Accueil ASCF La Voie de la Colère d’Antoine Rouaud

La Voie de la Colère d’Antoine Rouaud

14 Temps de lecture
4
0
0

Le Livre et l’Epée, tome 1 : La Voie de la Colère d’Antoine Rouaud

Broché : 576 pages
Éditeur : Bragelonne
Date de sortie : 31 Octobre 2013
Collection : Fantasy
Langue : Français
ISBN-10 : 2352947006
ISBN-13 : 978-2352947004
Prix éditeur : 25€00
Disponible sur liseuse : Oui

Résumé : 

Le général Dun-Cadal fut le plus grand héros de l’Empire, mais il n’est plus aujourd’hui que l’ombre de lui-même, une lamentable épave au fin fond d’une taverne.
C’est là qu’une jeune historienne vient le trouver. Elle est à la recherche de l’Épée de l’Empereur, disparue dans le chaos des derniers jours de son règne, et que Dun-Cadal aurait cachée en un lieu secret.
Pour elle, le vieux guerrier va ressasser ses souvenirs de gloire et ses regrets amers, à commencer par sa rencontre avec ce garçon qui lui sauva la vie et fit sa fierté avant qu’ils ne basculent tous deux dans le drame et le tourbillon de l’Histoire.
C’est alors qu’un assassin sans visage se met à frapper au cœur de la République. Les fantômes du passé refont soudain surface, ravivant les anciennes rancœurs et la soif de vengeance d’un homme perdu sur la voie de la colère.

Mon avis :

La Voie de la Colère est un roman dont Bragelonne a beaucoup parlé et à juste titre puisqu’au-delà d’être écrit par un auteur français et d’avoir bénéficié d’une sortie mondiale, il s’agit d’une véritable pépite. Ce livre est infiniment plus qu’un coup de cœur, c’est un véritable coup de foudre et un roman que je ne peux que recommander à tout le monde. Que l’on aime la Fantasy ou non, La Voie de la Colère peut plaire à tout le monde.

 En l’an 10 de la République, Viola une jeune historienne est à la recherche d’un certain Dun dont on raconte qu’il sait où est caché Eraëd, l’Epée de l’Empereur Reyes mort il y a bien des années. Suivant les rumeurs, c’est à Masalia, une ville au sud du pays, qu’elle retrouve cet homme qui n’est plus que l’ombre de lui-même. D’abord craintif mais désinhibé par l’alcool, il finit par lui raconter son histoire. Mais chaque histoire est comme une pièce de monnaie et comporte deux faces. L’histoire de Dun-Cadal n’a de sens qu’avec celle de Grenouille. Commence alors le récit de deux vies que la guerre a brisé. Un récit plein de mensonges et de trahisons entre passé et présent.

« Il n’y a aucun honneur à tuer quelqu’un, petit. Aucun. Peu importe de quelle façon tu frappes. Il n’y a aucune gloire dans le faire de prendre une vie. »

Composé de deux parties, La Voie de la Colère nous conte une histoire de guerre, de pouvoir, de trahison et de mensonges et nous emmène dans un monde où tout n’est qu’apparence. Dun-Cadal était un grand général de l’armée et toute sa vie a changé le jour où un jeune garçon de 12 ans lui a sauvé la vie. Le prenant sous son aile, il en a fait son protégé et le plus grand chevalier que le monde ait connu. Grenouille, ce personnage assez atypique est probablement le plus complexe de cette histoire. Et pourtant, sa relation avec Dun-Cadal est d’une beauté époustouflante. Tout au long de l’histoire, on sent l’amour que Dun-Cadal lui porte, comme un père envers son fils.

Antoine Rouaud possède plus que du talent, il écrit d’une façon qui vous touche en plein cœur. De la première à la dernière page, vous aurez toujours envie d’en savoir plus, toujours envie de connaître le fin mot de l’histoire pour finalement être bluffé par les révélations qui sont faites tout le long. La relation des personnages, leurs douleurs, leurs joies, on ressent tout. Absolument tout. Mais plus que cela, c’est toute l’histoire que l’on voit défiler devant nos yeux. Imaginer le dragon rouge, les Rouargs, les combats, l’Assassin du Roi… C’est juste magnifique. Et sublime. Tout en laissant sa place à votre imagination propre, les événements s’imposent à votre esprit et plus qu’être témoin de cette histoire, vous êtes au cœur et vous la vivez avec Dun-Cadal et Grenouille.

« Toutes les plaies se referment. Ce sont les cicatrices qui nous les rappellent. Et si la douleur est moins vive, elle n’en demeure pas moins profonde. »

Dun-Cadal, véritable héros de cette histoire, est un chevalier comme on se l’imagine. Valeureux, courageux mais avec ses faiblesses, il se bat pour ce en quoi il croit et pour protéger ceux qu’il aime. C’est un homme humble bien que parfois aveugle sur ce qui l’entoure. Mais c’est surtout un homme qui va beaucoup souffrir de la perte d’un Empire qu’il pensait légitime. La vie l’a rendu amer et il a l’impression d’avoir perdu tout ce qu’il avait, n’attendant plus que la mort. Toutefois, il finira par se relever de ses blessures pour redevenir le grand général et chevalier qu’il était, se rappelant enfin qu’il a su réussir en ne partant de rien.

A côté de Dun-Cadal, il y a Grenouille. Personnage mystérieux qui cache énormément de choses, il n’en demeure pas moins attachant bien que l’on ait du mal à comprendre ses motivations dans la première partie du roman. Il se dépasse, veut toujours aller plus loin et devenir le plus grand chevalier que le monde ait connu. Jeune orphelin taciturne et torturé par un passé que l’on ne découvre que dans la deuxième partie du roman, on apprend à le connaître grâce à Dun-Cadal qui le considère comme un fils et est extrêmement fier de lui, même s’il ne le dit pas.

Personnage secondaire mais non moins important, Viola est une jeune historienne à travers qui nous découvrons les travers d’une République corrompue. C’est également grâce à elle que nous découvrons les histoires de Dun-Cadal et de Grenouille, de leurs blessures à leurs souffrances, de leurs forces à leurs faiblesses. Elle nous permet de découvrir une histoire complexe où le passé se mêle au présent en un ballet des plus harmonieux où la vengeance prime.

« Pour être un assassin, contrairement au chevalier, il faut emprunter la voie de la colère… non ? »

Ce roman, c’est l’histoire de deux hommes en quête de rédemption, deux hommes qui cherchent à se venger pour avancer et devenir de vrais chevaliers. Plein de non-dits, de mensonges, de trahison, ce roman nous entraîne sur les chemins escarpés du pardon. Mais peut-on tout pardonner ? Peut-on revenir en arrière et effacer nos erreurs ? Ce roman est puissant, magnifique, percutant même. Grenouille et Dun-Cadal entretiennent une relation très forte mais aussi complexe. Une relation qui va au-delà de celle d’un apprenti avec son maître.

Cette histoire, c’est celle de deux hommes à qui l’Empire a tout pris. Et leur quête vous bouleversera jusqu’à fond de votre cœur. Un roman somptueux avec qui « un grand auteur est né » mais surtout, qui dépasse son genre et pourra plaire aussi bien aux inconditionnels de Fantasy qu’à ceux qui n’en sont pas friands. Dun-Cadal et Grenouille vont rester dans mon cœur pendant un long, très long moment.

Acheter La Voie de la Colère sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Chouquette
Charger plus dans ASCF

4 Commentaires

  1. froggy80

    15 novembre 2013 à 18 06 25 112511

    La couverture est très mystérieuse et sombre… Je l’adore ! Je compte bien le lire un jour celui-ci. Merci pour ce bel avis 🙂

    Réponse

    • Chouquette

      15 novembre 2013 à 18 06 29 112911

      Je ne peux que te recommander de le lire 😉

      Réponse

      • froggy80

        16 novembre 2013 à 20 08 39 113911

        Merci chouquette 🙂

        Réponse

        • Chouquette

          16 novembre 2013 à 23 11 26 112611

          Avec plaisir !

          Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

La Disparue de la Cabine n°10 de Ruth Ware

Nombre de pages : 432  Éditeur : Fleuve éditions Date de parution : 11 Janvier 2018 Collec…