ASCFAventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Lady Dangereuse d’Elizabeth Essex

Chronique réalisée par Paraty62Songe

:star: Lady Dangereuse d’Elizabeth Essex

 Lady Dangereuse de Elizabeth EssexNombre de pages :406 pages
Éditeur : J’ai lu pour elle
Date de sortie : 03 septembre 2014
Collection :Aventures et passions
Langue : français
ISBN-10:
ISBN-13: 9782290072561
Prix Éditeur : 7€40
Disponible sur Liseuse :  oui

Son résumé :

Blessé à la bataille de Saint-Jean-d’Acre, le capitaine Hugh McAlden sera anobli sous réserve de mener à bien une dernière mission : démasquer un traître parmi l’amirauté, et peu importe la méthode. Dans les rues de Londres, Hugh va trouver une alliée inattendue : une jeune pickpocket qui tentait de lui faire les poches et à qui il propose la liberté en échange de son aide. Néanmoins, pour servir ses plans, il va lui falloir transformer la voleuse en femme du monde. Sacrée gageure. D’autant que cette fripouille en jupons ne tarde pas à enflammer son désir.

Mon Avis :

Quand j’ai ouvert ce livre, je m’attendais à y trouver de l’enquête, de l’action, de l’amour et pourquoi pas quelques scènes hot aussi. 
Hugh MacAlden, le héros, est un capitaine de navire qui a été blessé et qui est forcé de rester à terre pour le moment. Rongeant son frein, il décide de chercher un gamin des rues qui pourra l’aider à démasquer un traître à l’Amirauté. C’est comme cela qu’il tombera sur Meggs, jeune fille désespérée, qui essaie, tant bien que mal de protéger et de nourrir son frère, Timmy, en volant dans la rue.

Le capitaine, l’a surprend en pleine action et décide de la suivre. Mais la demoiselle n’est pas si facile à attraper et elle n’a pas dit son dernier mot.

Chaque rencontre entre les deux protagonistes est explosive et le capitaine aura beaucoup de mal à apprivoiser Meggs qui ne fait confiance à personne. Ils ressentent tous les deux, dès le premier regard, une attirance qui ne fera que grandir au fil du temps. Ils ont tous les deux des caractères forts, pour ne pas dire impossible.

Au delà de leurs nombreux tête à tête, il y aura, bien évidemment la fameuse enquête pour tenter de démasquer le traitre. J’en attendais beaucoup et je dois avouer avoir été assez déçue qu’elle ne soit pas plus mise en avant au détriment du reste.

Ce livre reste surtout centré sur les relations entre les deux héros, aussi têtus l’un que l’autre et qui ont beaucoup de mal à se faire confiance. Ce qui m’a surtout plu ici, ce sont les points de vue différents des personnages. C’est toujours un plaisir pour moi de deviner ce que peut bien penser un beau marin écossais comme le capitaine.

Les personnages secondaires sont intéressants à découvrir, comme le frère de Meggs, Timmy, qui prend plaisir à faire les poches et ne voit pas le mal qu’il fait dans sa façon de vivre. Sans oublier, non plus, la mère du capitaine qui pour une lady est loin d’être aussi stricte que l’on pourrait croire et qui est prête à tout pour son fils.

Ce que je regrette dans cette romance, est vraiment le fait que les scènes d’actions ne soient pas plus développées. Quant aux scènes torrides, ça reste assez gentillet dans l’ensemble. Les rebondissements ne m’ont pas parus très crédibles non plus, l’auteur fait durer l’histoire sans raisons.

En bref, une bonne petite romance, toute sympathique en soit qui vous fera passer un bon moment, mais qui ne vous fera pas chavirer de tout votre être non plus. A lire sans en attendre trop.

Presque Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils