L'ArchipelLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAINTRANCHE DE VIE

Prisonnière des rebelles de Jessica Buchanan

Nombre de pages : 288 pages
Éditeur : L’Archipel
Date de sortie : 02 Avril 2020
Langue : Français
ISBN-10: 2809828180
ISBN-13: 978-2809828184
Prix éditeur : 21€
Disponible sur liseuse : Oui à 14.99€


De quoi ça parle ?

En octobre 2011, Jessica Buchanan, une jeune Américaine de 32 ans travaillant pour une ONG est enlevée en Somalie. Après 93 jours d’enfer, elle sera libérée grâce à la décision de Barack Obama de faire intervenir les forces spéciales… Un récit de captivité et une libération qui se lisent comme un thriller, dont les droits ont été achetés par Clint Eastwood.

Somalie, 25 octobre 2011. Jessica Buchanan, une Américaine de 32 ans travaillant pour une association humanitaire, est kidnappée par un groupe de pirates.

Pendant trois mois, Jessica est déplacée de cache en cache, affamée, assoiffée. Son état de santé se dégrade, sa mort semble imminente. Surarmés, les kidnappeurs réclament 45 milions de dollars pour la libérer…

Sur place, Erik Landemalm, son mari, active ses contacts avec le FBI. Mais les négociations avec les ravisseurs s’enlisent. Le président Obama décide alors de dépêcher un commando des Navy Seals pour tenter de sauver la jeune femme…

Ce livre raconte le combat désespéré de Jessica pour rester en vie. Il alterne son point de vue et celui d’Erik. L’histoire poignante d’un sauvetage qui semblait, sur le papier, impossible.

Mon avis : 

Jessica Buchanan et Erik Landemalm travaillent tous deux pour une ONG en Somalie. Jessica est une enseignante dévouée qui souhaite de tout cœur aider les jeunes enfants africains en les sensibilisant sur la guerre. Mais malheureusement pour elle son dévouement sera aussi sa perte puisqu’elle va devenir la propre victime de ses enfants qu’elle essayait tant d’aider. Enlevée le 25 octobre 2011 et détenu contre rançon par une bande de pirates somaliens, on suit son parcours cauchemardesque dans des conditions de vie dures à supporter où elle va connaître la faim et la terreur tout en gardent un mince espoir, celui d’être un jour sauvé.

Ce roman se base sur deux points de vues, celui de Jessica, ainsi que celui d’Erik, son mari, qui aide à la coordination des aides humanitaires. Tout au long du roman, il nous livre ses émotions et son combat pour délivrer sa femme. Son parcours est particulièrement poignant et difficile à suivre, car il se sent coupable et culpabilise d’avoir laissé Jessica voyager dans certaines zones à risques du pays. Il nous livre son récit sans faux-semblants, contrairement à Jessica qui garde tout au long du roman une certaine pudeur face à tout ce qu’elle a vécu durant plus de trois mois.

Je ne dirais pas que ce récit est un concentré d’actions, loin de là, c’est une histoire de courage, de persévérance et de foi. Jessica Buchanan à travers son récit nous montre que le terrorisme ne connaît aucune frontière, ni limite, ne respecte aucun peuple et ne tient pas compte de tous les principes de l’humanité ou de la foi.

En plus de suivre leur parcours, l’auteure nous livre une succession d’information sur les cultures, les traditions et les conditions de vie des Somaliens. Jessica et Erik prennent le temps de nous donner toutes les informations possibles pour nous permettre de comprendre dans quel contexte ils ont vécu durant leur période en Somalie.

Le livre relate avec soin la relation croissante entre Erik et la famille de Jessica, la façon dont ils gèrent les négociations en vue d’une rançon, les efforts des Etats-Unis et de son président pour libérer Jessica et surtout l’intervention des SEALS qui va mettre un terme à des mois d’horreur et de privations. Mais si Jessica n’a manqué aucun détail concernant cette partie de là de sa vie, la suite est en revanche assez floue, car elle ne livre que peu de détails sur sa vie d’après, sur la façon dont elle a géré son retour dans sa famille, sur les conséquences de ce que son enlèvement a pu causer comme dommages psychologiques sur elle, sur Erik, ou sur les membres de son entourage.

En bref, prisonnière des rebelles est une  histoire déchirante qui nous montre que même dans l’adversité et par-delà l’horreur, il y a toujours de l’espoir.

Prisonnière des rebelles de Jessica Buchanan

La plume de l'auteure - 85%
Le récit - 85%
Les personnages - 85%
L'intérêt des lecteurs - 85%

85%

Un récit poignant sur un sauvetage impossible

On aime : la plume de l'auteure, les faits réels, le récit, les personnages.

On aime moins : l'auteure reste floue sur l'après, aux conséquences que sa captivité a eues sur sa vie.

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !

Angie

Arrivée sur Songe depuis janvier 2019 et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent... Demie Arty D.S certifiée et approuvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :