ASCFHarlequin - VictoriaLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Raison et mariage de Laura Lee Guhrke

:star: Les Héritières Américaines Tome 3 : Raison et mariage de Laura Lee Guhrke

raison-et-mariage-laura-lee-guhrkeNombre de pages : 384
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1 novembre 2016
Collection : Victoria
Langue : Français
ISBN-10:  2280351382
ISBN-13:  978-2280351386
Prix Éditeur :  7,50€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Linette est hors d’elle. Comment ce coureur de dot de Featherstone a-t-il pu penser qu’elle se laisserait aussi facilement piéger ? Malgré le scandale que risque de soulever le baiser qu’il lui a donné en public, elle refuse tout net sa demande en mariage sensée « sauver sa réputation ». D’ailleurs, Linette compte bien trouver le mari idéal à Londres, parmi les partis honorables de la bonne société. En espérant que ce maudit lord, qu’elle rencontre sans cesse sur son passage, ne lui réserve pas d’autres coups d’éclat…

Mon Avis :

J’avoue qu’en lisant ce tome, je n’avais plus trop la fin du précédent en tête, et j’ai donc mis quelques temps à resituer qui était qui par rapport à qui. Certains noms de nobles se ressemblent et ça peut être un peu difficile pour entrer dans l’histoire au début. Si les deux premiers tomes pouvaient être lus assez indépendamment, celui-ci est bien plus lié à la fin du second tome et ne pas avoir lu les volumes précédents peut être un frein à la compréhension.

On reprend l’histoire du côté de Jack Featherstone, le beau-frère de Belinda, héroïne du tome 1, alors qu’il essaie de faire tomber Van Der Hausen, un violeur et manipulateur qui avait atteint à la dignité de la femme de son ami Stuart. Le roman repose donc essentiellement pour le contexte, sur une intrigue politique et commerciale. Linnet, notre héroïne, se retrouve prise au milieu de tout cela, le souci étant que Jack ne peut pas lui révéler pourquoi il s’en prenait à Van Der Hausen car c’est inconvenant de parler de viol à cette époque. Comment alors, lui expliquer que s’il l’a embrassée en public et déshonorée lui-même, c’était pour l’empêcher de se faire déshonorer par Van der Hausen ? Et oui ! La relation de nos deux protagonistes commence au plus mal. Il ne reste donc plus à Jack, qu’à faire comprendre à Linnet qu’il n’est pas un coureur de dot : ce qui sera tout le souci du roman.

Encore une fois, Laura Lee Guhrke pointe du doigt tous les problèmes de la haute société anglaise de l’époque : des nobles désargentés obligés d’aller prendre épouse en Amérique pour honorer leur dette grâce à la dot d’une riche épouse. Mais les lords ne sont pas tous des coureurs de dot et les préjugés ont la vie dure. Avec sa plume addictive, elle nous plonge dans cette société où tout n’est qu’apparence et où la réputation d’une femme ne tient qu’à un fil, une attitude, un regard un peu trop appuyé.

J’ai beaucoup aimé ce dernier tome, dans la lignée des précédents, il ne renouvelle pas grand-chose au genre mais reste très agréable à lire pour toute personne cherchant une romance mignonne et addictive.

 

Très bonne lecture, on a passé de bons moments

 Acheter ce livre sur Amazon


Les tomes précédents



⭐Nos chroniques des tomes précédents



eole-profilEole, Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils