City EditionLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESNEW ADULT

Ma vie, mon ex et autres calamités de Marie Vareille

ma vie mon ex et autres calamitésBroché: 268 pages
Editeur : City Editions (4 juin 2014)
Langue : Français
ISBN-10: 2824604603
ISBN-13: 978-2824604602
Prix : 15€90
Disponible sur Liseuse : OUI

Résumé : Juliette a un amoureux, un job, un appartement et trente-et-une paires de chaussures. Mais toutes les bonnes choses ont une fin : du jour au lendemain elle se retrouve célibataire, chômeuse et sans logement ! Elle déprime pendant des jours devant Gossip Girl en engloutissant des kilos de Chococookies. Jusqu’à ce qu’une série de quiproquos rocambolesques la contraigne à affronter sa plus grande terreur, l’avion, et à s’envoler pour les Maldives à la poursuite de son ex et de sa mystérieuse nouvelle copine. Évidemment, là non plus, les choses ne tournent pas comme elle l’avait imaginé. Elle rencontre notamment un jeune homme, certes très beau, mais aussi très désagréable…

Mon avis

Étant dans ma période romance contemporaine, c’est avec joie que je me suis plongée dans Ma Vie, Mon Ex et Autres Calamités. J’avais entendu parler de ce livre à plusieurs reprises et quand j’ai eu l’occasion d’enfin pouvoir le lire, je ne l’ai pas lâché une seule fois. C’est avec un immense sourire sur les lèvres que j’ai terminé le livre, un peu triste que ce soit déjà la fin. Sérieusement, ce livre est une petite pépite. J’ai adoré, du début et à la fin. Je ne pensais pas autant accrocher. Si j’avais su, je l’aurais lu bien plus tôt.

Une héroïne presque effacée

Nous faisons donc la connaissance de Juliette, une jeune femme qui entretient l’homme qu’elle aime, thésard. Parisienne d’adoption, elle bosse pour subvenir aux besoins de son couple mais n’est pas très épanouie dans son boulot. Jeune fille pétillante et amoureuse, elle espère vivement que Nicolas la demande en mariage alors que ça fait 6 ans qu’ils sont ensembles. Tout serait presque parfait si il n’y avait pas cette satané Chloé qui bosse avec son amoureux.

Amicalement, Juliette est entourée par Caroline, collègue et plus vieille amie de Nicolas. Au tout début, Juliette voyait cette dernière comme une potentielle rivale mais il s’est avéré que Caroline est attachante et les deux jeunes femmes ont su créer une amitié sincère. Il y a aussi Chiara, la « folle » : toujours perchée sur ses talons hauts de marque, toujours entre deux pays, toujours aussi franche, mais toujours aussi fidèle en amitié. Caroline et Chiara sont à l’opposé l’une de l’autre, ne s’appréciant guère mais ont toujours été là pour Juliette.

Et justement, Juliette va avoir besoin de leur soutien car de nombreuses épreuves l’attendent.

Une aventure palpitante

Tout commence par une robe à centre quatre-vingt dix-huit euros. C’est à cause de ça que Juliette va perdre son travail, tout ça pour une note frais erronée. Et bien sûr, pas de prime de licenciement ; elle ne pourra même pas prétendre à des indemnités de chômage le temps de retomber sur ses deux pieds. C’est ainsi que les péripéties de notre Juliette commence. Puis, comme un malheur n’arrive jamais seul, Juliette va perdre Nicolas. Il va partir, il a besoin d’air. Plus d’amoureux, plus de boulot.

Chiara la prend sous son aile et va l’héberger quelques temps. Mais voilà, Juliette a encore Nicolas dans la peau et n’hésite pas à l’espionner. Quand elle apprend qu’il part aux Maldives, accompagné, elle n’hésite pas et réserve un voyage pour deux, alors qu’elle est seule et qu’elle a peur de l’avion. Pour couronner le tout, ce voyage l’endette mais qu’importe, Juliette veut récupérer l’homme de sa vie, quoi qu’il arrive et peu importe le prix.

Complètement paniquée dans l’avion, elle va faire la connaissance son désagréable compagnon de route, Mark. Il ne la prend même pas en pitié et la traite avec autant de tact qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine. Et surtout, alors qu’elle pensait s’être débarrassée de lui, elle découvre qu’ils sont dans le même hôtel. Comme un malheur n’arrive jamais seul, Nicolas est là aussi. C’est ainsi que Juliette va découvrir sa remplaçante.

Ses vacances vont être loin de tout repos finalement.

Une romance pleine de surprises et de magie !

Je pensais trouver une histoire banale de fille qui fait tout pour récupérer son ex mais finalement, c’est bien plus que ça : on assiste à une véritable renaissance de l’héroïne et cela pour mon plus grand plaisir. Juliette est le type d’héroïne que j’adore et j’ai facilement pu m’identifier à elle : le fait qu’elle se goinfre de friandises à la moindre contrariété devant des séries américaines mielleuses, le fait qu’elle se donne corps et âme dans les relations qu’elle entreprend, le fait d’avoir des amies aussi différentes que folles… Ça peut vous sembler banale mais honnêtement, ça fait du bien de voir une fille comme nous (surtout comme moi) qui ne compte pas les calories, qui pleure, qui rit, qui déprime mais qui sait aussi reprendre sa vie en main. On assiste au changement de Juliette, d’une jeune fille presque soumise à sa vie, elle reprend le contrôle et décide que pour une fois, elle ne fera pas ses choix en fonction des autres mais bien de ses envies. Oh, bien sûr, le chemin sera semé d’embûches mais si tout était facile, il n’y aurait pas de plaisir.

L’auteure nous offre tout un éventail de personnages secondaires plus sympathiques les uns que les autres : l’excentrique Chiara, une véritable bouffé d’oxygène pour qui j’ai eu un immense coup de cœur ; la plus discrète Caroline qui se révèle être une fine manipulatrice ; le délicieux Mark (c’est comme Mark Darcy, en un peu moins coincé ^^) ; le philosophe Nicolas (bon, là, je reconnais, je l’ai pris en grippe dès le début du roman) ; sans oublier Vittoria que j’ai adoré et Kurt qui m’a fait rire à cause de son accent. Vous l’avez compris : pas un personnage ne m’a semblé de trop ou caricatural et ça fait plaisir à lire. Et puis, finalement, si les personnages sont sympathiques, l’histoire ne peut que suivre !

Justement, je m’attendais presque à une romance « classique » : une fille qui veut récupérer son ex et opère tous les changements possibles pour le récupérer. Mais c’est bien plus que ça à mes yeux : on assiste à l’émancipation d’une jeune femme qui a décidé de reprendre, ENFIN, sa vie en mains. Une Bridget Jones à la française. En tout cas, j’ai été tellement étonnée des retournements de situation : pas un seul instant, je ne m’attendais à ses rebondissements et toutes ces révélations. Marie Vareille a bien caché son jeu : sa romance est délicieuse et son intrigue bien ficelée. Ah, plusieurs fois, elle m’a fait mourir de rire à cause des répliques cyniques de ses personnages. J’ai adoré sa plume, toute en finesse et simplicité. J’ai adoré ce côté « proche des lecteurs » qui transparaît dans ses lignes. En tout cas, je ne me suis pas ennuyée une seule fois et je n’ai pas trouvé un seul point noir au livre.

De la chick-lit comme on l’aime, simple mais efficace, aussi rafraîchissante que pétillante. Un véritable coup de cœur pour moi pour ce roman tout en simplicité ! A dévorer n’importe quand !

Excellent

Coup de Coeur

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

5 Commentaires

  1. Juliette c’est moi par certains aspects (je me casse tout le temps la figure et je parle tout le temps sans réfléchir) et un peu moins par d’autres (je ne suis très organisée ;-), mais dans les situations de la vie quotidienne, il y a clairement de l’inspiration dans ma vie perso, même si je n’ai pas rencontré mon prince charmant aux Maldives !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils