Les Animaux Fantastiques : retour dans l’univers magique de J.K. Rowling !

animaux fantastiques - afficheDate de sortie : 16 novembre 2016
Durée : 2 h 12
De : David Yates
Avec : Eddie Redmayne, Katherine Waterstone, Dan Folger, Colin Farrell, Ezra Miller
Genre : Fantastique, Aventure
Nationalité : Américain, Britannique

Synopsis :

Les aventures de Norbert Dragonneau, l’auteur du livre Les Animaux Fantastiques qu’étudiait Harry Potter.

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du « Moldu ») déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable.
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s’agit d’une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l’ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d’enquêtrice. Et la situation s’aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d’Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina.
Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu’il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s’apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.

Bande-annonce :

Mon avis :

L’univers de J.K. Rowling, c’est un petit peu comme l’amour de notre vie : on est triste de le quitter, mais tellement heureux de le retrouver, puisque les au-revoir ne sont jamais vraiment des adieux. Et ce premier film (sur les cinq prévus) nous propose retourner dans cet univers que l’on idolâtre et qui sait comme nous parler et nous séduire. Ici, le cumul des talents de J.K. Rowling au scénario et de David Yates font tout le travail : ce film est visuellement magnifique et possède une histoire aussi passionnante qu’un brin désopilante par moments ; un coup de cœur pour un film dont je ne savais pas trop quoi attendre.

Initialement, Les Animaux Fantastiques est un roman compagnon très court écrit par J.K. Rowling et qui a pour but de nous livrer les secrets de ces créatures étranges qui peuplent l’univers d’Harry Potter. Pourtant, ici, les choses sont complètement différentes et l’on peut donc dire que le livre et le film n’ont pas grand chose d’autre en commun que de nous faire découvrir des animaux hors du commun et pour lesquels on se prend d’affection, quand bien même leur apparence est parfois un brin étrange.

Nous suivons donc l’histoire de Newt Scamander (devenu Norbert Dragonneau en français, pour une raison encore incompréhensible de mon cerveau) à New York alors que celui-ci a perdu plusieurs animaux dans les rues de la ville. Et en suivant ce personnage, on découvre quelque chose de plus profond, de plus sombre : l’histoire de Grindelwald. Cependant, au-delà de cette intrigue qui ne prend vraiment sa place que dans la seconde partie du film, J.K. Rowling nous propose durant la première partie de découvrir qui est Newt ainsi que les animaux qu’il a perdu, mais aussi le monde la magie américain. On apprend ainsi que les Moldus sont appelés des Non-maj’ et que le monde magique est dirigé par une Présidente.

Mais comment expliquer le bonheur de retourner dans cet univers ? Quand bien même l’histoire est différente de celle de Harry Potter, on retrouve avec tellement de bonheur cet univers riche et passionnant. Certes, les choses vont parfois un petit peu trop vite, mais finalement, cela est vite éclipser par le rythme du film qui nous entraîne avec lui dès les premières minutes. On s’attache énormément aux personnages et même si on ressent une petite pointe de déception du fait que les animaux ne sont pas si centraux que ça dans l’histoire, on ne peut s’empêcher d’apprécier l’histoire que l’on découvre. David Yates a, par ailleurs, fait un travail absolument magnifique quant à la réalisation puisque l’on se croirait vraiment revenu dans les années 1930 avant la Seconde Guerre Mondiale

Ce film est tout simplement magnifique et même les 2/3 petits points noirs relevés ne pourront faire baisser ce film en-dessous du coup de coeur tant j’ai attendu de retrouver l’univers de J.K. Rowling au cinéma. Préparez-vous pour les frissons du début avec le retour du fameux thème d’ouverture d’Harry Potter parce que cette nouvelle saga promet d’être aussi incroyable que sa prédécesseur. A voir et à revoir sans modération, et croyez-moi, vous en aurez envie !

Coup de Coeur

Galerie d’images

 
A propos Chouquette 342 Articles

Chouquette, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

7 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*