Les intrigantes T1 de Christine Féret-Fleury

:star: Les intrigantes Tome 1, Rivales de Christine Féret-Fleury

Les intrigantes T1 de Christine Féret-FleuryBroché : 224 pages
Éditeur : Hachette Roman
Date de parution : 20 mai 2015
Collection : Hors-séries
Langue : Français
ISBN-10 : 2012038778
ISBN-13 : 978-2012038776

Disponible sur liseuse : OUI
Prix : 15,90 €

Résumé :

Versailles est en émoi ! Versailles se pâme ! Aujourd’hui le Salon Jaune a accueilli avec surprise une nouvelle venue à la cour : une magnifique rousse flamboyante qui se fait appeler Rouge et dont personne ne sait rien. Aussitôt le célèbre couturier Claude de Chinelle la prend sous son aile pour qu’elle devienne son modèle favori. La belle Elise de la Valle, elle, voit immédiatement en Rouge une dangereuse rivale. Une énième intrigante dont il lui faudra vite se débarrasser.

Mon avis :

Les intrigantes est un livre qui m’a laissée un peu perplexe. Je n’irai pas jusqu’à dire que je n’ai pas aimé mais il y a certains détails dans cette histoire qui ne m’ont pas convaincue. Tout d’abord, j’ai été déçue par le dénouement de l’histoire que j’ai trouvé, en grande partie, assez long. Une fois que l’on a compris le but de la manœuvre des deux jeunes protagonistes, le reste est assez ennuyeux voir répétitif.

S’agissant d’un roman historique, j’aurai voulu voir une intrigue plus développée avec des personnages hauts en couleur et des retournements de situation digne de la Cour de Versailles, mais ce ne fut pas le cas. Le plus fâcheux dans tout ça, c’est que plus j’avançais dans ma lecture et plus mon envie d’interrompre cette histoire se faisait ressentir. Pour preuve, j’ai été tentée plus d’une fois de fermer ce roman alors que je n’avais pas lu la fin.

L’écriture de Christine Féret-Fleury n’est pas déplaisante, au contraire. Cependant, j’ai trouvé par moment que son style était un peu lourd en raison justement des nombreuses répétitions présentes dans son histoire. Le fait de s’attarder sur le secret de Rouge n’a fait que renforcer mon ennui. Je peux comprendre que l’auteure ait souhaité garder un peu de mystère autour de ce personnage mais à trop vouloir jouer dessus, cela devient inintéressant.

Le point fort de ce roman est le contexte historique abordé par l’auteure puisque son histoire se déroule principalement à Versailles, au temps de Louis XIV avec Madame de Montespan et Madame de Maintenon. Connaissant assez bien le lien qui unit les deux femmes, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette histoire revisitée, à travers les yeux de Rouge et d’Elise, qui se retrouvent presque malgré elles impliquées dans cette querelle.

Ce qui m’a également plu, ce sont les très belles descriptions faites par l’auteure tout au long de son roman. Christine Féret-Fleury entraîne le lecteur au cœur de la vie parisienne du XVIIème siècle, avec des décors et des costumes somptueux qui vous feront rêver. Même si l’on n’est pas familiarisé avec cette époque de notre histoire, on ne peut qu’être ébloui par ce qui nous est raconté, notamment lorsque l’on se retrouve face aux créations du couturier Claude de Chinelle, qui vous surprendront par leur originalité et leur culot.

En ce qui concerne les personnages, une fois encore j’ai été déçue. Nous faisons la connaissance de Rouge de Beausemblant et d’Elise de La Valle, deux jeunes femmes très différentes l’une de l’autre et qui pourtant ont un passé en commun. Déterminée à venger la mort de son amie, Rouge fait son entrée à la Cour de Versailles grâce au couturier Claude de Chinelle, qui la présente comme étant sa muse. Nous savons très peu de chose à son sujet, si ce n’est qu’elle cache quelque chose et que sa venue à Versailles n’a rien d’anodine. L’ auteure a pris soin de ne rien nous dévoiler, ce qui est assez frustrant.

Elise, quant à elle, est une jeune fille de bonne famille qui tente en vain de se faire une place à la Cour et qui n’hésitera pas à se servir de ses charmes pour obtenir ce qu’elle désire. Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas réussi à apprécier ce personnage que j’ai trouvé vraiment exaspérant. Elise est capricieuse, vénale et caractérielle, qui ne pense qu’à sa petite personne sans soucier du malheur des autres. Elle a eu le don de me faire sortir de mes gonds !

Les intrigantes est une déception. Même si j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Rouge et d’Elise à la Cour de Versailles, il n’en reste pas moins que je me suis passablement ennuyée lors de la lecture de ce roman. Dommage.

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*