Éditions CharlestonLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRES

Les filles du Nightingale de Donna Douglas

Les filles du Nightingale de Donna Douglas

Nombre de pages : 688
Editeur : Éditions Charleston
Date de sortie : 14 octobre 2016
Collection : Poche
Langue : Français
ISBN-10 : 2368121145
ISBN-13 : 978-2368121146
Prix Éditeur : 9, 50€
Disponible sur liseuse : Non

Son résumé

Londres, 1936. 

Trois jeunes femmes complètement différentes deviennent apprenties infirmières dans un grand hôpital.

Dora a décidé de quitter sa misérable maison bondée de la classe ouvrière pour une meilleure vie, mais également pour échapper à son détestable beau-père. Possède-t-elle ce qu’il faut pour suivre les autres filles mieux éduquées ?

Helen est la plus calme des trois, une jeune femme qui évite toute sorte d’amusement. Dans l’ombre de sa toute-puissante mère, administratrice de l’hôpital et de la vie de sa fille, arrivera-t-elle à trouver sa propre voie ?

Millie, Lady Camilla, est une aristocrate rebelle, dont l’attitude insouciante lui vaudra de se heurter encore et encore à l’infirmière en chef, la terrifiante Sister Hyde. Retournera-t-elle à la vie luxueuse pour laquelle elle est née ou gardera-t-elle courage pour continuer sa carrière ? 

Mon avis :

Les filles du Nightingale est un livre qui m’a avant tout intriguée par son résumé qui avait l’air prometteur, et je dois dire que j’ai été très agréablement surprise par cette lecture pour laquelle j’ai eu un coup de coeur. 

On suit donc les destins croisés de trois jeunes femmes : Dora, Helen et Millie toutes très différentes mais reliées par leur soif de liberté, qu’il sera difficile d’acquérir pour chacune d’entre elles. 

Dora veut devenir infirmière pour échapper à sa vie de misère entre le travail à l’usine et un beau-père qui ne la pas faire ce qu’elle veut de sa vie… Elle a besoin d’être libre et pense que le Nightingale pourra la lui offrir.

Millie, quant à elle est une jeune fille de bonne famille rebelle et insouciante qui veut vivre sa vie par ses propres moyens et non sous le joug de sa grand-mère ancrée dans les traditions. Après avoir échoué une première fois sa formation préliminaire, elle est prête à tout pour la réussir.

Enfin vient Helen, une jeune fille sage dont la vie est régie par sa mère, mais qui aimerait s’en détacher et être libre. Elle est mise de côté par les autres infirmières en formation à cause des rumeurs la concernant, ayant une mère haut-placée dans l’hôpital…

Cependant, les jeunes filles vont très vite se rendre compte que le Nightingale est régi par des règles très strictes sous la surveillance de la très acariâtre Soeur Sutton. De plus, on peut voir que des luttes internes ont lieu dans le Nightingale pour savoir qui doit acquérir le commandement des tâches des infirmières (l’infirmière en chef de l’hôpital n’étant pas appréciée de ses paires plus âgées qui voient trop de changements d’opérer d’un coup). Les relations entre les personnages sont donc souvent complexes et tendues

Mais ce roman nous propose aussi, et avant tout, une critique réaliste de la société bourgeoise anglaise du XXème siècle au travers de personnages horripilants tels que Lucy, Amy Hollins ou encore la grand-mère de Millie. Mais aussi, June Riley et Alf qui nous montrent les méandres de la classe ouvrière de l’époque. 

Je souhaiterais aussi ajouter une mention spéciale pour les personnages de Danny et Nick qui sont deux personnages masculins très authentiques pour lesquels j’ai eu un gros coup de coeur. 

Les filles du Nightingale est sans conteste un coup de coeur auquel je ne m’attendais absolument pas. C’est un roman très féminin qui mêle amours contrariés à histoires de famille tout en restant bien ancré dans l’hôpital du Nightingale. J’ai hâte de savoir ce que l’auteure nous réserve pour la suite !

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils