en apparence, mais pourront-ils surmonter les épreuves qu’ils s’imposent ? En tant que lecteur on assiste alternativement aux impressions de chacun des protagonistes, ce qui nous donne une place de presque voyeur ! Nous sommes au cœur de l’intrigue. Ce récit m’a vraiment touché, j’ai eu le sentiment d’assister au drame inéluctable de ce couple sans pouvoir intervenir, les prévenir de leur égarement. Je me suis très certainement beaucoup identifiée à Sophia et j’en ressors toute chamboulée !

Au-delà de la romance du départ, c’est surtout une tranche de vie que nous offre l’auteur. La confiance dans un couple, le pardon et l’amitié sont les sujets de ce roman que je qualifierais de dramatique. Le texte se perd peut-être quelque fois dans des digressions trop longues mais le fond est fort, profond et bien mené. On vit le récit en même temps que les différents acteurs. Plusieurs points de vue viennent enrichir ce texte déjà riche. Chaque personnage est bien pensé et a son utilité dans l’histoire.

En un mot comme en cent, j’ai beaucoup aimé ce texte même s’il a remué en moi beaucoup d’émotions. Je vous conseille mais vous mets en garde, vous ne ressortirez pas indemne de votre lecture. Sophia vous aura très certainement laissé une part d’elle-même.

Littlepadfoot

Maintenant, vous commencez à connaître le sujet de ce roman, je vous ne fais donc pas part de mon propre résumé de l’histoire.

Ce livre est assez particulier pour moi car il est arrivé chez moi au moment où j’ai eu à vivre la même chose que l’héroïne, Sophia. J’ai tellement pu comprendre tout ce qu’elle ressentait, ses angoisses, ses incertitudes, ses désirs. Même si il y a une certaine distance avec l’âge, étant donné que c’est une femme d’une cinquantaine d’années, je me suis quand même beaucoup attachée à Sophia.L’intrigue est vraiment très intéressante et très bien menée. On voit vraiment l’évolution du couple ainsi que de Sophia et de ses sentiments. Le texte est dur mais très fort, car on aimerait pouvoir empêcher Sophia, mais nous ne sommes que lecteur impuissant.

J’ai eu un peu plus de mal avec l’écriture, la plume est belle, mais parfois la syntaxe est un peu particulière. J’ai trouvé certaines phrases très longues. J’ai eu un peu de mal à cause de cela à rentrer dans l’histoire au début, je m’y suis vraiment plongée à partir d’une cinquantaine de pages.

Comme le disait Ninon plus haut, et je suis on ne peut plus d’accord avec elle, on ne ressort pas indemne de cette lecture. Même si pour ma part, ça m’a remué mais aussi fait un bien fou de pouvoir lire sur une chose similaire à ma propre vie. Je remercie l’auteure pour ce texte touchant et criant de réalisme.

 

Oh, la belle vie…? de Camille Despin

13.95€
7.5

Pume de l'auteure

8.5/10

Intérêt du lecteur

7.0/10

L'histoire

7.5/10

Personnage

7.0/10

Les points positifs

  • Un héroïne attachante
  • Les sentiments
  • Des thématiques universelles

Les points négatifs

  • Quelques digressions
  • Un peu de temps pour vraiment rentrer dans le roman
Tags
Voir Plus

Mady

Débutante dans l'équipe de Songe Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande gamine qui croit encore aux licornes et aux fées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils